Partagez
Aller en bas
Berka
Administrateur

Nombre de messages : 1831
Date d'inscription : 16/12/2007
http://rpgruby.olympe-network.com

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 10:05
Je pense que tout être suicidaire et malade comme nostradamus peut prédire sa mort ^^
Je pense qu'on ne peut pas croire toutes ces superstitions sur une quelconque fin du monde nées de la folie et de la plume démente de certains illuminés. En tout cas, si on s'y intéresse, toutes reposent sur des fondements aussi bancals que leur imagination. Certains utilisent un chiffre fétiche, le 42, le 7, le 999 etc. et argumentent toute une pseudo science autour pour créer une certaine cohérence. Le tout est naturellement faux, mais cela marque les esprits qui ne considèrent qu'une infime partie du développement et oublient totalement l'absurdité du fondement. Et c'est grave. C'est le meilleur moyen de manipulation, et certains dictateurs l'ont très bien compris... Je développe

La manipulation pour les nuls...

1) Prendre un échantillon de personnes faibles, instables:
exemple: Hitler: le chômage de masse, Staline: l'exploitation salariale
2) Dégager et cibler la peur des masse:
exemple: l'exploitation, la misère, la xénophobie
3) Partir d'un constat plus ou moins en lien avec le problème (abstrait ou pas):
exemple: Hitler: les juifs concentre les capitaux, et volent le peuple allemand. Meme principe en URSS
4) Elaborer une idéologie sur ce constat, visant à obtenir le pouvoir et contenter les masses:
exemple: mein Kampf, le livre rouge
5) Accentuer la crainte par un élément nouveau:
"On l'avait prédit !"
exemple: la Gestapo, délation, attentat mis en scène, mais aussi une catastrophe naturelle : Katrina
6) Par là, augmenter son pouvoir :
exemple: Se présenter comme le sauveur, le führer, prophète, messie...
7) Prendre des mesures drastiques :
exemple: épuration, suicides collectifs...
8) Contrôler: davantage de personnes
exemple: menaces, effets de masse, parades...
9) Cercle vicieux... qui ne s'arrêtera que par le chaos...
Ou par la conscience d'un groupe plus évolué.

Voila ma pensée de la chose. Refaites le raisonnement pour:
- Les dictatures,
- Les sectes,

Mais aussi:
- Le réchauffement climatique,
- La crise économique,
- La grippe A...

Y'a pas un problème ? On touche à la pensée unique, non ? Celle qui repose sur la peur globale, une crainte irréelle ou abstraite. Celle qui est tellement vague et cachée, qu'on ne peut que s'y soumettre. Celle qui profite toujours à un petit groupe.
Méfiez vous-en, vérifiez à chaque fois les bases de ces systèmes. Jugez par vous même sans croire mot pur mot ce que l'on dit dans des médias partisans. Ne vous confondez pas dans les masses, agissez par vous meme, puis pensez.

Voila, c'était mon coup de gueule matinal.

Pour répondre à ta question, je dirais que non, notre destin n'est pas tracé. Ou, du moins, il peut etre influencé. Quelqu'un qui nait gravement malade, sait que son destin sera de vivre moins longtemps qu'un individu bien portant. Et meme, il peut arriver un accident qui tuera l'autre avant lui. Le destin est influencé par le milieu où l'on vit, c'est sur. Mais si nous sommes conduits par nos sens à agir instinctivement et plus ou moins librement, nos vies ne sont pas tracées dès le début. Je me souviens d'un exemple de mon prof de philo: Le chien, qui est plus soumis à son instinct n'est pas libre: si on le place exactement entre deux os identiques, il mourra de faim, ne sachant se décider, à abandonner un pour l'autre. L'homme par sa raison saura qu'il ne peut atteindre les deux bigmacs à la fois, il commencera par un, et cherchera à bouffer le second. On a cette réflexion, fondée sur l'expérience qui annule toute destinée prévue a priori. Nulle destinée est tracée d'avance, on ne peut prévoir que des hypothèses à la naissance fondées sur le milieu, les comportements des proches... La vie serait bien chiante, sinon...

berka
avatar
yakzawik
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Dans un trou perdu avec ma copine !
Distinction : Yakzawiki, l'encyclopédie libre !
[Elisa']
Force Zinzoline au fond de son coeur
Il est TROPDARKMECHAN
[Coco' ]
Date d'inscription : 31/05/2008

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 11:20
Pour ce qui est de la réponse, c'est vrai que longuement, deux doctrines se sont opposées :

D'une part le déterminisme, d'autre part le fatalisme.
Selon le déterminisme, l'homme se détermine et n'est pas déterminé. Il agit comme il l'entend et son chemin n'est pas tracé d'avance : il écrit son histoire.
Le fataliste, lui, pense que Dieu a tout écrit d'avance... Que nous ne pouvons agir contre ce qui va arriver. Nous ne pouvons rien modifier, car tout est écrit.

Déterminer lequel a raison est en réalité impossible...
Il nous arrive souvent des éléments où on se dit "Si j'étais parti une seconde plus tôt / tard..."... Est-ce notre destin ou une chance que nous avons saisis ?

Tout comme cette histoire dans un monastère strict où 15 femmes se rendaient souvent. Alors qu'elles n'arrivaient JAMAIS à l'heure, un matin, aucune d'entre elles n'étaient ponctuelle et... La monastère a explosé. Était-ce une simple coïncidence, ou bien le sort du destin, écrit d'avance ?

Autant d'éléments qui nous font penser que nous vivons, et qu'en tant qu'êtres de la finitudes, nous ne savons qu'une chose : nous mourrons !
avatar
Berka
Administrateur

Nombre de messages : 1831
Age : 27
Localisation : Paris
Distinction : rubyste déglingué
9ème dan en scripting-no-jutsu

Nouveau Justine Beber ;P
Date d'inscription : 16/12/2007
http://rpgruby.olympe-network.com

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 12:52
Le destin n'est qu'une réflexion a posteriori d'un événement passé. Il n'y a pas de destin dès lors qu'il y a présent. C'est une sorte de raisonnement après coup, se voulant etre scientifique, établit comme une règle. Il a agit comme ceci, parce que c'était son destin. Pourquoi ? Il a agit comme ceci parce que plusieurs éléments tendaient à laisser supposer qu'il ne pouvait pas faire autrement. En général le destin explique bien des choses, et demeure cependant dans le domaine de l'hypothétique. Ce n'est que la partie visible de l'iceberg de la quantité de choix qui s'offraient à l'acteur au moment de son action. Si on résume...
Le sujet A voit un bus passer... Il court et se prend une moto. Il meurt.

1) Le bus passe: soit il est en retard, soit il est en avance, soit (ce qui est plus rare ^^) à l'heure.
2) A est dans les temps, ou en retard, sinon il n'aurait pas couru.
3) Il court: il est donc pleinement valide, ne boite pas, et semble sportif.
4) La moto passe: elle aussi, comme le bus obéit à un horaire donné. Le conducteur était soit distrait, soit ivre, soit pressé, soit....
5) La moto fauche A, elle était donc sur sa trajectoire, peut etre hors de celle qu'elle emprunte habituellement, soit déviée par un autre usager...

Tant est si bien que l'on retrouve une infinité de combinaisons. Inutile de les énumérer. Donc, si on applique le principe de destinée, il faudrait que tous ces destins soient intégralement liés. Et que les destins qui ont fait se produire l'accident soient concordants. Les autres aussi et ainsi de suite.
A moins que l'on introduise la notion de hasard, parfaitement en contradiction avec le destin. Il n'existe aucun lien de causalité direct, seulement un concours de circonstances qui ont provoqué l'accident. C'est un hasard que le bus soit arrivé à ce moment, que le piéton se soit trouvé sur la meme trajectoire que la moto...

Cependant, après coup certains diront que c'était le destin de A de passer sous la moto. C'est ca le destin ?

berka
avatar
yakzawik
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Dans un trou perdu avec ma copine !
Distinction : Yakzawiki, l'encyclopédie libre !
[Elisa']
Force Zinzoline au fond de son coeur
Il est TROPDARKMECHAN
[Coco' ]
Date d'inscription : 31/05/2008

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 13:39
Donc, selon toi, la notion de destin n'est que pure fiction ?
Il y a effectivement de nombreux cas dans lesquels nous pouvons nous poser des questions quant à l'enchaînement de divers évènements.

D'après toi, le hasard est maître, donc ^^
C'est intéressant comme interprétation.
avatar
Berka
Administrateur

Nombre de messages : 1831
Age : 27
Localisation : Paris
Distinction : rubyste déglingué
9ème dan en scripting-no-jutsu

Nouveau Justine Beber ;P
Date d'inscription : 16/12/2007
http://rpgruby.olympe-network.com

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 13:55
Le hasard est maitre. Il n'y a pas de destinée préécrite seulement une accumulation de coïncidences fortuites, de hasard qui laissent penser a posteriori à la manifestation d'un destin.

J'aime ce topic... ca permet de continuer à philosopher. Ma dernière disserte remontant au bac.
avatar
ASHKA
Membre

Nombre de messages : 242
Age : 35
Localisation : Omnipresent !!
Distinction : aucune
Date d'inscription : 28/10/2008

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 14:36
Ma dernière disserte remontant au bac.

Si j'ai bonne memoire, t'etais en fac de Droit.
Tu ne fais pas de Science politique ?
Tu ne fais pas de Liberté publique ?
( Ca fleurte parfois avec la Philo )
avatar
yakzawik
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Dans un trou perdu avec ma copine !
Distinction : Yakzawiki, l'encyclopédie libre !
[Elisa']
Force Zinzoline au fond de son coeur
Il est TROPDARKMECHAN
[Coco' ]
Date d'inscription : 31/05/2008

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 15:19
Flirter avec la philosophie Very Happy
Le souci, c'est que le droit s'occupe de la vision judiciaire du monde, tendance que lma philosophie est l'étude des idées, par définition.
La philosophie étudie tous les domaines, c'est vrai, la morale, la justice, la théologie, la cosmogonie, même la science avec l'épistémologie, les phénomènes (avec la phénoménologie)...
Mais elle étudie dans ces points les idées, donc, même si la science po nous amène à faire des dissertations, ce sera sur le thème de la politique et de l'économie, et non avec une réflexion "dite de "philosophique", et c'est ce que je trouve vraiment dommage !

Tu as soulevé là un point qui me chagrine.
Sachant que la philosophie aborde tous les domaines, pourquoi ne pas l'intégrer dans le scolaire avant la terminale (seuls les surdoués ont droit à de la philosophie avant...).
Elle nous permet d'améliorer notre expression française, de rédiger des dissertations, d'améliorer notre vocabulaire, d'argumenter et d'expliquer...
Elle améliore notre compréhension du monde, et notre vision des choses sur ce dernier.
Elle nous permet d'éviter les préjugés et les opinions en retournant dans tous les sens les divers problèmes qui nous sont posés.

De plus, il y a une grande valeur culturelle dans la philosophe.
De grands noms souvent trop inconnus.
Que ce soit Socrate, Plutarque, Platon, Aristote, Hegel, Locke, Schopenhauer, feuerbach, Nietzsche...
Nous devons beaucoup aux divers philosophes.
Pascal et sa pascaline ainsi que les différences de pression atmosphérique...
Plutarque pour la calcul du diamètre de la Terre.
Ptolémée pour les cartes de navigation (faussées par un mauvais placement de la Chine).
...

Il y a aussi de l'histoire là-dedans.
De l'antiquité à nos jours, les pensées ont évolué.
De Socrate à Sartre, nous pouvons constater que les mentalités ont évolué.
Nous avons finalement décidé d'avouer que la Terre était ronde vers le XIIème siècle, nous avons découvert qu'elle tournait autour du soleil (tout du moins, le pensée unique le prônait ENFIN, malgré les travaux de Pythagore dessus...).

Bref, la philosophe est la matière générale par excellence, et je ne comprends donc pas pourquoi elle ne remplace pas le Français !
D'ailleurs, nous étudions des livres en philosophe.
Comme en Français, après tout.
Il y a aussi de la rhétorique en philosophie et des figures de style : Ironie, métaphore, allégories, paronomase ...

Et lorsqu'on fait des études supérieurs, excepté si l'on fait de la philosophie, nous n'étudions plus ce qui est en rapport avec cette dernière !
Nous nous spécialisons dans un domaine et c'est tout.
Certes, les dissertations sont encore de mise, mais même leur forme est modifiée, leur structure est différente, et les arguments à mettre en avant ne sont pas réellement les mêmes...

Là, c'était mon coup de gueule.
avatar
ZangtherOld
Membre

Nombre de messages : 1711
Date d'inscription : 07/08/2009

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 15:52
Peut être parce qu'au collège la philosophie est considérée comme trop complexe pour nous?

Faut dire, déjà que je connais pas grand monde qui est fervent adepte du français. Alors si on mettait la philosophie plus tôt dans le circuit scolaire je pense que ça aurait fait des dégâts ^^.

Mais bon, je suis déçu ne ne pas avoir pu faire philo. Pourquoi? Parce que j'ai mon avis et des fois je pense que je m'exprime mal pour convaincre les gens de mes idées révolutionnaires XD et la philo m'aurait surement aidé a développer mon aptitude a manipuler les gens ( Mwahahahaha bounce )
avatar
ASHKA
Membre

Nombre de messages : 242
Age : 35
Localisation : Omnipresent !!
Distinction : aucune
Date d'inscription : 28/10/2008

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 15:55
C'est bien ...

Euh, sinon, pourquoi il n'y a pas de majuscule à Feuerbach ?
avatar
yakzawik
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Dans un trou perdu avec ma copine !
Distinction : Yakzawiki, l'encyclopédie libre !
[Elisa']
Force Zinzoline au fond de son coeur
Il est TROPDARKMECHAN
[Coco' ]
Date d'inscription : 31/05/2008

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 18:13
Parce que j'ai un clavier de merde.
J'aime bien la prononciation de son nom d'ailleurs : Feuille-en-barre XD

Le Français peut aussi t'aider à argumenter. Tu as tout de même des dissertations et des commentaires de texte à faire.

Cependant, nous nous éloignons du sujet.
avatar
XakuX
Membre

Nombre de messages : 1263
Age : 23
Localisation : là où tu n'auras jamais l'idée de chercher !
Distinction : * Bougre d'âne


Le bizu' à son Coco'
[Coco' Smile]

Membre aux désirs inassouvis de domination mondiale. [Maître du destin]
Date d'inscription : 13/12/2008

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 19:43
Ben moi, je pense que le destin existe, mais pas qu'on puisse le deviner, même justement le contraire, nous somme maître de notre destin qu'y nous est tracé depuis le début ^^
bon c'est un peu compliqué, je sais pas trop comment l'expliquer enfin, voila comment je le résumerais:
Quoi que l'on choisisse, qu'on qu'il nous arrive, il y a toujours 1 seul et unique résultat, cela peut être une seule chose comme un ensemble de chose. En suivant cette théorie de l'unicité, on peut facilement se dire que ce que nous faisons, bien que l'on puisse penser et choisir selon ce qui puisse arriver ensuite, même si l'on revient sur notre choix, le résultat reste toujours 1 chose ou ensemble de chose, et ce résultat unique est, d'après moi, décidé écrit depuis le début, on y échappe pas !
Mais cependant, je ne pense pas qu'il sois possible de lire dans l'avenir, puisque, si nous savons d'avance ce qui va nous arriver, nous pouvons faire en sorte, pour un certain nombre de chose, de ne pas qu'elle se réalise. (bien entendu il y a des cas extrêmes !) Mais ça, ce n'est pas modifier le destin, c'est le suivre, même si on a su quelque chose qui aurait put arriver, mais si justement cette chose est évité et qu'elle n'a pas lieu, elle ne rentre plus dans le cadre du destin. Il est donc impossible, d'après moi, de lire un destin, puisque le destin peut se dévier tout seul.
Enfin j'en conclurai que tout le destin n'est que mathématique (même si c'est un peu prétentieux de donner, à une création de l'univers, un lien avec une création de l'homme ^^)

Et si vous avez réussi à me comprendre, j'en suis heureux pour vous, parce que même moi je n'y arrive même plus ^^' (mais j'ai toute plein de théorie bizarre basé sur des règles mathématiques X) )
avatar
Berka
Administrateur

Nombre de messages : 1831
Age : 27
Localisation : Paris
Distinction : rubyste déglingué
9ème dan en scripting-no-jutsu

Nouveau Justine Beber ;P
Date d'inscription : 16/12/2007
http://rpgruby.olympe-network.com

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 21:05
Je fais de la philo régulièrement en droit, mais je n'ai guère de dissertations dessus. Je fais de la philo politique, voire économique, c'est passionnant... mais ca ressemble trop à de la sociologie... Je me débrouille comme je peux alors...

XakuX, un bonhomme, un avocat justement Laughing disait "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire vient aisément".
Si j'ai bien compris, le destin est lié à notre inconscient. Si on tente de dévier son destin, on obéit toujours à ce dernier. Tu dis même que le destin est établit avant notre existence. C'est assez problématique, car l'homme perd beaucoup de sa liberté. Ainsi, aucun de nos acte n'est libre. La vie, non seulement d'un point de vue subjectif qu'objectif, c'est à dire la vie en tant que monde, que totalité ne serait qu'un film immuable démarrant d'un début précis à une fin déterminée.
On rejoint le phénomène du hasard. Si tout est préétabli, on n'a pas de hasard. Le hasard pose souvent probleme. C'est un phénomène qui apparait sans avoir de lien avec l'événement. Il contredit toute forme de démonstration scientifique, et est en opposition avec ce à quoi nous aspirons: la connaissance totale. Il nous dépasse et dans l'ignorance il explique ce que nous ne savons pas expliquer. Si on écarte tout hasard, la prédestination de l'existence parait parfaitement plausible. Tout est rationnel, tout est explicalbe par des lois scientifiques. Donc, pour moi, la notion de destin s'inscrit dans un scientisme absolu, celui de vouloir tout expliquer par des causes visibles. Le hasard, moins scientifique et rigoureux ne doit pas cependant etre écarté.
C'est mettre des oeilleres que de rejeter le hasard. C'est ne pas avouer que des événements nous dépassent et qu'ils n'ont pas de causalité. C'est écarter la capacité de réflexion de l'homme.

berka
avatar
Azaki
Modérateur

Nombre de messages : 1742
Age : 25
Localisation : Dans ton cul(stom), t'as vu, tarba? é_è
Distinction : Commentateur sportif
Indépendantiste Breton
Chevalier de lumière
Membre du Haruhi fan-club
Membre du Tsukasa Nishino fan-club.
[Chou n°3]
Mist' Wink

Fils caché de Francis L'Alan
[Coco' Smile]
Chevalier Noir
Ex-Empereur d'Erem Vehyx (ou pas!! x) )

Date d'inscription : 14/05/2008

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 22:50
XakuX, un bonhomme, un avocat justement Laughing disait "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire vient aisément".

http://objection.mrdictionary.net/go.php?n=3376779

=>[]

Si j'ai bien compris, le destin est lié à notre inconscient. Si on tente de dévier son destin, on obéit toujours à ce dernier. Tu dis même que le destin est établit avant notre existence.

C'est ce qu'on appelle le Déterminisme Absolu, non ?
avatar
Berka
Administrateur

Nombre de messages : 1831
Age : 27
Localisation : Paris
Distinction : rubyste déglingué
9ème dan en scripting-no-jutsu

Nouveau Justine Beber ;P
Date d'inscription : 16/12/2007
http://rpgruby.olympe-network.com

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 22:59
Tiens d'ailleurs, j'ai fait une dans ma citations, j'aurais pris cher dans une dissert...
En effet, c'est ce que l'on appelle le déterminisme absolu, ou total.

berka
avatar
XakuX
Membre

Nombre de messages : 1263
Age : 23
Localisation : là où tu n'auras jamais l'idée de chercher !
Distinction : * Bougre d'âne


Le bizu' à son Coco'
[Coco' Smile]

Membre aux désirs inassouvis de domination mondiale. [Maître du destin]
Date d'inscription : 13/12/2008

Re: La question existentielle

le Ven 6 Nov 2009 - 23:29
je suis parfaitement d'accord avec ta phrase berka, mais si c'est déjà pas bien conçus dans mon esprit, comment les mots pourraient-ils me venir aisément ? (je range déjà pas ma chambre, alors je vous explique pas le bordel dans mon cerveau...)
Et en faite, il est effectivement vrai que nous ne sommes pas "libre" comme on pourrait le croire, enfaite, je dirais que nous suivons un destin pré-imposé, mais que nous nous imposons nous-même, Si on vous propose entre café ou thé, est-ce que vous serez obligé de choisir café ? Non, vous pouvez choisir le thé, mais vous suivez quand même votre destin !

Pour la question du hasard, que je n'avais pas abordé la première, celui-ci suit toujours les lois scientifiques, et celui-ci se compose d'un nombre de possibilité qui ne sont, justement, pas infini bien incroyablement nombreuse pour certaines choses vagues (enfin, après il faut revenir sur la question de l'infinité de l'univers auquel je m'opposais...), prenons un exemples simples:
Quand vous lancez un dé, beaucoup de gens vous répondront qu'il peut faire 1,2,3,4,5 ou 6, ce qui fait 6 possibilités, un nombre défini. Mais on peut aller chercher beaucoup plus loin que ça, il pourrait tomber, le support où il est peut se fendre, une météorite s'écrase et le détruit ect... Et même pour cette événement qui parait simple, il y a un grand nombre de possibilités (si on cherche loin) mais toujours défini !
Le hasard a aussi sa part de science, et je pense que l'unique résultat de chaque hasard est déjà inscrit dans le destin !

Mais il ne faut pas confondre une chose, si nous sommes, comme je le pense, condamnés a mourir, et ceci, étant déjà programmé dans le futur, Nous avons une influence sur ce qui pourrait se passer, ce n'est pas parce que je ne sais trop qui annonce la fin du monde cette semaine que cela va se réaliser, car nous pourront, peut-être, l'en empêcher (après tout dépend des cas), et si la manœuvre est réussi, la personne qui aura prédit n'aura alors pas prédit l'avenir, mais bien l'un des futurs potentielles qui n'aura pas eu lieu !

Enfin, ça ne reste qu'une interprétation personnelle, rien de plus Smile

J'espère que vous m'avez toujours aussi bien compris, parce que cette fois, je me comprend déjà mieux X)

Et merci pour cette parenthèse vocabulaire, je ne connaissais pas le nom de ma théorie, mais je me doutais qu'elle avait déjà été envisagé ^^

Bonne journée !
avatar
yakzawik
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Dans un trou perdu avec ma copine !
Distinction : Yakzawiki, l'encyclopédie libre !
[Elisa']
Force Zinzoline au fond de son coeur
Il est TROPDARKMECHAN
[Coco' ]
Date d'inscription : 31/05/2008

Re: La question existentielle

le Sam 7 Nov 2009 - 0:17
La Théorie du Chaos Mwhahaha !
Bref ^^

Intéressant tout ça.
L'opposition destin / hasard ^^
Deux pensées différentes.

"Destin" vient du latin fatum. Ce terme a donné naissance au "fatalisme" et à la "fatalité".

Le destin se trouve être, à l'instant présent, l'histoire écrite de l'homme dans le futur. Tout ce qui est écrit l'est par un être supérieur. Le fataliste évoque le destin. C'est une pensée pessimiste amenant l'homme à penser que tout ce qui arrive est indépendant de notre volonté et que rien ne peut être autrement.

"Hasard" vient de l'arabe et signifie à l'origine "dé". Le déterministe évoque le hasard : C'est à dire l'incapacité qu'a l'Homme de prévoir ce qui va arriver. D'après lui tout a une cause, et que l'on peut donc provoquer une conséquence grâce à une cause. Rien n'est immuable, donc.

Personnellement, je pense que la hasard est plus intéressant et vrai.
Nous savons qu'en perdant notre billet, quelqu'un le ramassera, ce qui lui permettra de se payer ses friandises...
D'ailleurs, si tout est prédestiner à être... pourquoi regarder à droite et à gauche avant de traverser.


Car, si tout est prédestiné, si nous ne voulons pas regarder à droite et à gauche, c'est que cela aura été écrit. Si on pense qu'on va jour contre le sort, c'est que cela aura été écrit...
Bref, le fatalisme, ce n'est pas ma tasse de thé.
avatar
Berka
Administrateur

Nombre de messages : 1831
Age : 27
Localisation : Paris
Distinction : rubyste déglingué
9ème dan en scripting-no-jutsu

Nouveau Justine Beber ;P
Date d'inscription : 16/12/2007
http://rpgruby.olympe-network.com

Re: La question existentielle

le Mer 5 Mai 2010 - 0:08
Je me permets de faire un nécropost... Tant pis, mais faut bien relancer ce topic si intéressant. Lapidez moi, si vous voulez. (De toutes façons César a une armure)

Je me demandais entre deux lignes de disserte (sur la circulation des créances et obligations réciproques des parties pour tout vous dire)...
Pensons nous de façons continue ou de manière successive... fragmentée.
Sommes nous multitaches (multi-threadés Wink) ou biens purement linéaires dans notre réflexion.

Dans l'hypothèses où nous serions multitaches, nous penserions à plusieurs choses à la fois. Je mets de coté les réflexes qui ne sont pas de la pensée (respirer, voir, sentir, percevoir). En gros, je pense à taper une lettre sur mon clavier, je pense en meme temps, rigoureusement, à la phrase que je vais écrire. Je pense aussi à l'icone de mes mails qui clignote, au smiley ridicule que je viens de mettre... bref.

Mais je peux penser aussi cela de facon successive. En une fraction de seconde, je passe de ma pensée de taper, à celle de ma phrase. Je reviens temporairement à ma lettre pour voir ensuite l'icone, finir de penser à ma phrase, revoir l'icone en me disant que je viens de recevoir un mail, regarder la touche que j'appuie, me moquer du smiley, continuer ma phrase... Le tout en une fraction de seconde, mais pas de facon simultanée pour autant. Comme un disque dur qui saute de secteur en secteur, de cluster en cluster.

Je sais, je me pose des questions débiles... mais je prévois d'y passer pas mal de temps dessus What a Face (nouveau smiley débile)

Qu'en pensez vous ?
avatar
Funebro
Membre

Nombre de messages : 620
Age : 23
Localisation : Dans votre esprit, après tout ne suis-je pas omniscient !
Distinction : * Il a des problèmes des fois...
* Satan bouche un petit coing ?
* Satan merde parfois !
* Satan à devenir ridicule
* Maitre invétéré du ridicule
Date d'inscription : 16/01/2010

Re: La question existentielle

le Mer 5 Mai 2010 - 14:37
Et bien, l'être humain se démarque des animaux car justement nous avons une capacité de réflexion hors norme, et donc notre réflexion est sans doute capable de faire plusieurs analyse à la fois ou sinon si c'est successivement, le temps entre chaque action est si minuscule qu'elle ne peut s'exprimer qu'en millième de millième de seconde...
Mais il existe des actions contraires: par exemple on décide de faire quelque chose mais exactement dans le même temps on analyse la situation...donc on fait une réflexion simultanée de tout ce qui peut se passer...

Ce n'est pas du tout une question débile......
Aucune question n'est débile (à part: comment j'mappelle ?).

Donc voilà...
J'attends la suite^^
avatar
XakuX
Membre

Nombre de messages : 1263
Age : 23
Localisation : là où tu n'auras jamais l'idée de chercher !
Distinction : * Bougre d'âne


Le bizu' à son Coco'
[Coco' Smile]

Membre aux désirs inassouvis de domination mondiale. [Maître du destin]
Date d'inscription : 13/12/2008

Re: La question existentielle

le Mer 5 Mai 2010 - 14:39
Excellente idée de réveiller se topic décédé depuis tant de temps...
Scientifiquement, oui, notre cerveau est programmée pour être multitâche: même si tu dis que les mouvements, la respiration, et autre sensation ne sont pas des "taches", cela n'empêche que notre cerveau, reçoit et gère ces informations, de la même façon qu'il exécute des taches !
De la même façon, on a tous essayer un jour (ou du moins, j'espère n'être pas le seul crétin à l'avoir fait) de dessiner un rond avec une main, un carré avec l'autre; de taper un rythme d'un pied et de taper un autre rythme avec l'autre; et au final, le résultat nous laisse penser que notre cerveau ne peut effectuer qu'une tache !
En réalité, c'est simplement qu'il ne peut pas assimiler deux taches aussi proches de façon distinct, par exemple, on peut très bien écrire et taper du pied en même temps sans que cela ne perturbe ni l'un ni l'autre (ou presque ^^')

Donc, en clair, d'un point de vue scientifique, c'est claire et net, notre cerveau est capable d'exécuter plusieurs taches à la fois !
Et ... Comme je suis très axés science, et que de tout' façon je n'ai pas d'argument clair pour exprimer le contraire, je laisse la tâche aux autres de me faire douter de mon hypothèse X) !
avatar
Berka
Administrateur

Nombre de messages : 1831
Age : 27
Localisation : Paris
Distinction : rubyste déglingué
9ème dan en scripting-no-jutsu

Nouveau Justine Beber ;P
Date d'inscription : 16/12/2007
http://rpgruby.olympe-network.com

Re: La question existentielle

le Mer 5 Mai 2010 - 19:40
Sciences... Sciences... Tu ne prouves rien du tout: il faut une loi, le nom d'un bonhomme dans ce cas.
Ma question était dans l'infiniment petit, dans le minuscule. Tellement petit que l'on dirait que c'est du multitache. Nous avons des zones précises dans notre cerveau. Fonctionnent-elles successivement, comme un disque dur qui chercherait à toute blinde dans ses secteurs, ou bien de manière simultannée ?
avatar
XakuX
Membre

Nombre de messages : 1263
Age : 23
Localisation : là où tu n'auras jamais l'idée de chercher !
Distinction : * Bougre d'âne


Le bizu' à son Coco'
[Coco' Smile]

Membre aux désirs inassouvis de domination mondiale. [Maître du destin]
Date d'inscription : 13/12/2008

Re: La question existentielle

le Mer 5 Mai 2010 - 20:00
Non, les zones de notre cerveaux fonctionnent en simultanée, mais plus ou moins intensément, c'est pourquoi on pense ne se concentrer que sur une tache alors qu'on en exécute une dizaine à la fois !
Comme en témoigne cette image: on voit bien qu'il y a des zones beaucoup plus activent !
avatar
yakzawik
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1845
Age : 27
Localisation : Dans un trou perdu avec ma copine !
Distinction : Yakzawiki, l'encyclopédie libre !
[Elisa']
Force Zinzoline au fond de son coeur
Il est TROPDARKMECHAN
[Coco' ]
Date d'inscription : 31/05/2008

Re: La question existentielle

le Mer 5 Mai 2010 - 20:26
De la même façon, on a tous essayer un jour (ou du moins, j'espère n'être pas le seul crétin à l'avoir fait) de dessiner un rond avec une main, un carré avec l'autre; de taper un rythme d'un pied et de taper un autre rythme avec l'autre; et au final, le résultat nous laisse penser que notre cerveau ne peut effectuer qu'une tache !

Connexion nerveuse entre les neurones = synapse.Les synapses relient les deux parties de ton cerveau. La partie gauche dirige la partie droite de ton corps et inversement. Ils tentent uniquement d'harmoniser les mouvements.

De me faire douter de mon hypothèse X) !

Pour en faire une thèse ou une théorie... Ou rien du tout.

A vrai dire, nous avons des pensées séquentielles, c'est mon point de vue. Nous avons une raison, nous réfléchissons et ordonnons nos idées, notre mémoire. Nous pouvons anticiper un évènement, notre conscience nous le permet (6e sens). Mais pouvons nous avoir des pensées simultanées ?
Tu téléphones, en même temps tu écris et en même temps tu regardes la télé. Ces actions concomitantes nous obligent-elles à penser plusieurs choses à la fois ? J'en doute, à vrai dire. De plus, nous pensons mal (ce que nous disons et ce que nous écrivons serons moins bien faits). Nous passons d'une pensée à une autre... Ce qui justifierai ce problème d'attention.
On ne réfléchit pas aussi bien à un problème de philosophie lorsqu'il n'y a aucun son que lorsqu'on a la télé et qu'on téléphone, qu'on le nie ou non...
Ainsi, l'homme a une faculté de penser... mais limitée par sa séquentialité.
avatar
XakuX
Membre

Nombre de messages : 1263
Age : 23
Localisation : là où tu n'auras jamais l'idée de chercher !
Distinction : * Bougre d'âne


Le bizu' à son Coco'
[Coco' Smile]

Membre aux désirs inassouvis de domination mondiale. [Maître du destin]
Date d'inscription : 13/12/2008

Re: La question existentielle

le Mer 5 Mai 2010 - 20:44
La question est-elle de dire si l'on pense ou réalise une taches aussi bien que si l'ont en fait plusieurs à la fois ou simplement de savoir si nous avons la capacité d'exécuter plusieurs taches ou de penser à plusieurs choses à la fois ?
Pour la première, il est évident, comme l'a démontré Yak', que l'on ne réalise pas aussi bien une action en en faisant d'autre qui si on l'exécutait seule (mais notre taux d'attention !
Pour la seconde, comme je l'ai déjà dit, on peut penser ou faire diverse taches en en faisant d'autre, voyez donc l'exemple du téléphone fourni par Yak', même si ce que l'on écrit n'est pas d'une aussi bonne qualité que ce que l'on ferait sans la télé et le téléphone (surtout si tu te mets en tête de répondre à une question existentielle sur la multi-activités du cerveau sur ce pauv' bout de papier !) mais l'on a écrit, car, même si l'on écrit après avoir reçu l'information de notre interlocuteur, on se sert de notre mémoire, qui est elle même une forme de pensée, pour ainsi retraduire ce que l'on a retenu dans ce ridicule morceau de papier !
Pour moi, toute activité dans notre cerveau est une action, une pensée !
Après, j'ai l'impression que Yak' et Berka veulent se restreindre à seulement certaines commandes de notre cerveau pour oublier les plus élémentaires (respirer, mémoriser, voir, écouter...)
Mais de manière générale, en comprenant toutes les fonctions de notre cerveau, notre cerveau exécute plusieurs taches à la fois, c'est indéniable !
avatar
Funebro
Membre

Nombre de messages : 620
Age : 23
Localisation : Dans votre esprit, après tout ne suis-je pas omniscient !
Distinction : * Il a des problèmes des fois...
* Satan bouche un petit coing ?
* Satan merde parfois !
* Satan à devenir ridicule
* Maitre invétéré du ridicule
Date d'inscription : 16/01/2010

Re: La question existentielle

le Mer 5 Mai 2010 - 20:56
Mais de manière générale, en comprenant toutes les fonctions de notre cerveau, notre cerveau exécute plusieurs taches à la fois, c'est indéniable !
Pas sur, peut-être qu'il les traite une par une mais à une vitesse qu'on ne peut cerner^^
avatar
Coco'
Staffeux retraité

Nombre de messages : 6580
Age : 24
Localisation : Nord/Douai
Distinction : EL DICTATOR COCO'
Coco-Dieu en puissance

Grand gourou suppléant de la secte des MAGIKARP
Leader charismatique des 2beStaffieux

N°1 du forum
Président, vice-présidents et membres honoraires de la cour suprême du forum
Président de l'association des grosses distinctions CMB
Date d'inscription : 02/07/2008
http://www.rpgmakervx-fr.com

Re: La question existentielle

le Mer 5 Mai 2010 - 21:18
De toute façon, le cerveau est configuré de telle manière qu'il peut exécuter autant de taches en même temps que nécessaire. Dis toi que tu as les tâches que tu veux faire de ta propre volonté, mais tu as à coté des milliers d'autres tâches comme régler les différentes protéines, hormones... Wink (et en plus, la plasticité du système nerveux explique ça)
avatar
XakuX
Membre

Nombre de messages : 1263
Age : 23
Localisation : là où tu n'auras jamais l'idée de chercher !
Distinction : * Bougre d'âne


Le bizu' à son Coco'
[Coco' Smile]

Membre aux désirs inassouvis de domination mondiale. [Maître du destin]
Date d'inscription : 13/12/2008

Re: La question existentielle

le Mer 5 Mai 2010 - 21:22
les machines ont prouvés le contraire, lors des scanner cérébrales (impossible de remettre la main sur la foutu machine en question), on voit bien que l'activité aux niveaux du cerveau est multiple, et elles sont produites simultanément à divers endroits, et n'ayant pas la même fonction.
D'ailleurs, si ton hypothèse se révélait juste, on aurait alors trouvé une action plus rapide que la vitesse de la lumière, puisqu'une photo (de haute qualité, cela va s'en dire) ne prend qu'une image le temps que la lumière traverse le corps en question !
Pour moi, rien que cela nous prouve que la multi-activité du cerveau est réel, mais après, la question doit peut-être être posé autrement !
Contenu sponsorisé

Re: La question existentielle

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum