Partagez
Aller en bas
Titou
Titou
Membre

Nombre de messages : 560
Age : 23
Localisation : Isère
Distinction : aucune
Date d'inscription : 22/04/2012

Les Ptits Poèmes d'un Homme Empty Les Ptits Poèmes d'un Homme

le Dim 30 Mar 2014 - 22:04
Salut à toutes et à tous, bonsoir pour certains, bonjour pour d'autres.

J'ai décidé de posté ici mes Poèmes, sans grandes prétention, écrit avec ou sans attention pour les rimes ou la structure. Donc en conclusion, attendez vous à tous genre de poème ici.
Le plus souvent, j'aime écrire à la façon d'un sonnet (2 paragraphe de 4 vers plus 2 de 3 vers), et aussi en alexandrin, qui est une des plus belles forme à mes yeux.

Donc voici le premier :
Ton Nom:


Comment te dire : Ma vie sans toi est impossible?
Comment te dire que ta voix est celle d'un ange?
Comment te dire que la distance me brûle sans haine?
Comment te dire que ton nom résonne dans ma tête?

Ai-je à accepter ce que le monde veut de moi?
Tant d'inconvenances dans ces paroles
Tant de combats menés en vain avec peine
Mais ai-je à me rendre face à cette triste agonie?

Peu m'importe les regrets, ton nom me haït
Peu m'importe la peine, ta voix me brise
Peu m'importe les blessures, tes yeux me tue

Loin dans l'espace, j'abandonne mon âme
A celle qui sera capable de revoir un jour
Le triste résultat que cause ton nom.

Et le second :
Renouveau:

C'est dans les heures obscures que loin se dessine
Un destin lumineux, une vie si fine
Grâce à cette cure mon renouveau vient
D'un verre aussi vitreux qu'un souffle du destin

Après avoir aimé, j'ai pleuré et haït
De croire cette volonté qui rythmait cette vie
D'humbles sacrifices, d'un orgueil dérangé
Pour voir les malices, et sans être à côté.

Mais la blessure s'éteint, et le feu s'abrège
Mais la lumière revient, l'amour s'agrège
Le sait tu, toi mon âme, que mon temps est compté?

Revivre parmi vous, endurcit par la vie
Revenir parmi tous, oublier l'agonie
Je le sais infâme, fuir n'est pas aimer.

Voilà voilà, d'autre viendrons par la suite, comme un topic pour des nouvelles que j'ai écrites depuis longtemps et que je revoit donc
Enjoy ^^
Ickshonpe
Ickshonpe
Membre

Nombre de messages : 368
Distinction : aucune
Date d'inscription : 22/09/2013

Les Ptits Poèmes d'un Homme Empty Re: Les Ptits Poèmes d'un Homme

le Dim 30 Mar 2014 - 22:29
J'imagine que pour le 1er c'est surement du vécu, celui là semble être une rupture ou une déception. Pour le 2éme, il semble moins personnel, c'est plus comme un message en général, j'aime bien.

J'avoue que j'ai du mal a décrypter le message que c'est susceptible de donner, c'est donc pour ça que je ne donnerais pas de critiques, des personnes avec un meilleurs sens de l'analyse que moi s'en chargeront, pour ma part, je t'encourage vivement à continuer.  Wink 

Deux jolies poèmes que tu nous partages Titou, je suivrais ton topic avec intérêt si tu le met à jour par la suite. Smile
Titou
Titou
Membre

Nombre de messages : 560
Age : 23
Localisation : Isère
Distinction : aucune
Date d'inscription : 22/04/2012

Les Ptits Poèmes d'un Homme Empty Re: Les Ptits Poèmes d'un Homme

le Dim 30 Mar 2014 - 23:03
Pour le premier en effet, c'est un peu (beaucoup) du vécu, malheureusement, mais comme tu peut le voir à la fin, je laisse toujours une fin, un avenir plus optimiste que le reste. Même si c'est toujours pas super optimiste, le fait de laisser entrevoir une suite à ce mauvais passage, mettre une condition je dirai même, c'est plus positif que de dire "Pour l’éternité je resterai seul", ou un truc dans le genre. Je trouve qu'en fait ça dépasse les pensée, parce qu'au font, on sait qu'il y aura une suite.

Pour le second, c'est plus ou moins du vécu aussi du moins pour les mots. Je me suis inspiré à la base de la chanson et reprise de Feeling Good de Muse, mais je suis partit sur autre chose ensuite. Ce poème est en réalité une suite au premier, en quelque sorte. Je crois que je l'ai écrit pour dire que finalement, même en cas de déception, la lumière que l'on voyait au loin ne c'est pas effacé, elle c'est transformé. Je dis qu'en fait, il ne faut pas laisser de place aux idées noires, parce qu'on les laisse se développé, c'est utopique de dire ça mais, faut toujours resté positif dans ces cas là du moins. Les 2 derniers vers des 2 derniers paragraphes se rejoignent en fait :
"Le sait tu, toi mon âme, que mon temps est compté?
Je le sais infâme, fuir n'est pas aimer."
C'est un dialogue court qui dit ce que je me suis dit moi-même : Arrête de fuir, parce que tu ne peut pas aimer dans ces cas là. Parce que oui elle m'a dit que rien n'était possible, oui elle est bourré d'orgueil, oui elle se fout de toi. Mais là, tu n'est plus capable d'aimer, parce que aimer c'est être heureux. Si tu est triste en aimant, c'est pas bon signe. Certes la passion vient de la souffrance, mais si tu ne supporte pas d'être passionné, laisse tomber. Je dis presque qu'il faut être heureux de saigner. Je finirai par le métaphore suivant : L'amour, c'est saigner pour l'autre et lui donner ce sang. Donc si ce n'est pas réciproque, tu meurt. Moi je vois ça comme ça maintenant, je me trompe peut-être, mais ça m'a permit de sortir de mes idées noires.

Merci pour l'encouragement, je vais continuer
Ickshonpe
Ickshonpe
Membre

Nombre de messages : 368
Distinction : aucune
Date d'inscription : 22/09/2013

Les Ptits Poèmes d'un Homme Empty Re: Les Ptits Poèmes d'un Homme

le Lun 31 Mar 2014 - 22:07
Je dirais que seul le temps efface les déceptions, tu en verra d'autres. Tu est encore très jeune, tu n'as pas finis d'en voir des bons et des mauvais moment. Comme tu le dis si bien toi même, le temps est compté donc profite !  Wink 

Mais pour en revenir au "vécu", je pense que la création vient du vécu justement, serions nous capables de créé si nous n'avions pas de vécu ? n'est-ce pas le vécu qui sert de tremplin à l'inspiration ( en positif ou en négatif) d'une certaine manière ? tout du moins, je parle pour la création artistique (littérature, dessin, peinture... ect).
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum