Connexion automatique

Pas encore membre ? Inscrivez-vous ici !
Vous avez oublié votre mot de passe ? On vous aide ici

AccueilPage d'accueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Sélecteur de thème :


Partagez | .
Quitte a parler de Making... :)

Korndor
Fondatourson !

Fondatourson !
avatar
http://www.rpgmakervx-fr.com/

Nombre de messages : 4959
Age : 104
Localisation : Erem Vehyx
Avertissements : Avertissements infinis |-)
Distinction : Champion de boxe et au lit ! :O [Wax]
Être Mythique [Mister]
Papi Korndor qui a l'ostéoporose [Skillo]
Soldat Ikéa [Coco']
Un bonhomme, un vrai ! [Neresis]
Vieillard acariâtre [Didier Gustin]
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Quitte a parler de Making... :)   Lun 6 Juil 2009 - 2:56

Hop, j'ouvre ce petit sujet puisque, même si dans cette partie du forum on a tendance a l'oublier, nous sommes avant tout une communauté de making.
J'aimerais soulever une petite question...

Qu'est-ce qui vous donne l'envie de créer avec RMVX?


En effet, c'est la la source même du making; l'envie. Smile
Des plus sombres envies de succès au plaisir simple, lâchez-vous ^^

Bon, je vais commencer par moi-même Smile

Au tout départ, j'ai eu la fièvre du making simplement parce que je trouvais ça fantastique de pouvoir créer un jeu sans forcement connaitre des tonnes de langages, maitriser des moteurs, etc... Puis une fois accommodé au logiciel et cette envie passée, j'ai continué par simple plaisir, je faisais des jeux courts, peu évolués mais intuitifs et je trouvais cet esprit assez bien adapté. Ensuite je suis arrivé ici, avec mon ami Widowan, et nous avons ensemble construit la communauté. C'est la que tout se corse; entre devoir d'admin d'exercer l'activité fondamentale du forum, besoin primordial pour connaitre mieux le logiciel, et même désir de créer le meilleur jeu possible par esprit de compétitivité, je suis passé par tous les états.
Mais aujourd'hui, je sens la fièvre du making me manquer. Cette envie indescriptible de créer pour le plaisir, juste pour moi car je sais bien qu'aucun jeu créé avec RM n'aura de réel succès un jour, juste par envie de faire quelque chose qui me plaise et, pourquoi pas, me ressemble.

C'est pourquoi je vais tenter de réinstaller RMVX par tous les moyens possibles sur mon Linux Smile

A votre tour, si vous le souhaitez ^^
 
yakzawik
Staffieux retraité

Staffieux retraité
avatar

Nombre de messages : 1845
Age : 26
Localisation : Dans un trou perdu avec ma copine !
Capacités : bon
Avertissements : 6 avertissements
Distinction : Yakzawiki, l'encyclopédie libre !
[Elisa']
Force Zinzoline au fond de son coeur
Il est TROPDARKMECHAN
[Coco' ]
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Quitte a parler de Making... :)   Lun 6 Juil 2009 - 3:25

Ah, RPG Maker ...
C'est un logiciel que je trouve merveilleux.
non seulement il nous octroie la possibilité de tous nous rencontrer ici même, mais il nous permet par là même de laisser libre court à notre imagination, nos rêves se réalisent et nous prenons un plaisir fou à créer nos projets ...
Que demander de plus ?

Et dire que j'ai découvert ce logiciel grâce à un ami de l'ami de mon frère XD
Je ne l'ai vu que 2 fois dans ma vie, mais je tiens à le remercier.
Il m'a permis de découvrir ce logiciel et c'est véritablement l'un des plus beaux cadeaux qu'on ait pu me faire.

C'était une époque où je n'avais pas Internet et je n'avais aucun véritable moyen de m'amuser et de passer le temps.
J'avais entendu parler de ce logiciel de création vidéo ludique, et j'avais trouvé cela intéressant.
Une fois en main, je peux vous dire que le bonheur se lisait sur mon visage.

A peine ai-je fini la LONGUE installation (mon ordinateur était d'une lenteur infernale ! ! !) j'avais enfin pu commencer.

Je découvrais tout peu à peu, et je m'émerveillais à chaque nouvelle découverte.

Bien sur, je faisais d'immondes ... que dis-je, d'abominables erreurs !
Mais je n'avai accès à aucun tutoriel et je ne connaissait personne sachant manier le logiciel (RPG Maker XP) ...
Je mappais et créais divers évents à ma manière, avec le peu de connaissances que j'avais dans le domaine.
Ce ne fut pas simples tous les jours.

Mais il arriva un moment où je me sentais à l'aise ... Une fois passé les contraignants oripeaux de l'initiation, l'arrivée sur le logiciel est plus encore un plaisir !

Comment ne pas se souvenir de la première map que l'on a faite (une plaine toute pourrie, carrée, vide et sans relief XD), du premier dialogue que l'on a rédigé (entre le héros et un garde qui l'insultait de bâtard de merde ... Et j'en suis fier !) et du premier bug qu'on a eu à cause des scripts (j'ai tout de suite compris qu'il fallait pas y toucher XD).

RPG Maker, le making ... nous permettent de combler les vides que l'on a dans la vie.
D'exprimer nos sentiments. de raconter des histoires tristes ou comiques ...
Mais nous faisons passer un messages.
Les projets sont ce que nous sommes.
Nous nous trahissons au sein de ces derniers.
Mais il s'agit là de la plus douce des trahisons.
Maker me glace le sang, illumine mon âme et me fait éprouver un plaisir proche de l'orgasme informatique !

Maker nous permet de porter un regard critique sur notre travail, de développer notre sens de l'esthétique, de la logique, de raisonnement et notre français !

C'est d'ailleurs étonnant que ce logiciel ne soit aps reconnu d'utilité publique, qu'il ne soit pas employé dans le cursus scolaire Wink

Les makers sont nombreux et variés. Il y a -comme toujours- les boulets, les pros, les makers lambdas ...
chacun a son style et sa philosophie, et c'est ce qui permet d'obtenir des projets aussi variés et intéressants, avec, pourtant, les même ressources (à peu de choses près) !

ensuite, comme 'la dit notre amis Tret' ... Au départ, c'est avec plaisir que l'on se plonge dans la création de jeux ...
Puis vient le moment où on se dit ... "Ca y est, je l'ai fait ... J'ai fait un jeu, je l'ai bien commencé / terminé" ... On se dit "qu'est ce qu'il est bien, j'en suis fier." On reçoit des critiques positives ...
On se croit tout puissant.
Et puis soudain arrive un projet sans fautes d'orthographe, sans bug et avec un mapping et un scénario à donner au pape l'envie de faire une grève de la faim ...
Et là la concurrence est là ... Et le sentiment de compétitivité se met en place ... inéluctablement.

Pour se faire, nous proposons de nouveaux des nouveautés, news, restructurations de la présentations, ajouts de nouveautés, nouvelles démos ...

nous aimons que les gens connaissent nos jeux, y jouent et postent des commentaires positifs.

Pour ma part, j'ai eu de la chance. Malgré un départ calamiteux où j'ai eu droit à de sèches critiques ... J'ai atteint un niveau que je trouve acceptable, mais je me moque d'être le meilleur. Ce que je veux, c'est jsute proposer mon travail, pour que les gens voient ce que je suis ... Et peut être qu'ils se découvrent autrement qu'ils n se pensent Wink

C'est ici toute la magie du logiciel ...
J'aime tester les projets des autres.
Je suis parfois cru ... Mais je en mens pas je répertorie toutes les erreurs que les autres font et que j'ai faites ...

RM et le making nous rapprochent et nous permettent de discutailler sur des forum (le notre est le meilleur Wink).
Il a aussi un rôle de lien entre les êtres vivants et rêveurs que nous sommes.

Il nous permet de donner des conseils aux autres bien qu'il y ait parfois des accrochages ...

Bref, RM est selon moi la 8 ème merveille du monde, et ceux qui pensent que j'en fais trop ... C'est n'est pas grave, nous avons chacun notre façon de penser et de nous extérioriser ... Voici la mienne ^^é
 
XakuX
Professeur

       Professeur
avatar

Nombre de messages : 1263
Age : 23
Localisation : là où tu n'auras jamais l'idée de chercher !
Capacités : confirmé
Avertissements : 1 avertissement
Distinction : * Bougre d'âne


Le bizu' à son Coco'
[Coco' Smile]

Membre aux désirs inassouvis de domination mondiale. [Maître du destin]
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Quitte a parler de Making... :)   Lun 6 Juil 2009 - 3:57

je crois que si je make, c'est peut-être bien pour un metier future XP
Oui parce que mon rève est de devenir Game designer (et pas un simple reve, je compte bien mettre tout les moyens possible a execution pour y arriver) !
Un ami du forum travaillant chez ubisoft (mais grace a lui, j'ai peut-être une chance d'atteindre mon but X) ) m'a expliqué qu'il fallait un bon paquet d'étude pour pouvoir devenir game designer, qu'au minimum, tu commencait ton service a 40 ans.
Même si le metier est bien, commencé a 40 ans, c'est un peu tard d'après moi ^^'
Alors que si je commence avec Rpg maker, et que je me fais remarquer, ca m'offre peut-être une chance de devenir game designer, sans passer par toutes les études !
Donc je make un peu pour la celebrité, pour me faire connaitre ^^

C'est pourquoi j'essaye de resoudre le plus des critiques qu'on oppose a mon jeu, pour le rendre le mieux possible et en faire un must (malheureusement, ce ne sera pas simple..) !

Bonne journée !
 
Alexdream
Membre d'Honneur

Membre d'Honneur
avatar
http://alexdream.canalblog.com/

Nombre de messages : 1400
Age : 28
Localisation : Rodez
Capacités : bon
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: Quitte a parler de Making... :)   Lun 6 Juil 2009 - 4:02

Vu que t'es jeune tu peux encore t'orienter sur une filliere graphique comme le bac sti art appliqué et ensuite intégré une école d'infographie comme les gobelins.
 
XakuX
Professeur

       Professeur
avatar

Nombre de messages : 1263
Age : 23
Localisation : là où tu n'auras jamais l'idée de chercher !
Capacités : confirmé
Avertissements : 1 avertissement
Distinction : * Bougre d'âne


Le bizu' à son Coco'
[Coco' Smile]

Membre aux désirs inassouvis de domination mondiale. [Maître du destin]
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Quitte a parler de Making... :)   Lun 6 Juil 2009 - 4:08

En vérité, game designer ne s'applique pas seulement au dessin, bien entendu il faut avoir un bon coup de crayon (mais la je dois aps avoir trop de mal ^^), mais aussi et surtout de bonnes idées ^^ (c'est pourquoi les études me paraisse un peu farfelus, il n'y pas d'étude pour développer son imaginaire (encore peut-être la literature ^^))
Et l'infographie est pratiquement jamais utilisé par les game designer, ce sont généralement les infographistes qui se charge de mettre les dessins du game designer sur ordinateur !
 
Tink
Sage

Sage
avatar
http://network-rpg-maker.site.voila.fr

Nombre de messages : 407
Age : 27
Localisation : Finistère (Bretagne)
Capacités : moyen
Distinction : aucune
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Quitte a parler de Making... :)   Lun 6 Juil 2009 - 4:59

Tout développe l'imaginaire, même les études Wink
Et en effet, la filière STI Arts Appliqués est pas trop mal pour commencer (d'après mon expérience), mais faut s'accrocher un peu ! Very Happy

Sinon, bah personnellement, je make pour prouver à tous ma tyrannique suprématie... euh...

Plus sérieusement, ça va bien faire depuis la seconde (donc 4 ans environ) que je tamponne dans le making, même si je touchait un peu au pixel art et au chara design encore avant. Mes intentions et mes expériences furent peu ou prou les mêmes que pour n'importe quel petit makeur plein de rêves et d'espoirs : rpg maker était d'abord pour moi un moyen super bien pensé de fabriquer un jeu, sans programmation, et tout et tout. J'ai découvert ses nombreuses possibilités au fur et à mesure, en débutant bien sûr avec la laidissime 1ere carte de plaine toute moche si justement décrite par Yakzawik . Very Happy
Comme tout petit noob, je revait même de créer un mmorpg, mais, bien que l'idée soit encore tentante, je me ramène maintenant à la raison en me disant que j'ai pas l'temps pour l'arroser tous les jours tongue

Maintenant que l'enthousiasme premier est passé et que j'ai un projet sérieux (ou pas ?) de lancé, j'avoue accrocher plus difficilement au making qu'avant (ou alors c'est juste que je fonce plus comme avant en faisant n'importe quoi...). Je map pour les autres (parce que c'est eux qui jouent à mes jeux, les pauvres What a Face ), et même pour moi : faut savoir que je ne fais jamais les choses à moitié; non ! Je les fais à moitié de la moitié, et je n'ai jamais terminé un seul de mes jeux... xS

Mener mon projet actuel à terme est donc en quelque sorte un moyen de me prouver que je suis pas si nul que ça ^^'
Comment ça "pas très glorieux" ? Ben faudra vous en contenter ! tongue

Ah oui ! J'ajouterais que ce qui m'a réellement lancé dans ma volonté de créer un beau grand jeu, c'est la communauté des makeurs, de quelques sites ou forum que ce soit ! Je formulerais donc mon respect pour les gens qui la compose de la manière sobre et concise et simplissime qui va suivre :

MERCI !
 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quitte a parler de Making... :)