Partagez
Aller en bas
Gelarto
Gelarto
Gelato Della Mamma

Nombre de messages : 2919
Age : 24
Distinction : Grand bêta-testeur de la communauté Curse
Personne avec du goût
Je ne suis pas une glace italienne, bordel de merde! [Gel']
Mon plus grand fan [Yama']
Mon ptit bichon [encore Yama']
Jeau-Paul II[Mist']
Saint-Gelato Le Frais [Mist']
Écrivain du dimanche [Amal']
FF IV Fanatic [LaCommu']
Collectionneur de distinctions de merde [Yama]
ModoGel [Un staffieux mais lequel?]
RNGel 2.0 [Zeal']
Date d'inscription : 31/07/2012

Textes de Gelarto Empty Textes de Gelarto

le Jeu 3 Avr 2014 - 21:43
Bonjour/Bonsoir à tous,
Je viens présenter quelques textes (c'est la mode, en ce moment ? Désolé pour le nom du sujet, j'avais pas d'idée!) parce que le débutant que je suis, aimerais bien s'améliorer et parce que c'est toujours chouette de partager  Smile 

Premier texte:
Elena courait à perdre haleine. Elle venait, une fois encore, de s'enfuir de l'orphelinat. Elle jeta un oeil derrière-elle pour savoir si elle était encore suivi mais il n'y avait personne. Alors qu'elle commença à ralentir, elle trébucha sur une racine et se blessa à la main en voulant se rattraper. Elle se releva, sorti un mouchoir de sa poche et l'enroula autour de sa main. Elle regarda autour d'elle et souris. Elle marcha encore un peu et fini par rejoindre une rivière. A chaque fois qu'elle fuyait elle venait s'asseoir ici où elle se sentait en sécurité. Alors qu'elle regarder les nuages, elle entendit des bruits de pas s'approchant vers elle. Ce n'étais pas des pas d'humains mais ceux d'un animal.
- Erya, c'est toi ?
- Oui, je t'ai fait peur Elena ?
- Un peu mais ne t'inquiète pas ! Il n'y a personne, tu peux sortir.
Sortant de derrière un buisson, un étrange animal apparu. Il ressemblait à un loup mais possédé deux ailes dont une cassée ainsi qu'un symbole sur le front. Erya avança et se coucha à côté d'Elena. Toutes les deux regardaient la rivière sans un bruit.
- Erya, ça te dirais de venir à l'orphelinat avec moi ?
- Tu sais très bien que c'est impossible. Ma race est un légende à vos yeux. Tu es la seule à ne pas m'avoir fuit.
Elena souris puis bondit sur Erya en rigolant. Elle s'amusèrent ainsi pendant plusieurs minutes.
- Je ne te fais vraiment pas peur ?
- Non ! Je pourrais rester avec toi tout le temps mais tu me ramène toujours à l'orphelinat...
- Tu est encore une jeune fille, tu devrais rester au chaud et jouer avec tes enfants de ton âge. D'ailleurs il est temps que je te ramène.
- D'accord mais quand je serais plus grande, on restera toujours ensemble ! C'est d'accord  ?
- C'est d'accord, allons-y maintenant, la nuit va bientôt tombée.
Ensemble, elle partirent en direction de l'orphelinat. Durant le trajet, aucune d'entre elles ne parla comme-ci elles se comprenaient sans le moindre mot. Arrivé à la lisière de la forêt, Elena commença à pleurer.
- Je veux pas y retourner ! Ils se moquent tous de moi !
- Elena...
- Je vais y allez mais je sera la dernière fois, je ne supporte plus tout ça ! Si ils se moquent encore de moi, je m'en fais pour toujours et je resterai avec toi !!!
- Tu as gagné... Si cela arrive je t'attendrais à la rivière et je t'emmènerais avec moi. Pour être sûr que tu ne me mentes pas je surveillerais l'orphelinat jour et nuit. Maintenant rentre, il va commencer à pleuvoir.
- Hum. A bientôt Erya. Tu.. tu est la seule que j'aime.
Elena essuya ses larmes et avança jusqu'à l'orphelinat sans attendre la réponse. Elle croisa la police qui était à sa recherche, malgré leurs efforts, Elena ne prononça pas un mot sur la raison de sa fuite. Elle tourna son regard vers la forêt puis les yeux en larmes, elle rentra dans l'orphelinat.

Texte pour un concours:
Elena et Erya avançaient vers Alrozd, une des plus grandes villes du monde. Devant une ville à la fois naturel et technologique, les yeux des jeunes amies brillés.
Devant une des portes, Elena et Erya cherchèrent à rentrer.
- Il n'y a pas de poignet, et on ne peut pas la pousser. Comment rentre t-on Elena ?
- Je ne sais pas, il doit bien l'avoir un bouton, ou quelque chose pour l'ouvrir.
- Ici ! Il y a un interrupteur. *clic*
La porte s'ouvris en silence, elles rentrèrent à l'intérieur d'un petit tunnel et continuèrent à avancer. Le tunnel était sombre mais pas très long, au fond se trouver une autre porte, cette fois-ci manuelle. Elena l'ouvra. Dès le premier pas, Elena et Erya gloussèrent.
- Qu'est-ce que.... ? C'est...Alrozd ? Impossible !
Elena n'en croyait pas ses yeux, Alrozd n'avait rien d'une ville splendide, ce n'était qu'un champ de ruines où on pouvait ressentir que tristesse et désespoir. Elle se trouvait sur la route principale, qui se trouvait dans un mauvais état, il y avait des fissures partout et même quelques trous ! Une ville magnifique ? Quelle blague ! Toutes les maisons étaient en mauvais états, sur le point de tomber. Comment vivre dans un telle endroit ? Et tout ses débris ! Elena se croyait dans un des pays pauvres qu'elles avaient visités, il y a quelques mois.
- Elena... que s'est-il passé ? Pourquoi tout est si sombre ?
- ça ne peux pas être Alrozd... Les adultes de l'orphelinat me disaient toujours que c'était une ville magnifique où on trouvais de beau paysage et une technologie incroyable ! Mais l'intérieur n'est pas comme ça !

Malgré tout, elles continuèrent d'avancer jusqu'à se retrouver devant un énorme trou. Sûrement un ancien lac complètement asséché.
- ça va faire 5 ans, qu'il n'y a plus d'eau d'ici.
Erya et Elena sursautèrent à cette voix masculine. Près d'eux se trouvait un jeune homme, qui comme Elena devait avoir  16 ans. Son visage était sombre, ses cheveux était court et brun. Ses yeux dévoilés sa fatigue et sa tristesse. Pourtant il n'avait pas l'air de quelqu'un mourrant de faim, son corps était plutôt commun. Il portait des habits déchirés, sûrement les rares vêtements qu'on pouvait trouver dans un tel lieu.
- Qui êtes-vous ? Cria Erya.
- Pas besoin de crier, mon nom est Leiga. Que faites-vous ici ? Ce n'est pas un endroit pour des personnes comme vous. Vous devriez partir.
- Alrozd est censé être une village magnifique ! Pourquoi tout est si triste ?! Je ne partirais pas avant de savoir ce qui s'est passé !
Elena ne s'arrêtais pas, elle continuait de crier sans laisser Leiga dire le moindre mot.
- Calme toi, Elena ! S'énerver sur lui, ne servira à rien. Laisse lui nous expliquer ce qui s'est passé.
- ... je vous écoute Leiga.
- Vous devez voyager depuis longtemps pour ne rien savoir.. Alrozd a subis une guerre des secteurs il y a 7 ans. Ici, tout le monde s'en souviens, certains en font encore des cauchemar. Je vais tout vous raconter...
Leiga commença une longue histoire. Il y a 7 ans, le secteur 3 changea et déclara la guerre aux autres secteurs pour des raisons encore inconnues. Il commença par attaquer le secteur 4, qu'il détruisit à l'aide de "monstres de métal". Les secteur 1; 2 et 5 subirent le même sort. Les armes classique n'avaient servis à rien, elle ne faisait aucun dégât aux monstres. Suite a ça, le secteur 3 transforma le secteur 2, en zone militaire inaccessible. Les secteurs 1 et 4 furent abandonner par les rares survivants qui se regroupèrent au secteur 5. Depuis ils vivent avec le peu de choses qu'ils leurs restent attendant qu'Alrozd retrouve sa gloire d'antan.
- Voilà, vous êtes donc dans la secteur 5. En 7 ans, son état n'as fait que se dégradé.
Elena ne pouvait croire une telle histoire, une guerre ? Non.. c'était impossible mais elle se trouvait bien dans une ville chaotique.
- Comment une ville aussi évolué, à pu sombrer ainsi ? Je ne comprend pas.
- Elena, c'est ça ? L'évolution de notre ville à dû entraîner la soif de pouvoir du secteur 3 qui décida d'agir. Il aurait pu tous nous unir en un seul secteur mais... (Leiga ferma son poing) ils ont préféré tout détruit. Je ne leur pardonnerais jamais ! Maudits monstres en métal !
- Les monstres en métal... que sont-ils exactement. Tu les décris comme des démons, le mal incarné.
- C'est ce qu'ils sont ! Des armes de guerres ne servant qu'à détruire ! Ils n'auraient jamais dû exister ! Ils nous ont tous pris ! Famille, amis, nos maisons, TOUT ! Qu'ont-ils fait après ?! Ils nous ont laisser sans rien, sans espoir ! Parfois ils reviennent ici, et ils pillent le peu de chose que nous avons !
- C'est...
Elena n'arriva pas à dire un seul mot de plus, elle ne pouvait retenir ses larmes. Elle comprenait Leiga, elle aussi s'était retrouvé toute seule et avaient tout perdus. Sans Erya, elle aurait sûrement sombrer dans la folie. Alors qu'Erya allait parler, un cri résonna.
- ILS ARRIVENT, CACHEZ-VOUS !!!
- Déjà ?! Vous, partez ! Quittez cette ville avant qu'ils vous voient ! Ne tentez pas de discuter, il n'y a pas de temps à perdre !
- Venez avec nous ! Vous ne pouvez pas rester là !
- Il le faut, ici se trouve encore des personnes à qui je tiens, il m'est impossible de les abandonner puis on ne peut pas quitter la ville...sinon on l'aurait fait depuis.
- ... Nous reviendrons vous sauvez, c'est une promesse !
Sur ces mots, Erya attrapa Elena encore incapable de parler et couru jusqu'à la sorti sans écouter ce que disait Leiga. Au moment où la porte se referma derrières-elles, des cris retentirent. Elle durent se retenir d'y retourner et continuèrent leur route. Assez éloigné de la ville, elles s'arrêtèrent. Erya sécha les larmes d'Elena qui s'écroula dans ses bras.
- Je...je...
- Calme-toi, on ne craint rien ici.
- Je...je.. je ne veux plus voir ça ! La technologie ne devrait pas être utilisé ainsi ! Je détestes ses choses ! Il faudrait tous les détruire !
- Je sais.. tout finira par rentrer dans l'ordre. Alrozd redeviendra la ville magnifique que tu voulais voir. Nous ne pouvons qu'attendre que tout cela s'arrête...
- Je voudrais tant être capable d'agir et de mettre fin à l'existence de ses monstres en métal. Ainsi Leiga et tout les habitants d'Alrozd pourront à nouveau sourire.

Sur ses mots, Elena s'endormi, épuisé par ses larmes. Erya la serrant dans ses bras, regarda le ciel, ne cessant de penser au chaos qu'elle venait de voir. Elle aussi détester les monstres en métal, elle détester aussi les humains s'en servant pour provoquer les chaos et se promis de venger les âmes disparus par leur faute.

Concours thème "Lien":
Elena était assise au bord de la rivière. Elle ferma les yeux et repensa à ce qu'elle avait vécu. C'est au bord de cette rivière qu'elle avait rencontré Erya, sa meilleure amie, sa seule famille. Ensemble il y avait vécu quelques mois avant de partir voyager. En rouvrant les yeux, Elena remarqua que la forêt n'avait pas changé. la rivière était clair, les arbres majestueux et on y avait toujours la sensation d'être en sécurité mais cette fois-ci personne ne viendra la rejoindre. C'est vrai, Erya était parti, elle l'avait abandonné. En y repensant, Elena grimaça et commença à pleurer silencieusement . Le temps passait, et rien ne troublé ce triste silence.
- Je t'ai enfin retrouvée.
Elena ne réagit même pas, et continua à pleurer silencieusement, la tête dans ses genoux même si la voix qu'elle venait d'entendre lui était familière. Une main se posa sur son épaule,  Elena s'en leva d'un bond.
- Ne m'approche pas !
- Ele...
- Tais-toi ! Tu n'as rien à faire ici, va-t-en !
Elena ruisselait de colère, ses yeux bleus était sombre, le vent faisait flotter ses long cheveux bleus. En face d'elle se trouvait Leiga, il n'avait pas beaucoup changer depuis leur première rencontre. Il avait un peu grandi, il était devenu un peu plus musclé et son visage était plus joyeux, on ne voyait plus de tristesse, ni de fatigue dans ses yeux. Elle venait de lui demande de partir mais Leiga ne bougeait pas, il restais là, à la regarder sans rien dire.
- Tu est sourd ?! Je t'ai dit de partir ! Pourquoi restes-tu planté là ? Va-t-en !
- Non ! Tu crois que je vais te laisser là, à pleurer seule dans ton coin ?! Qu'est-ce que tu as en tête ?! Depuis qu'Erya est parti, tu...
- TAIS-TOI !!!
Au même moment, Elena s'écroula, elle ne voulait plus entendre le nom d'Erya. Elle ne voulait plus jamais pleurer mais là c'était différent, elle n'arrivait pas à retenir toute ses larmes, tout se qu'elle avait souhaitée venait de disparaître. Elle pensait qu'elle et Erya resteraient ensemble pour toujours après tout Erya lui avait promis alors pourquoi était-elle parti ?! Pourquoi avait-elle détruit le lien qui les unissait ? Pourquoi n'a-t-elle pas tenu sa promesse ?Qu'avait-elle fait pour mériter ça ? Enfermée dans son chagrin elle n'eut même pas la force de rejeter Leiga qui venait dans la prendre dans ses bras mais elle ne voulait pas qu'il reste là en silence.
- ....je ne veux plus revivre ça... laisse moi seul. Rentre chez toi,
- Ne dis pas ça, ce n'est pas vrai...
- C'est la vérité... J'ai consacrée ma vie à aider les autres avec...tsss...(Elena grimaça) avec elle. Je voulais juste être avec, je ne voulais rien d'autre, maintenant qu'elle n'est plus là, je n'ai plus qu'à partir, ce monde n'as plus besoin de moi.
- C'EST FAUX !!!
Elena senti les bras de Leiga la serrait de plus en plus fort puis elle entendit Leiga pleurer. Il pleurait ? mais pourquoi ? Il n'avait plus de raison pour pleurer, Alrozd avait été sauvé, la guerre était fini, il n'avait pas a être triste. Le silence s'installa, Elena ne savait plus quoi dire, elle ne comprenait pas la tristesse de Leiga qui ne prononcer plus un mot. Il fini quand même par briser le silence, en frappant le sol pour se calmer.
- Tu n'as pas le droit de partir... beaucoup de gens tiennent à toi. Tu ne peux pas les abandonner comme ça.
- Je m'en fiche, au fond aucun d'entre eux, souhaite vraiment me voir rester. Ils ne pensent qu'à eux. Je n'ai aucun lien avec eux alors je ne les abandonnes pas.
- Et moi ?! Je ne compte pas à tes yeux ?! Alors pourquoi tu m'as demandé de voyager avec vous ?! Crois-tu que je serais heureux, si tu partais ?!
- Je....
Elena s'arrêta, comment avait-elle pu oublier une chose aussi importante ? Il n'y avait pas qu'Erya, Leiga était là, il l'avait toujours été. Elle se rappeler de cette soirée où Erya lui avait demandé ce qu'était Leiga à ses yeux. Elle n'avait pas su quoi répondre ce jour-là, mais aujourd'hui elle venait de comprendre. Elle aimait Leiga, elle l'aimait de tout son cœur. Mais est-ce que Leiga ressentait la même chose, où était-elle juste son amie ? Elle voulait le savoir mais aucun mot ne réussi à sortir.
- Je ne sais pas ce que tu ressens Elena, mais tu est très importante à mes yeux. Je ne supporterais pas de te perdre, je ne m'en remettrais jamais. Tu vois...je t'aime Elena, et rien ne pourra changer ce que je ressens.
- Tu...je...
Une coïncidence ? Leiga venait de lui dire ce qu'elle voulait entendre, et elle était incapable de lui répondre quoique se soit. Si elle ne faisait rien, elle allait perdre la dernière personne en qui elle tenait mais toujours rien, aucun mot ne sortait.
- Je voulais juste que tu le saches. J'aurais voulu que tu restes avec moi mais je crois que c'est peine perdu, sache que je t'attenterais jusqu'à la fin.
Leiga lâcha Elena et commença à se lever mais Elena l'arrêta, elle le regardait en souriait. Elle pleurait encore mais elle souriait.
- Je...Je... Je t'aime aussi Leiga !
Elena sauta au cou de Leiga qui l'attrapa et la serra dans ses bras. Ils restèrent ainsi un moment sans rien dire.
- Je suis désolé, je n'aurais jamais dû dire.. te dire tout ça mais...
- Je sais, elle était très importante, c'était ta seule famille. Moi aussi je ne l'oublierais jamais, nous avions beaucoup voyagé ensemble.
Elena sécha ses larmes et approuva par un signe de tête. Prenant sa main, Leiga commença à partir.
- Rentrons à Alrozd, je suis sûr que Ritz et Alexander nous attende.
- Oui, rentrons.
Sur ses mots, ils quittèrent la forêt sans jeter un seul regard en arrière. Tout deux avaient compris qu'ils étaient liés à jamais.


Dernière édition par Gelarto le Ven 4 Avr 2014 - 19:58, édité 1 fois

_________________
Textes de Gelarto 1501028175-pantsu
Ewaldar
Ewaldar
Membre

Nombre de messages : 1387
Age : 26
Localisation : Suisse
Distinction : aucune
Date d'inscription : 29/12/2011
http://ewaldar.wixsite.com/les-ames-perdues

Textes de Gelarto Empty Re: Textes de Gelarto

le Jeu 3 Avr 2014 - 22:52
Hello,

Je trouve ton texte adorable, c'est mignon comme tout ! C'est court, certes, mais j'en suis assez intrigué pour te demander une suite (s'il y a, bien sûr). Hormis quelques fautes de français, et certaines phrases un peu faibles, ça ne manque pas de charme, j'aime bien perso.

Plus tard, il faudrait penser à acquérir une sorte de style propre, qui te définira, selon ta personnalité, mais je pense que cela viendra de lui-même avec le temps.

Continue ainsi !
Titou
Titou
Membre

Nombre de messages : 560
Age : 24
Localisation : Isère
Distinction : aucune
Date d'inscription : 22/04/2012

Textes de Gelarto Empty Re: Textes de Gelarto

le Jeu 3 Avr 2014 - 22:53
Ah, je reconnais les textes pour les concours de Vindicare xD
Bon du coup tu sais déjà ce que j'en pense, c'est vraiment bien fichu, le second me fait bien pensé à Midgar (FF VII).
Par contre j'aurai juste une suggestion, change un peu les noms des personnages, même si c'est pas très important en soi.
Gelarto
Gelarto
Gelato Della Mamma

Nombre de messages : 2919
Age : 24
Distinction : Grand bêta-testeur de la communauté Curse
Personne avec du goût
Je ne suis pas une glace italienne, bordel de merde! [Gel']
Mon plus grand fan [Yama']
Mon ptit bichon [encore Yama']
Jeau-Paul II[Mist']
Saint-Gelato Le Frais [Mist']
Écrivain du dimanche [Amal']
FF IV Fanatic [LaCommu']
Collectionneur de distinctions de merde [Yama]
ModoGel [Un staffieux mais lequel?]
RNGel 2.0 [Zeal']
Date d'inscription : 31/07/2012

Textes de Gelarto Empty Re: Textes de Gelarto

le Ven 4 Avr 2014 - 20:10
Merci pour vos commentaires.
Tout d'abord je me suis rendu compte que la fin du premier texte avait été coupé, je viens de corriger ça.

Xtrem : une suite est prévu, je pense reprendre cette histoire pendant le vacances.

Titou : Bonne mémoire^^ Ces concours m'auront bien servi d'ailleurs Smile Pour le second texte, je me suis effectivement pas mal servi de Midgar, la description du décor n'étant pas mon point fort, j'essaye de décrire une image déjà existante pour m’entraîner.
Pour les noms de personnages, oui faut vraiment que je les fasse varier!

_________________
Textes de Gelarto 1501028175-pantsu
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum