Partagez
Aller en bas
avatar
Shua
Animatrice

Nombre de messages : 1437
Distinction : La Dame Bucolique
Poisson 2017 [Amal]
K-Shua [Zeal']
Shua la ninja qui part comme une voleuse... :v [:3]

Date d'inscription : 30/06/2016

Écriture, narration, dialogues : les bons conseils de Mark

le Lun 25 Déc 2017 - 1:26

• Écriture, narration, dialogues : les bons conseils de Mark •


Mark Crilley est auteur / illustrateur et tient une chaîne youtube anglaise qui partage de bons conseils que l'on peut aussi utiliser dans notre projet de jeu. C'est pourquoi j'ai décidé de venir ici lister ses conseils pratiques. Vous trouverez également ses explications linkées pour chacun d'entre eux. Smile
Je ne maitrise que des bases de l'anglais, toute personne souhaitant m'aider avec des traductions, des explications sont bienvenues bien sûr ! ^^



•••



ÉCRITURE, NARRATION


 1. Montrer, mais ne pas dire.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Montrer est très efficace pour susciter des émotions chez le lecteur / joueur.
Afin d'éviter une redondance entre dialogue / texte et l'action, on va laisser les images parler d'elles même.
Et puis surtout, les émotions sont plus intenses lorsqu'elles sont vues, ressenties, plutôt que décrites, tout simplement.

Par exemple :
• des flashbacks pour expliquer pourquoi un personnage se comporte comme il le fait dans l'histoire actuelle et ce qui l'amène à agir, plutôt qu'un pavé d'informations indigestes à lire.
• traduire l’état psychologique d’un personnage en ayant recours à un symbole. Comme ce cliché de la pluie qui ruisselle pour signifier une séparation qui entraîne avec elle tous les moments de bonheur.
• faire pleurer un personnage qui s'écroule au sol plutôt que de faire dire "elle est très très triste m'voyez ?"...
• faire qu'un parfait enfoiré hausse le ton facilement sur les autres et se comporte comme tel, le séducteur séduit dès qu'il en a l'occasion, etc.


 2. Ne suivez pas toujours la première idée qui pop dans votre tête.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On ne dis pas qu'il faut tout changer à la moindre nouvelle idée ! Par contre, si vous vous rendez compte que vous pouvez apporter un changement intéressant à votre récit (comme Mack qui a implanté un nouveau personnage original à la place d'un simple collier lié à la magie), foncez !


 3. Pensez à ce qu'expérimente le lecteur / joueur à tout moment.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous devez penser à ce que va ressentir le lecteur / joueur à chaque page, chaque instant du récit ou du jeu. En ce sens, si vous avez un long dialogue qui s'éternise par exemple, pensez à créer un moment calme, de repos, pour faire une pause au lecteur / joueur ! Un moment où les personnages vont stopper leur dialogue pour changer de lieu, par exemple...
Vous devez maintenir un rythme, si celui-ci vient à s'accélérer, devient plus grave, pensez à venir équilibrer le tout avec un moment d'apaisement, un passage plus léger. Pour que l'attention du lecteur / joueur soit maintenue, entre autres.


 4. Donner à chaque personnage une façon de parler spécifique.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les propos que va tenir un personnage sont importants, ils vont venir illustrer sa personnalité, son caractère... Il faut faire attention de bien accorder une façon de parler à chacun des personnages qui va venir appuyer son identité, en sélectionnant son vocabulaire avec soin.


 5. Ça ne peut pas juste se passer. Ça doit se passer d'une façon intéressante.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Imaginons que votre personnage doit entrer dans une boutique acheter un truc : vous le faites entrer dans la boutique, et il achète son truc... C'est nul ! Enfin, très ennuyeux pardon ! Pensez à réaliser des scènes intéressantes, venez ajouter quelques ingrédients, ne serait-ce qu'une touche d'humour, l'intervention sympa d'un personnage extérieur... Bref ! Trouver quelque chose qui soit sympa pour agrémenter la scène et qui justifie sa présence, au lieu de juste passer directement à la suite.

Par exemple : le personnage de Mark voit un fantôme que personne d'autre ne voit. Dans la boutique il entame une discussion avec ce fantôme sur ce qu'il doit faire face à l'objet qu'il souhaite acquérir. Le vendeur perçoit ce que dit le héros, et ne pouvant entendre le fantôme avec lequel il converse, il s'imagine de lui même que le pauvre garçon a perdu sa mère et s'exprime ainsi comme si il repensait à ce que sa mère lui dirait. Ému, il fini carrément par lui offrir l'objet qu'il venait chercher ! Cette tournure et le geste du vendeur sont des éléments inattendus, qui rendent la scène bien plus sympa et intéressante pour le coup !


 6. Mettez au point votre fin.
(Essayez de comprendre ce que votre fin est avant que vous n'écriviez l'histoire.)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quand vous écrivez un récit, un scénario, vous devez déjà savoir exactement comment ça va se terminer, sous peine de partir dans tous les sens et ne pas construire efficacement le début et le milieu de l'histoire.

"En règle général, si le troisième acte fonctionne mal, cela veut dire que le premier acte est fautif.
Pour palier ce type de problème, le mieux est toujours de s’attaquer directement au point le plus difficile pour ensuite construire à rebours le reste de son scénario. En effet, c’est en fonction de la fin que l’on peut choisir le milieu et le début de son histoire, les articulations majeures par lesquelles on entre dans le nœud de l’intrigue et par lesquelles on en sort. Il est donc fortement conseillé de commencer la phase de construction de son histoire lorsque on peut en formuler précisément la fin."

Vous voyez, Marc-Olivier Louveau, auteur-réalisateur et écrivain qui va réaliser un long métrage avec Gérard Jugnot en 2018, Les Méandres du Mékong, l'explique lui aussi juste ici.

Voici en passant sa liste des erreurs les plus courantes à éviter :

• une résolution à coup de clichés ou de facilités (la pire étant : « ce n’était qu’un rêve »),
• une résolution qui traîne en longueur,
• une situation non résolue,
• des personnages non révélés : en tous les cas des éléments non traités.


 7. Pensez à quoi le lecteur / joueur s'attend, et faites quelque chose de différent.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le lecteur / joueur va par exemple créer des liens avec les personnages. Et pour éviter de le décevoir avec des actes, des propos prévisibles, vous devez être capable de penser à aussi créer un effet de surprise, à faire des choses inattendues ou les faire craquer émotionnelle ment (mais en restant bien sûr cohérent et si la situation le permet !), pour renforcer le lien et l'intérêt là où l'ennui et l'habitude risquaient de venir s'installer.


 8. Prenez garde au protagoniste passif.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le protagoniste doit prendre des décisions, doit vivre l'aventure et pas seulement la subir pour le simple regard du lecteur / joueur. S'il reste passif à tout ce qui se passe autour de lui, il va simplement être ennuyeux à mourir. A moins que ça soit un personnage sachant manier les mots comme personne et qui pourra sortir de temps en temps des répliques aussi percutantes que les actes, éviter tant que possible de garder un protagoniste trop passif.
Ou sinon :

"Certains personnages parmi les plus captivants de l’histoire de la littérature sont des héros passifs : ils n’ont pas d’ambition, ils ne désirent rien, ils ne font rien, et pourtant ils parviennent à tenir les lecteurs en haleine pendant plusieurs centaines de pages. Comment ? Par ce qu’ils ont à dire, et par la manière dont ils le disent. Un discours plein d’humour, de colère, de passion, d’intelligence, etc. peut en effet être une arme aussi puissante qu’une série d’actions héroïques…"
"Si vous décidez de faire du personnage principal de votre roman une personne sans histoire, adjoignez-lui des « amis hyperactifs ». C’est un bon moyen de dynamiser l’intrigue. La grand-mère pourrait par exemple avoir à gérer un petit enfant très franc, qui remet en question tous les choix qu’elle effectue, et qui la force donc à sortir de sa torpeur – et de chez elle…"
Martine Paulais, Que faire d’un personnage passif ?


 9. Donner au lecteur / joueur les informations juste avant qu'il en ai besoin.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est tout de suite plus sympa pour le lecteur / joueur de découvrir une info au moment opportun.
Par exemple le personnage de Mark est emmené par un chauffeur de camion pour passer en douce dans un lieu spécifique. Plutôt que de lui expliquer comment ça va se passer exactement, comment il va réussir le faire passer sans problèmes, il reste mystérieux et garde ses secrets en disant qu'il l'a fait des millions de fois. Le personnage ne découvre l'astuce que lorsqu'il passe dans le fourgon et y découvre une caisse avec une sorte de porte découpée dedans, qui lui permet d'y entrer et de pouvoir se cacher à l'intérieur.
Encore une fois, si vous évitez de mâcher les infos et les distribuer trop à l'avance, vous gagnerez plus efficacement l'intérêt du lecteur / joueur, votre récit n'en sera que plus fun et intéressant.


 10. Si ça ne marche pas, être enclin à le jeter.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Parfois, ça ne va pas, quoique vous fassiez comme changement. Même si c'est rude, vous devez vous préparez à devoir tout simplement tuer ce personnage inutile, rayer tout ce chapitre du récit qui vous tenait tellement à coeur. Vous devez réussir à prendre le recul nécessaire pour faire des choix, aussi difficiles soient-ils.
Si vous êtes trop attachés au niveau affectif pour prendre certaines décisions, posez-vous des questions. Ce que vous voulez transmettre n'est-il pas trop personnel ? N'avez-vous pas un peu d'ordre à mettre dans vos objectifs en voulant créer spécifiquement ce récit de la sorte, même si cela vous fait prendre de mauvaises décisions ?
De la même façon Mark a dû se résoudre ainsi à oublier une scène de baston qu'il avait sympathiquement transposé sur 3 pages. Cela lui a demandé beaucoup de travail, et justement en a fait une scène bien trop longue qu'il a dû retirer, tout simplement.




•••



DIALOGUES


 1. Récrivez jusqu'à ce que vous éliminiez des répétitions de mot.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une bonne phrase est une phrase réécrite (la plupart du temps). Donc écrivez encore et encore les répliques, en changeant les mots qui reviennent trop souvent. Évitez les redondances !
Inversement, si cela est bien utilisé, vous pouvez répéter un mot de façon tout-à-fait volontairement pour apporter par exemple une touche d'humour ou une émotion particulière.

Par exemple : comme le héros de Mark qui maladroitement, et par manque d'habitude, énonce un peu trop souvent des mots similaires à "enquête" en se faisant passer pour un agent de police face à une femme qu'il souhaite interroger. Il est justement mal à l'aise, il en fait donc trop. Au lieu de dire une phrase courte et pertinente, naturelle, le stress va lui faire dire quelque chose du genre : "Bonjour ! Je suis Michel Blabla. Je suis une enquêteur de l'unité spéciale d'enquête qui traite l'enquête du meurtre de votre fille."
Le fantôme de cette dernière, qui est juste à côté et qu'il est le seul à voir et entendre, lui fait remarquer qu'il ferait mieux de ne pas sortir encore une fois le mot "enquête" et l'insulte d'idiot. Elle semble clairement dépitée et exaspérée, avec presque l'envie de le secouer très fort (pour rester douce et éviter la violence).
Et on serait tous dans le même état si vous aviez de tels dialogues non justifiés dans votre projet ! è_é


 2. Une scène de dialogue devrait avoir un objectif propre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous ne faites pas dialoguer les personnages juste pour le fun de les faire papoter, mais pour donner des informations au lecteur / joueur. Si vous entamez une scène de discussion entre deux personnages c'est uniquement dans ce but, pensez à retranscrire uniquement les informations utiles, les objectifs, et bannissez toute la broderie verbale qui n'a aucun but.
Et cela parce que le point suivant est...


 3. Le moins est le mieux : gardez vos scènes de dialogue aussi courtes que possible.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On en revient un peu à notre histoire d'équilibre et de pause dans le rythme, vous vous souvenez du point 3 de la vidéo précédente ?
Pensez à votre lecteur / joueur ! Au bout de plusieurs pages / minutes de dialogues interminables, il va se ramollir au mieux, baver sur son écran au pire ! Alors on rééquilibre tout ça, on revient injecter un peu de rythme, d'action, on arrête le blabla et tout se passera bien.


 4. Évitez l'exposition prolongée.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au soleil, à l'alcool...
S'cusez-moi, faut que je revienne sur ce point plus tard, après les fêtes, pour comprendre le mec anglais et son accent...


 5. Prêtez attention au degré de naturalisme. Les gens parlent-ils vraiment comme ça ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous devez penser retranscrire des dialogues réalistes sur "le papier", et toujours choisir avec soin les mots que l'on dirait naturellement dans la même situation, avec cette personnalité là. Faites attention de ne pas faire de dialogue froids, plats, sans aucune démonstration d'émotion, sauf et uniquement si le personnage l'est aussi. Et encore, même Sheldon peut sourire et rire bêtement parfois !
Vos dialogues doivent vraiment être travaillés et pensés pour être naturels, et non pas paraître naturels par pur hasard. Vous devez trouver et savoir exactement comment se comportera et donc parlera chaque personnage selon les situations et ses émotions.

Par exemple :
Quelqu'un d'intimidé et nerveux comme le personnage de Mark dans la vidéo, demandera à la jeune fille qui lui plaît les choses de cette façon : "Donc Miki... Il y a heu.. ce nouveau RPGMaker qui est sorti, tu vois ? Tout le monde dit qu'il est vraiment génial ! Et heu... J'me disais que peut être... Toi et moi... On pourrait maker un truc et..."
Et là il se fait rembarrer, parce que la fille geek pas, elle ne sait pas ce qu'elle perd. Mais l'important c'est qu'on a retranscris les temps d'attentes, les hésitations de ce pauvres jeunes makeur ! On y croit ! :3


 6. Les personnages devraient avoir leurs propres modèles de discours distinctifs.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On en revient toujours aux même points. Chaque personnage à sa personnalité, ses origines, ses expressions favorites, des tics du langages... Leurs dialogues viendront sublimer tout ça, alors personnalisez leur façon de parler à chacun avec soin.
Ils diront les mêmes choses avec des mots différents.


 7. Il peut être intéressant d'avoir un personnage qui en interrompt un autre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Parfois la situation, le personnage, font que vous pouvez trouver un intérêt à faire qu'un personnage interrompt le discours d'un autre. Que ce soit pour couper le héros qui allait donner trop d'informations à un passeur qui ne veut rien savoir de ses affaires personnelles alors qu'il trempe dans un truc illégal, ou bien d'autres choses. Cela peut venir rappeler le danger qui peut planer autour de l'opération, vous permettre de ne pas mentionner une info' contre la volonté du personnage alors qu'elle aurait dû tomber, que sais-je encore.

Par contre, évitez d'en abuser bêtement ! Rappelez-vous les scènes frustrantes et incohérentes auxquelles on assiste parfois ! Genre "Oh mon dieu maman c'est terrible, j'ai vue Patrick avec une arme aller chez tante L... !
- "Chuuuuuuuuteuuuh ! Dis donc mais j'suis occupée là, tu frappes avant d'entrer mon coco ! Pis j'suis en pleine conversation importante fiston, ne déranges pas maman elle discute avec ton père d'une affaire importante sur la tante Lila ! Allez ouste dans ta chambre !"
- "Arf, ben oui tiens ! J'avais l'impression qu'il y allait avoir un meurtre toussa toussa mais j'ai même pas frappé à sa porte ! J'vais pas lui mettre une tite claque pour lui demander de se taire et de m'écouter parce que la vie de tatie est en jeu tout de même ! Muahaha quel bougre d'adolescent je fais, je devrais juste retourner fumer un petit truc pour me détendre et arrêter d'être parano... Ah ah ! Le con..."

Ne faites jamais ça. JAMAIS !!!! è_é
Quand on craint pour une vie, que le danger est réel, on gifle et on remet les idées en place de celui qui ose vous interrompre, POINT !


 8. Les pauses entre les mots peuvent être aussi importantes que les mots eux mêmes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et là les petits points de suspension ne seront peut être pas suffisants pour intensifier la scène. Il ne faut pas hésiter à laisser le temps au personnage ne serait-ce que de s'apprêter à partir, avant qu'il ne se retourne pour finir sa phrase.
Quand les émotions sont intenses, il faut parfois ravaler sa salive, sa fierté, ou sa rage, avant de pouvoir lâcher le point final. C'est donc toujours aussi important de retrouver ça grâce aux pauses.

Par exemple :
Patrick prend une arme et la carte où est notée l'adresse de tante Lali. Il est très énervé, pressé. Lorsque, tout en prenant ses affaires, il aperçoit Jordan, l'adolescent flemmard de sa soeur, qui l'observe les yeux grands ouverts à l'entrée du salon.
"Jordan, si tu es plus intelligent que tu ne sembles le montrer, tu ne dis pas un mot et tu retournes dans ta chambre, sinon..."
Il attrape les clefs de sa voiture, accélère le pas et s'empresse vers la porte d'entrée.
"Je reviens aussitôt m'occuper de toi personnellement, t'entend ??"
Le regard enragé de son oncle disparu derrière la porte qu'il claqua, faisant sursauter Jordan.


 9. Quelques scènes de dialogue doivent commencer au milieu de la conversation.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si des personnages sont dans une situation qui suppose qu'ils discutent entre eux, c'est exactement ce qu'ils doivent faire lorsque vous débuter la scène, avant de lancer le réel sujet de conversation qui intéressera le lecteur.

Par exemple :
Si on reprend tout simplement l'exemple de Mark, les deux protagonistes sont en train de manger au comptoir d'un genre de fast-food, et naturellement ils discutent. L'un d'eux est en train de parler de ce qui lui est arrivé plus tôt, et c'est en voyant que le héros n'écoute pas vraiment qu'il va le faire parler à son tour et que nous allons débuter le dialogue qui nous intéresse vraiment.


 10. Soyez conscient du rythme de votre dialogue : lisez tout à voix haute pour entendre comment ça sonne.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Entrainez-vous à lire à voix haute les dialogues, et vous pourrez ainsi distinguer si les phrases sonnent bien, si l'enchaînement est fluide ou non, etc.
Cela peut vous aider à choisir la phrase qui sonne le mieux dans vos choix de formulations.




Dernière édition par Shua le Lun 25 Déc 2017 - 19:35, édité 3 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Kingdommangas
Membre

Nombre de messages : 1186
Localisation : Ma tête
Distinction : Débrouillarde notoire é_è [Mist']
Ou celle qui partageait plus vite que son ombre [Gel']
Poisson 2017 [Amal]
Grâce à elle, tout le forum appelle Yamashi "Mamashi" [Yama]
Entraide d'Or
Règne dans l'ombre de la commu'
Youtubeuse beauté reconvertie dans le gaming [Amal']
Date d'inscription : 05/05/2015
https://www.youtube.com/channel/UCqGFuGrzm7jim1o5QJ4lKvg

Re: Écriture, narration, dialogues : les bons conseils de Mark

le Lun 25 Déc 2017 - 9:53
Shushu a écrit:------------------------------------------------------------
ATTENTION ! NOUS INTERROMPONS CE PROGRAMME CAR L'AUTEUR DU SUJET EST MORTE DE FATIGUE. IL SERA RELANCÉ DEMAIN DANS L'OPTIQUE D'ÊTRE TERMINÉ. MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION !
------------------------------------------------------------

En tous cas c'est un article très intéressants que tu nous partage miki Shua
avatar
Shua
Animatrice

Nombre de messages : 1437
Distinction : La Dame Bucolique
Poisson 2017 [Amal]
K-Shua [Zeal']
Shua la ninja qui part comme une voleuse... :v [:3]

Date d'inscription : 30/06/2016

Re: Écriture, narration, dialogues : les bons conseils de Mark

le Lun 25 Déc 2017 - 19:39
Merci Kingdom lol !

C'est la faute aux fêtes ça, ça nous met des étoiles dans les yeux alors on croit qu'on est invincible, qu'on va finir un topic à partir de vidéos anglaises dans la nuit du réveillon, pis une heure après on décède sur le truc entamé quoi... XD

Quoiqu'il en soit le topic est mis à jour ! J'ai enfin fini youou !!

lol!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Élogio
Membre

Nombre de messages : 354
Localisation : Discord
Distinction : Vainqueurs Quicker I - Saison 2 [Amal']
Blagueur un peu nul mais on l'aime bien quand même [Yama']
Élologigio, un taquin qu'on aime bien taquiner [:3]
Poisson 2018 [Amal']
Duo comique du fofo' 2017/2018 feat Symphotang :v (mais on aime qd même <3) [:3]
Directeur du zoo sur le thème des rats [Yama]
Date d'inscription : 12/02/2017

Re: Écriture, narration, dialogues : les bons conseils de Mark

le Mar 26 Déc 2017 - 21:15
C'est très intéressant. ^^

J'aime bien l'organisation du sujet aussi. Smile
avatar
lock60
Membre

Nombre de messages : 919
Distinction : aucune
Date d'inscription : 04/11/2015

Re: Écriture, narration, dialogues : les bons conseils de Mark

le Mer 27 Déc 2017 - 18:19
Merci pour ce super tuto Shua.
Je vais m'en servir comme base pour mon nouveau projet. Very Happy
avatar
Shua
Animatrice

Nombre de messages : 1437
Distinction : La Dame Bucolique
Poisson 2017 [Amal]
K-Shua [Zeal']
Shua la ninja qui part comme une voleuse... :v [:3]

Date d'inscription : 30/06/2016

Re: Écriture, narration, dialogues : les bons conseils de Mark

le Jeu 28 Déc 2017 - 14:00
Merci à vous deux et contente que ça vous plaise ! Ce n'était pas évident de présenter ça de façon digeste, ça tourne facilement au pavé, du coup je suis rassurée. Smile

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contenu sponsorisé

Re: Écriture, narration, dialogues : les bons conseils de Mark

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum