Partagez
Aller en bas
Pharazon
Pharazon
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1700
Age : 33
Localisation : Au Pays des Bisounours
Distinction : Super distinction!
[Coco' Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 522164]
Date d'inscription : 14/04/2010

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 18:15
VOTES POUR LES FOLIES SCENARISTIQUES


Et c'est parti pour le début des votes des Folies Scénaritiques, première partie.
Je vous annonce les règles de votes :
- vous ne pouvez pas voter pour votre propre participation
- vous devrez voter pour 1, 2 ou 3 scénarii maximum
- vous pouvez faire des commentaires sur les textes, en respectant bien sur les principes de courtoisies.

- Fin des votes le dimanche 10 février à 18h15, qui enchainera sur la 2eme partie de cette session.

Je rappelle également les conditions dont ont dû tenir compte les participants.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
- Règles et Contraintes de Folies Scénaristiques – Scénarii :
• 500 mots maximum, et pas une de plus,
• Pas de propos dont les termes pourrait heurter la sensibilité d’autres membres.


• Titre : n/a (non applicable)
• Mots : votre histoire devra obligatoirement commencer par "il était une fois" et finir par "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants"
• Thème : n/a
• Style : votre scénario devra ressembler au mieux à un ...conte.
• Spécial : n/a


Définition d'un conte : Récit, en général assez court, de faits imaginaires.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les urnes sont ouvertes, et voici les participations :

Texte n°1
Spoiler:


Tout le monde trouve chaussure à son pied



Il était une fois un jeune homme, talentueux cordonnier, sa vie se résumait à la confection de paires de chaussures diverses

et variées, ses prouesses étaient telles qu'il eut vite fait de devenir aux yeux du peuple l'artisan le plus prestigieux

du siècle, ce qui admettons le n'était pas une banalité pour une tâche aussi simple que la fabrication de souliers

en tous genres.



Mais la vie de cet homme aux doigts d'or allait se voir quelque peu bousculée. Un grand gaillard

avait franchis le seuil de son modeste commerce, le petit artisan reconnu évidemment aussitôt un membre de la garde rapprochée de sa majesté.

Poli comme a son habitude il ne tarda pas à engager la conversation. L'homme fut clair et concis et annonça aussitôt que le roi requerrait ses

dons dans les plus brefs délais, en effet la chère et tendre princesse donnait un banquet le lendemain soir, ayant perdu la récente paire que

notre cordonnier lui avait fabriqué dernièrement il était sa dernière chance.



Notre bienheureux artiste ne rechigna pas , il dit au garde d'aller rassurer le roi

et s'enquit de sa tache aussitôt. Bien entendu le cuir qu'il possédait n'avais pas l'étoffe de la royauté,

étant conscient de ce dernier détail il se rendit dans un marché illégal appelé a l'époque

"marché diabolique" on y trouvait sans esclandres les meilleurs matériaux au prix les plus avantageux.



Il ne tarda pas a trouver son bonheur, un cuir d'un jaune doré pailleté vint lui fouetter les mirettes, il s'adressa au vendeur,

ce dernier surpris de son choix ne lui posa qu'une question, il lui demanda seulement de montrer

ses mains, ceci fait le vendeur resta silencieux un bon moment le remercia et le gratifia du cuir en question,

"ce cuir est spécial, je ne vous conseillerais que trop bien de ne le donner qu'a une personne spéciale".

Trop heureux de l'affaire qu'il venait d'effectuer notre héros ne prêta guère attention a cette phrase et rentra prestement chez lui

pour se mettre au travail.




Le soir de l’évènement c'est remplit de fierté que notre courageux orfèvre arriva au château muni de son travail qu'il considérait comme

une réussite. Le roi le fit sans attente mener a la princesse, charmante créature, de celle qu'on ne peut

toucher que dans les songes les plus téméraires. Elle acceuillat notre ami d'un grand sourire, suivit d'une admiration sans précèdent

lorsque ses yeux se posèrent sur les délicieuses ballerines confectionnées dans le plus grand soin. La surprise gifla les spectateurs

de la scène lorsqu'après avoir enfilé les chaussures la douce princesse embrassa notre héros dans une ferveur sans retenue, tout aussi

surpris ce dernier se rappela les paroles du marchand, il compris alors que ce cuir renfermait un puissant sort de charme qui

probablement reliait le créateur a la première porteuse de ce cuir. Quelle situation plus extraordinaire que de vivre aux cotés d'une si

jolie femme, qui plus est princesse d'un royaume. Ainsi ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant.

Texte n°2
Spoiler:
Il était un fois…




Samuel Chielder, est l’héritier du PDG de la plus grosse entreprise sur le marché. Malheureusement, lors d’une expérience qui tourne mal, l’immeuble du siège de l’entreprise à Synchrone explose. Le père de Samuel étant à l’intérieur, il mourût. Samuel se jure de faire en sorte que son entreprise, désormais symbole de la subsistance de son père, survive face à ce coup dur.

C’est au moment du legs que la mélancolie du héro attend son paroxysme, son père l’a déshérité au profit de son associé, William Rothman. Chassé de la maison familiale, Samuel soupçonne William d’avoir tué son père. Il partage sa piste avec la police qui promet de creuser.

Ne recevant aucune réponse des forces de l’ordre, Samuel décide de se lancer lui-même dans l’enquête. Il entra le soir même par effraction dans ce qui fut son foyer. La maison est bien protégée mais il connaît l’emplacement des caméras. Samuel commence ses fouilles par le bureau. Après un long moment de recherches vaines, il voit Rothman sur l’écran de surveillance accompagné de deux haut-gradés de l’armée s’avançant vers le bureau. Il range le bureau rapidement et se trouve une cachette.

Les trois hommes entre dans le bureau et commencent à discuter. Samuel comprend ce qui est arrivé à son père, l’armée voulait créer des armes avec les matériaux et l’énergie développée par son père pour les utiliser dans la guerre contre un pays limitrophe. Le père de Samuel n’ayant voulu vendre les brevets à quiconque et William ayant toujours voulu prendre la place de premier PDG, ce dernier avait élaboré un plan avec l’armée pour garantir leur but accompli. Il avait fait chanter le père de Samuel en lui faisant sacrifier sa vie et son entreprise contre la survie de son fils.

Samuel était fou de rage mais il savait que les hauts gradés ne serait pas venu non-accompagnés. Il resta caché dans un placard. d’un coup, le discussion s’arrêta. Samuel fut pris d’un peur atroce, il se savait pris au piège dans ce placard à balais. C’est alors qu’un des hauts gradés ouvrit la porte.

Samuel n’eu pas le temps de la réflexion, il prit l’arme de son opposant, retourna le caporal – selon l’uniforme – et appuya le canon sur sa tempe. Il les tuera, ils le méritent. Le deuxième haut gradé dirigea sa main vers la poche qui contenait son arme. Samuel tira sur le capitaine. Ce dernier s’écroula par terre, muet. Dès lors, les gardes arrivèrent par dizaines. Samuel savait qu’il ne pourrait les gérer.

On entendit des coups de feu. C’était Marie qui arriva et attaqua les gardes par l’arrière. Tous tombèrent sous les balles. Marie voulu ramener à la raison Samuel mais désormais, il voulait tuer. Finalement, Marie tira dans le bras de Samuel et ce dernier s’écroula par terre hurlant de haine envers cette femme qui l’avait trahi. Il tomba inconscient.

Il se réveilla à l’hôpital avec Marie à son chevet.

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

Texte n°3
Spoiler:

Bouc et Misère

Il était une fois, dans une antique contrée, un vieux seigneur. Notre homme, dans l’opulence de son château, se voyait chaque nuit tourmenté. Dès qu’il fermait les yeux, un vieux bouc malade se présentait à lui, l’air suppliant. Logé dans une grange délabrée, il semblait appartenir à une modeste famille de fermiers. Homme de bien, le monarque le prit en pitié. Il souhaitait, de tout son cœur, son rétablissement. Alors, tandis que son peuple frisait la misère, le vieil homme ne songeait qu’au bouc.

Les lunes se succédèrent, mais son entreprise ne connut d’autre succès que l’étendue de sa persévérance. Chaque jour, il consultait savants et mestres. Et ses sujets mourraient de faim. Chaque nuit, il tentait en vain d’user des connaissances acquises pour sauver l’animal. Et la maladie du froid ravageait les récoltes.

C’est alors qu’en l’une de ces tristes soirées, le vieil homme aperçut un élément singulier. Il reconnut, dans la grange, aussi mal en point que le bouc, un homme qui s’évertuait à le guérir, lui aussi. Il connaissait cet homme, car son corps avait été déposé dans la fosse du château la veille. Comme tous les autres, il avait succombé à l’humidité glaciale et à la faim.

Persuadé qu’il s’agissait d’un signe, le monarque fit mander la famille du défunt. Il ne lui restait qu’un fils, jeune marchand de légumes en faillite, fraîchement fiancé à une fille orpheline. Le garçon informa son seigneur, lui assurant que feu son père possédait effectivement un animal malade dans la vieille grange. Il ne pouvait le soigner faute de moyens, mais faisait tout son possible, jusqu’à partager avec lui ses pauvres quignons de pain.

C’est ainsi que le monarque comprit. Pour soigner l’animal dans son rêve, il devait prendre le mal à sa source. Il sût qu’il ne pourrait régler nul problème réel par le biais des rêves, mais qu’à l’inverse, il pourrait rendre ses rêves meilleurs en agissant dans la vie de son peuple. Il admit que les rêves étaient là pour encourager les actions et non les remplacer. Puis, pour finir, il éluda le rôle de l’animal, qui faisait office de bouc émissaire, et par qui transitaient les maux frappant les habitants du royaume.

Fort de ce nouvel enseignement, le vieux seigneur ouvrit les portes de sa citadelle, partageant à son peuple ses murs contre le froid, ses ressources contre la misère, ses provisions contre la faim. Après quoi, il emporta un maigre bagage, et emménagea dans la vieille grange, où il prit soin du bouc. Parallèlement au peuple, ce dernier se remettait de jour en jour.

Le fils du défunt fermier prêta main forte au vieux sage, et ils rendirent ensemble la masure plus habitable. Ils formaient une belle famille, ni pauvre ni opulente. Le jeune couple finit par se marier. Ils vécurent heureux, et eurent beaucoup d’enfants.

Texte n°4
Spoiler:
CLASSIQUE REVISITE


Il était une fois un prince, qui se morfondait dans son château, seul. Emprisonné par trois méchantes fées, il attendait qu’une personne au cœur pur et au courage sans faille vienne le délivrer de sa prison dorée.

Or, ces mauvaises fées, non contentes d’enfermer ce bel homme, dépêchaient dans toutes les contrées, des bardes et des poètes afin d’attirer de courageuses et vaillantes jeunes filles, capables de délivrer cet otage.
Elles ne faisaient, bien entendu, pas mention des terribles pouvoirs qu’elles possédaient, ni le sort qu’elles réservaient aux imprudentes.

Et c’est ainsi que notre héroïne, une princesse en quête d’amour et d’aventure, pris connaissance de cette histoire. Elle embrassa ses parents, enfourcha en amazone son destrier, et s’envola jusqu’à la chaumière de sa marraine, au milieu de la forêt voisine. Une vieille sorcière rabougrie, un nez crochu au milieu du visage, lui ouvrit la porte. Elle lui sourit, et l’invita à entrer.
Le lendemain matin, à l’aube, notre héroïne quitta la modeste demeure, avec quelques objets offerts par son hôte, et disparut dans les nuages.


Les cheveux aux vents, notre princesse guidait son dragon rouge vers le château aux trois donjons. Tandis que sa monture volait à travers les nuages, elle se rappela les paroles bienveillantes de sa marraine.
- « Les fées sont rusées, et ont certainement de sombre dessein pour vouloir attirer les jeunes femmes. Méfie-toi d’elles. Je sais qu’elles sont très fortes pour abuser les sens. Prends ces objets avec toi, ils te seront certainement utiles. Bonne chance. »

La forteresse se dessinait peu à peu sous les nuages, et cette vision la ramena à la réalité. Elle se concentra sur le danger imminent, et amorça la descente vers son futur époux.
Le château était fait d’une roche de lave, et principalement recouvert de ronces et de lierres ; la seule entrée possible était la grande porte principale, et semblait lourdement verrouillée. Malgré cela, le dragon se posa en douceur juste devant, et sur un ordre de la princesse, commença à cracher un geyser de flammes. En quelques secondes, la porte fut réduite en cendre. La princesse descendit du dragon, et se dirigea à l’intérieur du château.

Le hall brillait de mille feux : des torches et des lustres illuminaient la grande salle qui se détachait en trois escaliers menant vers les donjons, et une porte d’acier en contrebas, scellée par trois verrous.
Elle devina rapidement que son bien-aimé patientait derrière cette porte, et que les fées attendaient qu’elle se jette dans la gueule du loup.
Bien maligne, elle posa devant elle les objets que sa marraine lui avait confiés. Quelques fioles de différentes couleurs qu’elle mélangea avec précaution. Elle diffusa la potion sur la grande porte, qui se liquéfia en quelques secondes. L’héroïne se jeta vers le bel homme, l’embrassa fougueusement, l’attrapa par le bras, et courut vers la sortie. Ils enfourchèrent tout deux le dragon, et tandis que les fées maudissaient le couple et juraient de se venger, nos héros filaient déjà dans le ciel.
Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants…

Texte n°5
Spoiler:
Adam et Eve

Il était une fois, sur une terre méconnaissable de la nôtre et dévastée, un jeune homme qui tentait de survivre dans l’espoir de revoir une terre belle et naturel. Mais il était seul sans aide pour se sortir de là et la mort semblait une issue bien trop lâche, alors il s’accrochait à la vie et chaque nuit il admirait une étoile seul dans le ciel qui de là-haut semblait grandir et recélait la vie. Plusieurs jours passèrent jusqu’à ce qu’en se promenant, il trouva plusieurs articles par terre qui schématisaient la construction d’un mini-vaisseau spatial qui pourrait transporter une personne dans l’espace. Voilà donc le but qu’il c’était désormais fixé, construire ce vaisseau et voir la merveille qui comblait ses yeux chaque nuit. Mais il lui fallait trouver les matériaux et il ne perdit pas une minute pour partir à leurs recherches.

Après quelques mois, devenu un véritable combat contre lui-même, cette quête semblait impossible, alors il demanda l’aide de la seul chose qui lui semblait vivante, l’étoile qui l’éclairait dans l’ombre, et il lui implora de guidé ses pas pour fuir cette enfer ou il semblait déjà mort. C’est alors qu’il aperçut une lumière au loin puis courut, guidé par l’étoile. Arrivait sur les lieux, il remarqua qu’elle provenait d’une télé ou les chaînes défilées, et il vit plusieurs reportages et histoires sur Dieu et la religion qui lui redonna une croyance qu’il commençait à perdre, celle d’une force universelle qui guide la vie. Des ailes semblaient lui poussées et il s’empressa de finalisé son vaisseau avec des matériaux plus simples.

C’est au bout d’une année, après avoir dépassé ses limites, que le jeune homme acheva son vaisseau spatial et enfila sa combinaison pour enfin quitter cette terre condamnée. Il monta dans l’engin et se prépara à partir, mais des flammes apparurent et le vaisseau explosa avant qu’il ne réussit à sortir. Il se retrouva au sol, avec une impression étrange de n’être toujours pas mort, et pour la première fois il comprit ce qu’il voulait vraiment. C’est une véritable quête du bonheur qu’il avait vécu et il repensa à Adam qui eut comme compagnie et cadeau de Dieu une femme, Eve, surement la plus belle de toutes les femmes et si ce dernier aurait eu un tel droit il n’y avait rien de plus injuste que de ne pas l’avoir également. Il ferma les yeux, surement pour ne plus jamais les ouvrir, et à ce moment l’étoile descendu sur terre et une créature mi femme, mi animal en sortie, mais elle était plus belle et plus rare que peut l’être le bonheur. Elle se pencha vers lui, posa sa main sur son torse et le libéra, pas seulement de sa combinaison, mais également de la crainte qu’il avait pour ce monde. La créature s’avança, puis l’embrassa et il ne fit que sourire amoureusement sans ouvrir les yeux pour aimer de lui-même la vie et ainsi ils vécurent heureux et eurent beaucoup, beaucoup d’enfants.

Fin

Texte n°6
Spoiler:
L’Arbre qui parle


Il était une fois, une jeune pousse qui pointait son nez après un rude hiver. Une jeune pousse qui grandissait, s’étirait sous les faibles rayons du soleil. Cette jeune pousse ne tardât pas à devenir après beaucoup d’efforts un jeune arbre. A mesure que sa taille s’allongeait, que ses branches s’étendaient, la vision du jeune arbre s’accroissait. Si à sa naissance il ne voyait que le haut des herbes sur lesquelles se promenait toute sorte d’insecte. Il pouvait à présent voir les nuages dans le ciel, la rivière qui chantait et les autres arbres qui l’entouraient.

Mais vient un jour où sa croissance cessa. Il passa les cinq ou dix années suivantes (et peut-être beaucoup plus longtemps) à regarder les mêmes nuages défiler au-dessus de lui, les mêmes branches se secouer sous le vent à ses côtés. Il s’ennuyait.
- Si je ne vois rien de nouveau c’est qu’rien de nouveau n’existe.
N’ayant plus de nouvelles choses à découvrir l’arbre fini par dépérir.

Heureusement, par un beau matin de printemps alors que l’arbre dormait encore, une étrange créature entreprit d’escalader l’une de ses branches. De nombreux oiseaux étaient déjà venus chanter caché derrière ses feuilles, des écureuils c’étaient faufilés dans l’un de ses creux pour grignoter une noisette, mais jamais, non jamais il n’avait vu un animal pareil. Tout rouge avec quatre branches roses qui s’agitaient en tous sens. L’arbre dit de sa voix rauque :
- Toi qui me réveille de ma longue sieste, qu’es-tu ?
Etrangement, alors que ce n’était jamais arrivé jusqu’à lors (tout le monde sait que les écureuils ne parlent pas) l’intrus lui répondit :
- Je suis un garçon explorateur !
- Mais que diable fais-tu par ici ? L’arbre était tout de même très étonné, lui qui avait déjà tout vu.
- Eh bien j’explore ! Tu en as de drôle de question. Hier j’ai rencontré une fleur tellement égocentrique qu’elle se regardait toute la journée dans une flaque d’eau. Aujourd’hui, alors que je voulais construire une cabane, je grimpe sur un arbre qui parle. Qui sait ce que je découvrirais demain. A coup sûr je deviendrais le plus grand explorateur.
Le garçon continua ainsi, vantant ses découvertes, imaginant celles qu’il ferait le lendemain. Seule la tombée de la nuit l’interrompît.
- Je dois rentrer ! Maman va s’inquiéter. Au revoir Arbre qui parle.
- Attends ! Je ne savais pas que tant de choses extraordinaires me restaient encore inconnues. S’il te plaît, reviens me voir, je veux connaître la suite de toutes ces histoires.

Et c’est ainsi que le garçon explorateur rendis de temps en temps visite à l’arbre qui parle pour lui conter ses aventures. Alors que l’arbre pensait ne plus jamais grandir sa croissance reprit. Il devient le plus grand arbre de sa forêt et le garçon le plus grand explorateur de tous les temps, et grâce à ses exploits il épousa la plus belle des princesses du pays. Ainsi ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.


Dernière édition par Pharazon le Dim 10 Fév 2013 - 20:43, édité 4 fois
Elemsis
Elemsis
Membre

Nombre de messages : 434
Age : 28
Localisation : Pyrénées-Orientales
Distinction : aucune
Date d'inscription : 05/01/2009
http://elemsischronicles.blogspot.fr/

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 18:20
Ya un fail de balises dans le texte n°5. Wink
Pharazon
Pharazon
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1700
Age : 33
Localisation : Au Pays des Bisounours
Distinction : Super distinction!
[Coco' Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 522164]
Date d'inscription : 14/04/2010

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 18:21
Je corrige, j'avais pas vu :s
Anonymous
Invité
Invité

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 18:28
Les textes 3, 4 et 6 ont ma préférence.
Elisa'
Elisa'
Staffeux retraité

Nombre de messages : 2924
Age : 21
Localisation : Par là-bas !
Distinction : Mon héritière que je chéris Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 344805Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 344805
[Coco' Smile]
Plus que 2 ans avant d'épouser Coco' ! Compte à rebours lancé !
[Auto-distinction]

Adepte du "Je le savais" alors qu'elle le savait pas.
Date d'inscription : 30/05/2009

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 18:29
Je vote pour le texte 6 Smile

Edit : oh et puis, va pour le 4 aussi.

_________________


Cliquez ici pour voter pour la commu'
Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Banner
kordarr
kordarr
Modérateur

Nombre de messages : 1838
Age : 29
Localisation : île de la réunion, Le Tampon.
Distinction : Auto-proclamé sex-symbol de la commu'
Frère jumeau de Jonathan ( Secret Story )
Exhibitionniste en herbe
[Mist' & Coco' Smile]
Fan n°1 de Coco'
Psychopathe en chef
Date d'inscription : 05/11/2008

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 18:32
Le texte 6 indéniablement, je suis pas du genre poétique (et c'est un euphémisme) mais ces quelques lignes m'ont vraiment enchanté. Bravo à l'auteur en tout cas
Anonymous
Invité
Invité

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 18:40
Moi je vote pour le texte 1

(J'aurais pu voter pour le texte 6, mais la construction de la fin ne me plait pas.. )
Clash
Clash
Membre

Nombre de messages : 1023
Age : 23
Distinction : aucune
Date d'inscription : 12/10/2011

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 18:40
Je vote pour les textes n°4 et 6.
Hinola
Hinola
Modérateur

Nombre de messages : 969
Age : 26
Distinction : Gagnant invaincu à ce jour de tous les concours de mapping de ce forum fait par Coco'
[Coco' Smile]
Grande figure du Mapping Show .
Grand admirateur de notre mascotte Vehyxine
STI Haruhiste like me [Hamu' Wink]
et fier de l'être ! [bibi ^^]
Un fier Homme du désert sans foi ni loi è_é [:3]
Date d'inscription : 21/05/2009

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 18:48
3, 4 et 6 pour ma part Wink

bien que comme davidkill la fin est un peu précipité mais je suppose que les 500 mots et le 'ils vécurent heureux ..." l'obligeait ^^

et texte 4 : (message à l'auteur ^^)

"enfourcha en amazone"

Justement, en amazone signifie que ses deux jambe sont du même côté du cheval, donc pas d'enfourchementagerie Wink

_________________
( Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Icon_gender_male )
Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 1469999672-signcourte

____________________________________________________
J'offre un support par messagerie privée pour ceux qui le veulent.
Présentation de projet | news | mapping | évents | scénario | personnages | tests | ...
click >>
Envoyez un mp clair de votre problème / question / idée, j'y répond dans les meilleurs délais possibles. << click
_______


Lunri
Lunri
Membre

Nombre de messages : 675
Age : 29
Distinction : aucune
Date d'inscription : 31/07/2011

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 19:03
Je vote pour le texte 5
freezia
freezia
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1734
Distinction : Elu membre de l'année 2009 haut la main.
Inventeur du Mapping Show.

caricaturatationeur de la comu'
[ Dudu']
Date d'inscription : 18/02/2008

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 19:03
La 2 est bourré de fautes, je l'ai pas lu jusqu'au bout .
La 3 j'ai du mal à accrocher, je trouve la narration trop linéaire .
La 4 a quelque chose d'expéditif et superficiel .
La 5 : encore trop de fautes cependant il y a quelque chose de poétique mais ça reste améliorable .
La 6 a quelques fautes d'inattention par-ci, par-là, rien de grave . Intéressant mais la fin m'a laissé sur ma faim .

Au final, mon choix se porte sur la 1 qui rentre vraiment bien dans les normes et qui est passé comme une lettre à la poste .

Il n'empêche, ça me surprend de voir certaines participations avec autant de fautes ... Les auteurs devraient savoir qu'une mauvaise orthographe est une faute grave .
somereal
somereal
Membre

Nombre de messages : 378
Age : 23
Localisation : Belgium for ever!
Distinction : Use sans scrupule de blagues et remarques douteuses et délirantes. A prendre au 3e^n degré (où n est égal au nombre de neurones qu'ils vous reste après chaque lecture de ses commentaires). [Pharazon]
Date d'inscription : 14/01/2013

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 19:07
Honte sur moi et ma famille
Nozvez
Nozvez
Membre

Nombre de messages : 354
Distinction : aucune
Date d'inscription : 16/03/2012

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 19:38
Je vote pour les textes 1 (c'est celui avec le moins de fautes) et 6 (plus original que les autres).
Elisa'
Elisa'
Staffeux retraité

Nombre de messages : 2924
Age : 21
Localisation : Par là-bas !
Distinction : Mon héritière que je chéris Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 344805Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 344805
[Coco' Smile]
Plus que 2 ans avant d'épouser Coco' ! Compte à rebours lancé !
[Auto-distinction]

Adepte du "Je le savais" alors qu'elle le savait pas.
Date d'inscription : 30/05/2009

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 19:46
@freezia a écrit:La 2 est bourré de fautes, je l'ai pas lu jusqu'au bout .
C'est dommage de ne pas finir de lire un texte juste pour un problème de fautes d'orthographe. Ecrire sans faire d'erreur, c'est pas donné à tout le monde, et on est dans un concours amateur donc l'effort doit se faire du côté de l'auteur et aussi du côté des lecteurs, pour laisser sa chance à tout le monde. M'enfin, l'a prochaine fois j'éditerai directement les posts des gens dans la boîte aux lettres du staff pour corriger les fautes et il n'y aura plus de problème.
Après, c'est vrai que lorsque l'on a des soucis en orthographe, il est bon de se faire corriger, mais ce n'est pas toujours possible et parfois je pense que les gens ne se rendent même pas compte de leurs erreurs donc bon. x)
Après je comprends qu'on apprécie moins un texte avec des fautes que sans.

_________________


Cliquez ici pour voter pour la commu'
Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Banner
Anonymous
Invité
Invité

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 20:05
Personnellement (bon les gens savent qui participe ou non hein), Moi j'essaye de corriger le plus possible mes erreurs,
mais j'ai jamais étais bon en orthographe et je pensais que sur ce concours on ne ferais pas "très" attention à l'orthographe (appart si c'est dans l'extrem au niveau des fautes, mais c'est surtout parce que les âges sont différents et le niveau en français aussi)
et que ce qui serais le plus pris en compte c'est:
-l'originalité (recherché, ce démarque des autres et ne vas pas dans les clichés)
-la cohérence du texte (500 mots c'est la règle donc si la fin est bâclé ou qu'on comprend pas tout cette excuse des 500 mots ne devrait pas être utilisé, par rapport à ceux qui la respecte bien aussi)
-Et le respect des consignes (500 mots max et bien utilisés, ressemble le plus possible à un conte, il était une fois et ils vécurent heureux(...) en accord avec le texte [c'est pas la comme un cheveux dans la soupe])
Donc voilà tout ça pour dire que pour des scénario faut bien réfléchir avant de voter je pense (surtout que y'a des screens à faire derrière)

EDIt: donc je change mon vote pour le texte 4 (j'ai également voter trop vite) qui ne rentre pas exactement dans les critères que j'ai cité, mais déjà plus que d'autres.
(j'avais dit 3 mais c'était le 4 pardon ^^')
Edit d'Elisa : ce sont ces critères que j'ai pris en compte en tous cas, la prochaine fois il n'y aura pas ce problème de fautes.


Dernière édition par davidkill le Dim 3 Fév 2013 - 22:57, édité 3 fois
Pharazon
Pharazon
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1700
Age : 33
Localisation : Au Pays des Bisounours
Distinction : Super distinction!
[Coco' Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 522164]
Date d'inscription : 14/04/2010

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 21:20
Pour ce qui est des consignes, le fait est que les participations qui présentaient plus de 500 mots étaient compté comme non valide, et donc non présenté jusqu'à ce que le texte soit raccourcis.

Pour ce qui est des screens, je pense qu'il ne faut pas voter en se disant que derrière, il y a la 2e partie du concours. Ce serait léser les participants.

Ensuite, les fautes d'orthographes gène souvent la lecture, et de mon côté, je m'efforce de ne pas en faire, mais il est fort possible qu'il y en ait. Mais de même, évitons de tenir trop compte de ce défaut pour voter.



-----
Je vote pour la 1, la 5 et la 6.
AlexBistouflex
AlexBistouflex
Membre

Nombre de messages : 12
Distinction : aucune
Date d'inscription : 27/01/2013

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 23:37
Simple question ?

Est ce qu'on peut voter sachant qu'on a participé ?
Pharazon
Pharazon
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1700
Age : 33
Localisation : Au Pays des Bisounours
Distinction : Super distinction!
[Coco' Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 522164]
Date d'inscription : 14/04/2010

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Dim 3 Fév 2013 - 23:46
Je vous annonce les règles de votes :
- vous ne pouvez pas voter pour votre propre participation
- vous devrez voter pour 1, 2 ou 3 scénarii maximum
- vous pouvez faire des commentaires sur les textes, en respectant bien sur les principes de courtoisies.


première règle. tu peux donc voter, mais pas pour ton propre texte.
Coco'
Coco'
Staffeux retraité

Nombre de messages : 6577
Age : 26
Localisation : Nord/Douai
Distinction : EL DICTATOR COCO'
Coco-Dieu en puissance

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Magikarpe Grand gourou suppléant de la secte des MAGIKARP
Leader charismatique des 2beStaffieux

N°1 du forum
Président, vice-présidents et membres honoraires de la cour suprême du forum
Président de l'association des grosses distinctions CMB
Date d'inscription : 02/07/2008
https://www.rpgmakervx-fr.com

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Mar 5 Fév 2013 - 15:40
Je voterais plus tard, mais c'est bien jusque dimanche prochain le vote ?
Pharazon
Pharazon
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1700
Age : 33
Localisation : Au Pays des Bisounours
Distinction : Super distinction!
[Coco' Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 522164]
Date d'inscription : 14/04/2010

Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01 Empty Re: Vote pour la 1ere partie des Folies Scénaristiques : Session n°01

le Mar 5 Fév 2013 - 21:23
Jusqu'à dimanche 10 février, 18h15.
J'édite sur le premier post.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum