Partagez
Aller en bas
Tarnist
Tarnist
Membre

Nombre de messages : 25
Age : 29
Distinction : aucune
Date d'inscription : 23/06/2010

Au comencement était le Vide Empty Au comencement était le Vide

le Ven 23 Juil 2010 - 16:34
Bon alors il s'agit d'un court récit du commencement, ça permet de poser les bases de la logique de l'histoire.
Je tiens d'ores et déjà à préciser que je suis un feignant fini donc j'ai tendance à commencer des choses sans les... finir justement... Pas par dépit, mais par manque d'envie de continuer en général. Tout ça pour dire qu'il n'y aura peut être que ça, peut être un peu plus, ou peut être une histoire complète. Peut être même qu'il y aura une histoire mais sans utiliser ça (surtout à cause du style adopté).

Si ces quelques lignes peuvent donner des idées à d'autres, tant mieux. Voici donc le texte proprement dit !

Au commencement était le Vide. Mais le Vide s'ennuyait ferme, aussi créa-t-il le Dé, objet divin par excellence avec ses 243,8 faces. Et le Vide joua. Mais depuis le commencement, tout va vers l'expansion, aussi l'ennuie du Vide revint de plus belle et quand il en eu assez d'additionner ses résultats, le Vide lança le Dé une dernière fois.
Là les versions diffèrent. Pour les nomades du Désert de l'Est, le Dé tomba sur sa face 243,7, mais selon les dires des moines végétariens du Culte Réformé du Poireau Cosmique il tomba sur la face -0... Il est vrai que ces moines ne parlent que sous l'emprise de leur Très Saint Alcool de Poireau, aussi est-ce là une information à prendre au conditionnel. Quoiqu'il en soit, du résultat de ce jet du Dé apparut le Chaos.
Et le Vide et le Chaos se mirent à jouer au Dé. Quand ils arrivèrent au score de 3,249072 x 10 ^ 493 partout, l'ennuie les avait gagné, aussi le Vide lança à nouveau le Dé. Nul ne sait, pas même les prêtres contorsionnistes des Montagnes de Pierre (et pourtant ils en savent des choses, d'ailleurs les prêtresses sont toutes disposées à en apprendre aux pèlerins mâle qui allongent la monnaie… mais je m'égare). Je disais donc que nul ne sait sur quelle face tomba le Dé, et certains prétendent même qu'il roule encore. Quoiqu'il ne soit l'Ordre apparut alors.
L’Ordre et le Chaos se détestèrent dès le premier regard cosmique, aussi chacun se créa son propre Dé pour jouer. Le Vide, quant à lui, s'était retiré dans un coin inconnu du Cosmos, et certains prétendent même qu'il court encore après le Dé.
Mais revenons en à l'Ordre et au Chaos. Ils s'affrontèrent sans merci à coups de Dés et chaque fois qu'ils les lançaient quelque chose était créé.
Dans le désordre, apparurent le Ciel, les Étoiles, la Mer, la Terre, les Animaux, les Plantes, les Hommes, les Femmes et la Terrine de Chevreuil préparée par mon Boucher. Certains prétendent même que le combat dure encore aujourd'hui (si vous ne comprenez pas pourquoi ce bout de phrase apparaît ici, c'est sans doute un effet de ce terrible affrontement... ou alors c'est que je n'ai pas réussi à le placer ailleurs, allez savoir !).
A ce qu'il paraitrait, mais les sources ne sont pas sûres, surtout que c'est Lulu la Magouille qui me l'a raconté, les Dés auraient engendrés d'autres Dés qui seraient venus se cacher sur Terre, et il est dit que celui qui en posséderait un serait capable de faire plier le Grand Poireau Cosmique... à sa volonté. Quant à celui qui en posséderait plusieurs, si ce n'est tous... alors... je ne saurais être tenu responsable des conséquences de ce genre d’évènement cosmique, ce récit n'est ni repris, ni échangé.

Bon en fait c'est un peu plus long que ce que je pensais. J'ai essayé de faire quelque chose de décalé, sur le mode absurde. C'est cet aspect qui me fait douter de continuer sur cette ligne, j'ai peur de pas réussir à tenir un rythme d'absurde tout le long... M'enfin, dites moi ce que vous en pensez, je suis ouvert à toute critique bien entendu. Rien ne vous empêche toutefois de dire que vous êtes en extase devant mon sublime texte, je recevrai ces remarques avec le narcissisme d'usage. Very Happy

PS : Avis de recherche ! Des fautes ont pu, malgré les contrôles effectués ! Tous les citoyens sont invités à dénoncer les éventuelles fautes qu'ils rencontreraient. Aucune récompense à la clé, uniquement la fierté d'avoir aidé à sauver la langue française de l'auteur ! Merci de votre compréhension.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum