Connexion automatique

Pas encore membre ? Inscrivez-vous ici !
Vous avez oublié votre mot de passe ? On vous aide ici

AccueilPage d'accueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Sélecteur de thème :


Partagez | .
L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Docteur Kojy.
Staffieux retraité

Staffieux retraité
avatar

Nombre de messages : 1210
Age : 22
Localisation : si tu dis mon pseudo 3 fois devant un miroir, j'apparais derrière toi !
Capacités : débutant
Distinction : Sauveur préféré de notre chère patrie la communauté

Officieusement le coach-vocal-impresario-choriste-muse-amant de Coco'[Coco' himself Smile]
Attend toujours de le voir apparaitre après avoir dit son pseudo 256 fois devant un miroir [Xak' ]
Si tu le poses contre ton oreille, tu entends un Sonic Rainboom.
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Mer 21 Avr 2010 - 8:40

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantant et dansant bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins qu'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rotir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus.
Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin.
 
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Mer 21 Avr 2010 - 9:44

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantant et dansant bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins qu'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rotir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus.
Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaeman et chat morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorete hypocondriaque
 
yakzawik
Staffieux retraité

Staffieux retraité
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 26
Localisation : Dans un trou perdu avec ma copine !
Capacités : bon
Avertissements : 6 avertissements
Distinction : Yakzawiki, l'encyclopédie libre !
[Elisa']
Force Zinzoline au fond de son coeur
Il est TROPDARKMECHAN
[Coco' ]
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Mer 21 Avr 2010 - 9:48

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantant et dansant bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins qu'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
 
ZangtherOld
Commerçant

Commerçant


Nombre de messages : 1709
Capacités : moyen
Avertissements : aucun
Distinction : C 1 BAD
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Mer 21 Avr 2010 - 10:28

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantant et dansant bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins qu'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masses a main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains.
 
yakzawik
Staffieux retraité

Staffieux retraité
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 26
Localisation : Dans un trou perdu avec ma copine !
Capacités : bon
Avertissements : 6 avertissements
Distinction : Yakzawiki, l'encyclopédie libre !
[Elisa']
Force Zinzoline au fond de son coeur
Il est TROPDARKMECHAN
[Coco' ]
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Mer 21 Avr 2010 - 22:10

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantant et dansant bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins qu'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masses à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndicaux ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant recherchée... Il le rejoignit alors pour le dévorer, mais tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillées au barbecue).
 
ZangtherOld
Commerçant

Commerçant


Nombre de messages : 1709
Capacités : moyen
Avertissements : aucun
Distinction : C 1 BAD
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Mer 21 Avr 2010 - 22:28

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantant et dansant bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins qu'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndicaux ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant recherchée... Il le rejoignit alors pour le dévorer, mais tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillées au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête.


Il se dit qu'attaquer les syndicauxqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant recherchée... [ Il rechechait pas des péripapéticiennes ? Et une oasis en Moldavie ... ] Il le rejoignit alors pour le dévorer, maispuis [ Il l'a quand même dévoré ] tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillées au barbecue).

[ Pas en forme aujourd'hui Yak ? xD ]
 
yakzawik
Staffieux retraité

Staffieux retraité
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 26
Localisation : Dans un trou perdu avec ma copine !
Capacités : bon
Avertissements : 6 avertissements
Distinction : Yakzawiki, l'encyclopédie libre !
[Elisa']
Force Zinzoline au fond de son coeur
Il est TROPDARKMECHAN
[Coco' ]
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Mer 21 Avr 2010 - 23:57

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant.

Faut croire que je ne suis pas en forme. J'écris ta dissertation en même temps, et je me suis couché à 1h 30 du matin... Mon corps n'en peut plus.Je me suis rattrapé là ^^
 
ZangtherOld
Commerçant

Commerçant


Nombre de messages : 1709
Capacités : moyen
Avertissements : aucun
Distinction : C 1 BAD
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Jeu 22 Avr 2010 - 0:01

Te fatigue pas trop pour moi xD, c'est pas un truc super important !
 
Sephirof
Apprenti Mineur

Apprenti Mineur
avatar
http://darkfantasia.superforum.fr

Nombre de messages : 13
Age : 23
Localisation : Mais occupe toi de tes affaires !
Capacités : assez bon
Distinction : aucune
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Jeu 22 Avr 2010 - 3:37

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
 
Funebro
Gladiateur Royal

Gladiateur Royal
avatar

Nombre de messages : 620
Age : 22
Localisation : Dans votre esprit, après tout ne suis-je pas omniscient !
Capacités : débutant
Avertissements : 2 avertissements
Distinction : * Il a des problèmes des fois...
* Satan bouche un petit coing ?
* Satan merde parfois !
* Satan à devenir ridicule
* Maitre invétéré du ridicule
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Jeu 22 Avr 2010 - 5:37

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex intemporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie...

Yak je sais que Aristote était grec mais j'aime le fun ^^ et maintenant les péripatéticiennes sont considérés comme prostituées ou catins ^^
 
yakzawik
Staffieux retraité

Staffieux retraité
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 26
Localisation : Dans un trou perdu avec ma copine !
Capacités : bon
Avertissements : 6 avertissements
Distinction : Yakzawiki, l'encyclopédie libre !
[Elisa']
Force Zinzoline au fond de son coeur
Il est TROPDARKMECHAN
[Coco' ]
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Jeu 22 Avr 2010 - 5:42

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.

Je donnais ces indications pour information, pour les personnes qui ne le savaient pas. Après, le fait que les péripatéticiennes soient des catins ne changent pas l'origine du terme, malgré tout.
 
Funebro
Gladiateur Royal

Gladiateur Royal
avatar

Nombre de messages : 620
Age : 22
Localisation : Dans votre esprit, après tout ne suis-je pas omniscient !
Capacités : débutant
Avertissements : 2 avertissements
Distinction : * Il a des problèmes des fois...
* Satan bouche un petit coing ?
* Satan merde parfois !
* Satan à devenir ridicule
* Maitre invétéré du ridicule
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Jeu 22 Avr 2010 - 5:48

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.
Ce pauvre chameau croisa Jamel Debbouze (crevé dans la glace) et une compagnie bizarre d'aventurier n'ayant pas de nom (avec un nain super chiant), alors vite vite le chameau s'enfuit quand un ogre essaya de l'attraper...

Ps: La compagnie dont je parler est celle de Naheulbeuk pour les incultes et Jamel c'est un comédien peu connu ^^
 
Sephirof
Apprenti Mineur

Apprenti Mineur
avatar
http://darkfantasia.superforum.fr

Nombre de messages : 13
Age : 23
Localisation : Mais occupe toi de tes affaires !
Capacités : assez bon
Distinction : aucune
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Jeu 22 Avr 2010 - 5:53

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.
Ce pauvre chameau croisa Jamel Debbouze (crevé dans la glace) et une compagnie bizarre d'aventurier n'ayant pas de nom (avec un nain super chiant), alors vite vite le chameau s'enfuit quand un ogre essaya de l'attraper... Mais c'est alors que notre chameau préféré se reçut une flèche à un endroit très précis, il découvrit qu'en faite c'était une elfe complétement débile qui voulait visée l'ogre mais tira la flèche 20 mètres à côté.
 
Funebro
Gladiateur Royal

Gladiateur Royal
avatar

Nombre de messages : 620
Age : 22
Localisation : Dans votre esprit, après tout ne suis-je pas omniscient !
Capacités : débutant
Avertissements : 2 avertissements
Distinction : * Il a des problèmes des fois...
* Satan bouche un petit coing ?
* Satan merde parfois !
* Satan à devenir ridicule
* Maitre invétéré du ridicule
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 1:06

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.
Ce pauvre chameau croisa Jamel Debbouze (crevé dans la glace) et une compagnie bizarre d'aventurier n'ayant pas de nom (avec un nain super chiant), alors vite vite le chameau s'enfuit quand un ogre essaya de l'attraper... Mais c'est alors que notre chameau préféré se reçut une flèche à un endroit très précis, il découvrit qu'en faite c'était une elfe complétement débile qui voulait visée l'ogre mais tira la flèche 20 mètres à côté.
Alors notre chameau se transforma en Chameau sayens et...et...et se réveilla, tout cela n'était qu'un rêve, il partit donc à l'école plein de souvenir mais avec un doute étrange planant sur lui.
 
Djidane
Garde d'Or

Garde d'Or
avatar

Nombre de messages : 1444
Age : 24
Localisation : Paris
Capacités : expert
Avertissements : 1 avertissement
Distinction : Héritier d'Alexdream (mais on l'aime quand même).
Lèche cul professionnel
et il aime ça!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 2:01

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.
Ce pauvre chameau croisa Jamel Debbouze (crevé dans la glace) et une compagnie bizarre d'aventurier n'ayant pas de nom (avec un nain super chiant), alors vite vite le chameau s'enfuit quand un ogre essaya de l'attraper... Mais c'est alors que notre chameau préféré se reçut une flèche à un endroit très précis, il découvrit qu'en faite c'était une elfe complétement débile qui voulait visée l'ogre mais tira la flèche 20 mètres à côté.
Alors notre chameau se transforma en Chameau sayens et...et...et se réveilla, tout cela n'était qu'un rêve, il partit donc à l'école plein de souvenir mais avec un doute étrange planant sur lui. Sur le chemin de l'école , il tomba nez-à-nez avec Bob Marley !
 
Funebro
Gladiateur Royal

Gladiateur Royal
avatar

Nombre de messages : 620
Age : 22
Localisation : Dans votre esprit, après tout ne suis-je pas omniscient !
Capacités : débutant
Avertissements : 2 avertissements
Distinction : * Il a des problèmes des fois...
* Satan bouche un petit coing ?
* Satan merde parfois !
* Satan à devenir ridicule
* Maitre invétéré du ridicule
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 2:04

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.
Ce pauvre chameau croisa Jamel Debbouze (crevé dans la glace) et une compagnie bizarre d'aventurier n'ayant pas de nom (avec un nain super chiant), alors vite vite le chameau s'enfuit quand un ogre essaya de l'attraper... Mais c'est alors que notre chameau préféré se reçut une flèche à un endroit très précis, il découvrit qu'en faite c'était une elfe complétement débile qui voulait visée l'ogre mais tira la flèche 20 mètres à côté.
Alors notre chameau se transforma en Chameau sayens et...et...et se réveilla, tout cela n'était qu'un rêve, il partit donc à l'école plein de souvenir mais avec un doute étrange planant sur lui. Sur le chemin de l'école , il tomba nez-à-nez avec Bob Marley !
Notre pauvre chameau faillit s'évanouir mais ce Bob n'était qu'un de ses amis d'école...
 
Djidane
Garde d'Or

Garde d'Or
avatar

Nombre de messages : 1444
Age : 24
Localisation : Paris
Capacités : expert
Avertissements : 1 avertissement
Distinction : Héritier d'Alexdream (mais on l'aime quand même).
Lèche cul professionnel
et il aime ça!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 3:00

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.
Ce pauvre chameau croisa Jamel Debbouze (crevé dans la glace) et une compagnie bizarre d'aventurier n'ayant pas de nom (avec un nain super chiant), alors vite vite le chameau s'enfuit quand un ogre essaya de l'attraper... Mais c'est alors que notre chameau préféré se reçut une flèche à un endroit très précis, il découvrit qu'en faite c'était une elfe complétement débile qui voulait visée l'ogre mais tira la flèche 20 mètres à côté.
Alors notre chameau se transforma en Chameau sayens et...et...et se réveilla, tout cela n'était qu'un rêve, il partit donc à l'école plein de souvenir mais avec un doute étrange planant sur lui. Sur le chemin de l'école , il tomba nez-à-nez avec Bob Marley !
Notre pauvre chameau faillit s'évanouir mais ce Bob n'était qu'un de ses amis d'école... Cet ami en question donna un coups de boule au chameau et lui piqua son argent de la semaine . Son motif était que le chemeau lui devait 5 cartes Pokémon
 
Funebro
Gladiateur Royal

Gladiateur Royal
avatar

Nombre de messages : 620
Age : 22
Localisation : Dans votre esprit, après tout ne suis-je pas omniscient !
Capacités : débutant
Avertissements : 2 avertissements
Distinction : * Il a des problèmes des fois...
* Satan bouche un petit coing ?
* Satan merde parfois !
* Satan à devenir ridicule
* Maitre invétéré du ridicule
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 3:15

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.
Ce pauvre chameau croisa Jamel Debbouze (crevé dans la glace) et une compagnie bizarre d'aventurier n'ayant pas de nom (avec un nain super chiant), alors vite vite le chameau s'enfuit quand un ogre essaya de l'attraper... Mais c'est alors que notre chameau préféré se reçut une flèche à un endroit très précis, il découvrit qu'en faite c'était une elfe complétement débile qui voulait visée l'ogre mais tira la flèche 20 mètres à côté.
Alors notre chameau se transforma en Chameau sayens et...et...et se réveilla, tout cela n'était qu'un rêve, il partit donc à l'école plein de souvenir mais avec un doute étrange planant sur lui. Sur le chemin de l'école , il tomba nez-à-nez avec Bob Marley !
Notre pauvre chameau faillit s'évanouir mais ce Bob n'était qu'un de ses amis d'école... Cet ami en question donna un coups de boule au chameau et lui piqua son argent de la semaine . Son motif était que le chemeau lui devait 5 cartes Pokémon
Le chameau lui pleura et appela à l'aide, et
 
Djidane
Garde d'Or

Garde d'Or
avatar

Nombre de messages : 1444
Age : 24
Localisation : Paris
Capacités : expert
Avertissements : 1 avertissement
Distinction : Héritier d'Alexdream (mais on l'aime quand même).
Lèche cul professionnel
et il aime ça!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 3:19

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.
Ce pauvre chameau croisa Jamel Debbouze (crevé dans la glace) et une compagnie bizarre d'aventurier n'ayant pas de nom (avec un nain super chiant), alors vite vite le chameau s'enfuit quand un ogre essaya de l'attraper... Mais c'est alors que notre chameau préféré se reçut une flèche à un endroit très précis, il découvrit qu'en faite c'était une elfe complétement débile qui voulait visée l'ogre mais tira la flèche 20 mètres à côté.
Alors notre chameau se transforma en Chameau sayens et...et...et se réveilla, tout cela n'était qu'un rêve, il partit donc à l'école plein de souvenir mais avec un doute étrange planant sur lui. Sur le chemin de l'école , il tomba nez-à-nez avec Bob Marley !
Notre pauvre chameau faillit s'évanouir mais ce Bob n'était qu'un de ses amis d'école... Cet ami en question donna un coups de boule au chameau et lui piqua son argent de la semaine . Son motif était que le chemeau lui devait 5 cartes Pokémon
Le chameau lui pleura et appela à l'aide, et la police arriva et ouvra le feu sur le camarade du chameau . Il tomba par terre , troué comme une passoire !
 
Funebro
Gladiateur Royal

Gladiateur Royal
avatar

Nombre de messages : 620
Age : 22
Localisation : Dans votre esprit, après tout ne suis-je pas omniscient !
Capacités : débutant
Avertissements : 2 avertissements
Distinction : * Il a des problèmes des fois...
* Satan bouche un petit coing ?
* Satan merde parfois !
* Satan à devenir ridicule
* Maitre invétéré du ridicule
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 3:26

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.
Ce pauvre chameau croisa Jamel Debbouze (crevé dans la glace) et une compagnie bizarre d'aventurier n'ayant pas de nom (avec un nain super chiant), alors vite vite le chameau s'enfuit quand un ogre essaya de l'attraper... Mais c'est alors que notre chameau préféré se reçut une flèche à un endroit très précis, il découvrit qu'en faite c'était une elfe complétement débile qui voulait visée l'ogre mais tira la flèche 20 mètres à côté.
Alors notre chameau se transforma en Chameau sayens et...et...et se réveilla, tout cela n'était qu'un rêve, il partit donc à l'école plein de souvenir mais avec un doute étrange planant sur lui. Sur le chemin de l'école , il tomba nez-à-nez avec Bob Marley !
Notre pauvre chameau faillit s'évanouir mais ce Bob n'était qu'un de ses amis d'école... Cet ami en question donna un coups de boule au chameau et lui piqua son argent de la semaine . Son motif était que le chemeau lui devait 5 cartes Pokémon
Le chameau lui pleura et appela à l'aide, et la police arriva et ouvra le feu sur le camarade du chameau . Il tomba par terre , troué comme une passoire !
Alors le camarade du chameau qui était sataniste et en appela à Satan qui envoya son avatar sur Terre....FUNEBRO...mais ce dernier alla dans un bar-tabac pour s'acheter de l'alcool et le camarade mourut lentement...
 
Coco'
Administrateur

Administrateur
avatar
http://www.rpgmakervx-fr.com

Nombre de messages : 6572
Age : 23
Localisation : Nord/Douai
Distinction : EL DICTATOR COCO'
Coco-Dieu en puissance

Grand gourou suppléant de la secte des MAGIKARP
Leader charismatique des 2beStaffieux

N°1 du forum
Président, vice-présidents et membres honoraires de la cour suprême du forum
Président de l'association des grosses distinctions CMB
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 3:32

HS : Funebro, essaies de faire des trucs QUI SUIVENT L'HISTOIRE, pas des gros HS. Ce commentaire est valable pour tout le monde. Un exemple :

Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille.

Il s'en va à Sydney mais il lui rend la pareille, aucun lien logique.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Funebro
Gladiateur Royal

Gladiateur Royal
avatar

Nombre de messages : 620
Age : 22
Localisation : Dans votre esprit, après tout ne suis-je pas omniscient !
Capacités : débutant
Avertissements : 2 avertissements
Distinction : * Il a des problèmes des fois...
* Satan bouche un petit coing ?
* Satan merde parfois !
* Satan à devenir ridicule
* Maitre invétéré du ridicule
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 3:34

HS: Oui, t'inquiètes, une dernière petite chose, je peux faire une fin entropique ???

Coco' : Pas de fin, c'est une histoire interminable. ~~'
 
Djidane
Garde d'Or

Garde d'Or
avatar

Nombre de messages : 1444
Age : 24
Localisation : Paris
Capacités : expert
Avertissements : 1 avertissement
Distinction : Héritier d'Alexdream (mais on l'aime quand même).
Lèche cul professionnel
et il aime ça!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 3:39

Refait une suite Funebro , celle-là veut rien dire .
 
Funebro
Gladiateur Royal

Gladiateur Royal
avatar

Nombre de messages : 620
Age : 22
Localisation : Dans votre esprit, après tout ne suis-je pas omniscient !
Capacités : débutant
Avertissements : 2 avertissements
Distinction : * Il a des problèmes des fois...
* Satan bouche un petit coing ?
* Satan merde parfois !
* Satan à devenir ridicule
* Maitre invétéré du ridicule
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 3:54

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.
Ce pauvre chameau croisa Jamel Debbouze (crevé dans la glace) et une compagnie bizarre d'aventurier n'ayant pas de nom (avec un nain super chiant), alors vite vite le chameau s'enfuit quand un ogre essaya de l'attraper... Mais c'est alors que notre chameau préféré se reçut une flèche à un endroit très précis, il découvrit qu'en faite c'était une elfe complétement débile qui voulait visée l'ogre mais tira la flèche 20 mètres à côté.
Alors notre chameau se transforma en Chameau sayens et...et...et se réveilla, tout cela n'était qu'un rêve, il partit donc à l'école plein de souvenir mais avec un doute étrange planant sur lui. Sur le chemin de l'école , il tomba nez-à-nez avec Bob Marley !
Notre pauvre chameau faillit s'évanouir mais ce Bob n'était qu'un de ses amis d'école... Cet ami en question donna un coups de boule au chameau et lui piqua son argent de la semaine . Son motif était que le chemeau lui devait 5 cartes Pokémon
Le chameau lui pleura et appela à l'aide, et la police arriva et ouvra le feu sur le camarade du chameau . Il tomba par terre , troué comme une passoire !
Le chameau alors content repartit vers l'école et sentit une intense satisfaction qu'on peut nommer orgasme l'envahir !
Rabajoit d'avoir gaché l'apparition de mon nom ^^
 
Djidane
Garde d'Or

Garde d'Or
avatar

Nombre de messages : 1444
Age : 24
Localisation : Paris
Capacités : expert
Avertissements : 1 avertissement
Distinction : Héritier d'Alexdream (mais on l'aime quand même).
Lèche cul professionnel
et il aime ça!!!
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   Sam 24 Avr 2010 - 3:57

Il était une fois un chameau. Ce chameau, qui aimait à s'abreuver à l'oasis lointaine était accompagné de feuilles de thé et de fruits chantants et dansants bizarrement. Ils virent un homme s'approcher avec une esquisse de sourire vicieux et entreprenant sur les lèvres. Il agissait ni plus ni moins d'un arnaqueur qui venait de vendre une assurance vie à une pauvre mamie et qui s'apprêtait à repartir.
A ce moment décisif, le thé et les fruits chantants se jetèrent sur l'homme et le dévorèrent dans un concert de Bob Marley. Malheureusement, ils avaient tous des bouchons dans les oreilles, ainsi ils n'entendaient rien de cette merde.
Le chameau n'eût le temps d'admirer ce spectacle qu'il reprît sa route vers l'oasis lointaine et mystérieuse, source des désirs humains... accompagné de ses voraces alliés.
En chemin, ce chameau rencontra un castor-ninja armé d'une louche en cuivre (au moins) et d'un fouet en nouille !!! Il lui demanda ce qu'il faisait là, ce dernier lui répondit qu'il attendait les péripatéticiennes d'Aristote. Mécontent de cette réponse, le chameau mangea son interlocuteur avec une voracité inouïe.
Le chameau commença à se dire qu'il ne pouvait pas manger goulument tous ceux qu'ils croisaient alors il trouva l'idée des péripatéticiennes d'Aristote excellente et il partit en chemin pour la Moldavie le pays d'Aristote le fou ! Le souci est que son GPS ne fonctionnait plus et qu'il se perdit dans la forêt des scorpions géants.
Seulement, un petit chien, vêtu d'un sweet à capuche vert très Fà$hiiOon fit son apparition.
Mais le chameau n'aimait pas le fashion alors il urina dessus le petit chien. Le chien, maintenant tout mouillé et puant la pisse partit en courant et en pleurant. Le chien préféra tentez sa chance a l'opera de Sidney ... en Australie. Mais, trouvant que le chameau était bien grossier, décida de lui rendre la pareille. Ce, évidemment, tout en lui mordillant les mollets avec passion. Cependant, Bob Marley revint à la fin de son concert, et entreprit de faire un bout de chemin avec ce cher chameau. Mais Bob, en manque de pétard, devient vite fou et tua le chameau et le fit rôtir sur une broche. La sauce dégoulinait partout.
Usant les poils du chameau en tant que weed pour son stick, car il n'avait pas de feuilles slim, Bob roula donc son cône et se mit à fumer tout en mangeant.
Bob se mit alors à pleurer à chaudes larmes en pensant à ce pauvre chameau partit à la conquêtes des péripatéticiennes d'Aristote... en Moldavie. Il finit alors son splif et se mit en marche. En chemin Bob voulait se taper encore un joint mais malheur, il n'en avait plus... alors il sauta du plus haut étage de la plus haute tour du plus haut donjon pour mettre fin à ses jours. Puis, une fois Bob mort, le chien Fà$hiiOon vit son cadavre et se soulagea dessus. Et c'est là que le chameau réapparut. Celui-ci avait utilisé son dernier point de destin pour revenir à la vie, et s'était acheté une cape de lvl4 à l'échoppe du coin. Le chameau reprit donc la route de ces fiers regaemen et chats morts, en leur mémoire. En Moldavie via l'oasis lointaine où il devrait se rendre. La route était longue, et c'est dans le désert qu'il rencontra un anachorète hypocondriaque. Celui-ci lui permît d'acquérir les forces nécessaires pour porter le chien Fà$hiiOon sur son dos. Il s'en retourna alors vers la Moldavie, écrasant les couilles de tous les lapins gays de la région.
Arrivé à la frontière de la Moldavie, la défunte mère de José Bové se matérialisa devant nos deux héros, une masse à la main et le sang des travaillistes du parti McDo sur les mains. Il se dit qu'attaquer les syndiqués ne serait pas un outrage, mais il rencontre Sarkozy se baignant dans l'oasis tant appréciée (il avait fait un détour par le Désert du Kalahary)... Il le rejoignit alors pour le dévorer (Sarkozy, évidemment), puis il tomba fou amoureux de sa femme, Carla Bruni, qu'il dévora aussi (sa chair était si tendre, surtout grillée au barbecue).
Il se rendit ensuite au bureau des renseignements pour en savoir plus sur sa quête. Il apprît de l'haruspice disséquant un ixode sous-alimenté qu'il trouverait les péripatéticiennes qu'attendait le castor... La feuille de thé et les fruits chantants et dansants lui sifflèrent à l'oreille qu'il fallait aller en Moldavie en passant par la Chine, le Bélize et l'Île de Pâques... Le chameau acquiesça, trouvant ce raccourci fort attrayant. Mais c'est alors que le chameau s'aperçut qu'il n'avait plus sa carte, Bob avait sûrement dû s'en servir pour s'en fumer une alors qu'il n'avait plus de feuille.
Soudain un vortex temporel s'ouvrit et Jules César le Nazi apparut et lui proposa de venir directement en Moldavie... Il se retrouva alors sur l'inlandsis de la taïga de Neptune... il s'était fait avoir.
Ce pauvre chameau croisa Jamel Debbouze (crevé dans la glace) et une compagnie bizarre d'aventurier n'ayant pas de nom (avec un nain super chiant), alors vite vite le chameau s'enfuit quand un ogre essaya de l'attraper... Mais c'est alors que notre chameau préféré se reçut une flèche à un endroit très précis, il découvrit qu'en faite c'était une elfe complétement débile qui voulait visée l'ogre mais tira la flèche 20 mètres à côté.
Alors notre chameau se transforma en Chameau sayens et...et...et se réveilla, tout cela n'était qu'un rêve, il partit donc à l'école plein de souvenir mais avec un doute étrange planant sur lui. Sur le chemin de l'école , il tomba nez-à-nez avec Bob Marley !
Notre pauvre chameau faillit s'évanouir mais ce Bob n'était qu'un de ses amis d'école... Cet ami en question donna un coups de boule au chameau et lui piqua son argent de la semaine . Son motif était que le chemeau lui devait 5 cartes Pokémon
Le chameau lui pleura et appela à l'aide, et la police arriva et ouvra le feu sur le camarade du chameau . Il tomba par terre , troué comme une passoire !
Le chameau alors content repartit vers l'école et sentit une intense satisfaction qu'on peut nommer orgasme l'envahir ! Mais très vite il perdit sa bonne humeur quand il vit qu'il était en retard à cause de cette histoire de carte Pokemon ...
 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire interminable (sponsorisé par Yak', notre philosophe préféré)   

 

   Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant   
 Sujets similaires
-
» changer l'histoire avec notre voix
» Notre Histoire
» Pays de Volcania : Créons notre histoire !
» «Notre histoire forge notre avenir»
» Mémoires d'Elfes, notre histoire.

 Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum