Partagez
Aller en bas
avatar
Spawn73
Membre

Nombre de messages : 40
Distinction : aucune
Date d'inscription : 01/04/2009

RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 12:15
Bonjour à tous.
En débattant sur le débat précédent une question m'a traversé l'esprit (pas de blague sur les blondes ... merci !): est-ce que les créateurs et les joueurs de RPG sont des no-lifes.
Déjà il faudrait une définition de la "no-lifitude". Je n'en donnerais pas moi même car je n'ai pas vraiment de "connaissances" sur ce sujet ...

Au premier abord je dirais que créer un RPG c'est devenir no-life.
Explication : on passe beaucoup de temps seul et on a notre propre jargon. Mais on peut alors dire que beaucoup de loisirs sont dans le même ordre d'idée...
C'est pour cela que j'aimerais avoir d'autres avis, d'autres pistes de réflexion, savoir ce que mes "confrères" RPGiste pensent.

Ce post n'a bien évidemment pas pour but de critiquer qui que ce soit mais juste de réfléchir un peu sur ce que nous faisons, les but, les finalités, les conséquences positives ou néfastes sur nos vies. Et je m'excuse par avance si mes propos blessent certains membres (qui prendraient le terme "no-life" comme une insulte).

Merci de m'avoir lus jusqu'au bout ^^


Dernière édition par Spawn73 le Ven 3 Avr 2009 - 12:34, édité 1 fois
avatar
momohinio
Membre

Nombre de messages : 176
Age : 35
Localisation : Lille
Distinction : aucune
Date d'inscription : 12/03/2009

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 12:26
euh t aurais pu un minimum argumenter pour lancer le débat ^^

Je dis perso non, c'est juste que quand t'es plus jeune t'y consacre plus de temps parce que t'as pas les peits inconvenients de la vie sauf les parents qui te privent de console :p

Mais qd t es plus vieux ca t empeche pas de jouer et d'avoir une vie perso. On me propose de sortir alors que je suis en train de jouer ba je prefere sortir bien que je reste un peu deg de le lacher ^^

Au final pour moi non, a part si t as un probleme de sociabilité ^^
avatar
kordarr
Modérateur

Nombre de messages : 1838
Age : 28
Localisation : île de la réunion, Le Tampon.
Distinction : Auto-proclamé sex-symbol de la commu'
Frère jumeau de Jonathan ( Secret Story )
Exhibitionniste en herbe
[Mist' & Coco' Smile]
Fan n°1 de Coco'
Psychopathe en chef
Date d'inscription : 05/11/2008

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 13:11
Au premier abord je dirais que créer un RPG c'est devenir no-life.
Explication : on passe beaucoup de temps seul et on a notre propre jargon. Mais on peut alors dire que beaucoup de loisirs sont dans le même ordre d'idée...
...Je vais te dire, je skate, j'y passse pas mal de temps, seul, avec mon propre jargons à faire et refaire les même tricks 100 fois...Suis-je un no-life..?
Le taff t'y passe beaucoup de temps, et des fois sans contact avec personne, et t'as ton propre jargons...
Ton raisonnement en plus de pas tenir debout ne fais pas vraiment partir un débat.

Maintenant quand on passe 2 heures par jours sur la consoles ou sur l'ordi on dit "Ho dis-donc c'est un-life", non je suis désolé, un no-life c'est quelqu'un qui n'est pas bien dans sa peau, qui à besoin d'une seconde vie non-physique pour se sentir quelqu'un et de ce fait forcémentça le rends complétement associal.
Techniquement, je passe dès fois des journée entières à tourné au Kawa entre mon ordi et ma consoles, je peux jouer à un RPG 12 heures d'affilé (et le finir dans la journée)...Et ça fait pas de moi un no-life, je fais du sport, je vois des gens à côté, je fume, je bois, je fais la fête, je vois la famille et pourtant je passe des heures et des heures sur VX, tophiltre, internet etc...

Donc en définitive je dirai que le RPG n'a rien à voir avec la "no-lifitude", certain RPG offre une sorte de seconde peau à cause de son côté gestion, et c'est pour ça que ça plaît au no-life (c'est débile comme mots d'ailleurs) c'est pas l'inverse, tu deviens pas no-life parsque t'aime les RPG...
avatar
Spawn73
Membre

Nombre de messages : 40
Distinction : aucune
Date d'inscription : 01/04/2009

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 13:49
Réponse à Kordarr

Si je prend comme définition : "un no-life et une personne qui pratique une activité seul" le fait que tu te tapes des tricks tout seul dans ton coin fait effectivement de toi un no-life. Avec une autre définition par forcément. C'est donc sur ce point qu'il faut d'abord qu'on se mette d'accord : qu'est-ce qu'un no-life?
Et là certains points de ta définition me chiffonnent:
un no-life c'est quelqu'un qui n'est pas bien dans sa peau, qui à besoin d'une seconde vie non-physique pour se sentir quelqu'un et de ce fait forcément ça le rends complétement associal.
Pourquoi un no-life ne serait pas forcément bien dans sa peau ?
Le fait qu'il a besoin d'une seconde vie non physique pour se sentir quelqu'un inclut tous le monde nan ? Dans ta vie n'as-tu jamais embellis ton image, tes exploits, raconter de mensonge sur toi ? Si oui cela veut peut-être dire dire que pour te sentir mieux tu as crée un toi non-existant... es-tu un no-life pour autant ?
Et le point qui me choque le plus est : de ce fait FORCEMENT ça le rend... prenons l'exemple du mitomane : c'est une personne mal dans sa peau, qui pour se sentir mieux se crée un nouveau soit. Mais le mitomane n'est pas associable, pour que son mensonge ai de la valeur, pour que son soit crée existe il a besoin de le faire valider par les autres.

Quand à ton expérience personnelle en argumentation elle n'est pas forcément représentative. Dire : "moi je fais ça, ça et ça mais je ne me considère pas autant comme ça donc la réponse au débat est ça" n'est pas un argument très valable je pense ...

Par contre je suis d'accord avec ta conclusion ^^
avatar
Jess
Staffeux retraité

Nombre de messages : 855
Age : 27
Localisation : Ma drums ou mon ordi !
Distinction : Dieu de Kipatord


Date d'inscription : 04/05/2008

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 13:50
Je suis assez d'accord avec Kordarr. En tout cas moi j'ai juste envie de dire qu'un no-life, si on traduit le terme c'est quelqu'un qui n'as pas de vie ! Ne pas avoir de vie... ici en fait ici c'est plus de vie sociale dont on parle, on peut très bien faire un RPG et sortir le soir, aller au ciné, en concert, faire de la musique.

Moi je suis lycéen et je fais de la musique, je vais pas mal dans les concerts... et pourtant mon jeu là approche à sa finalisation et fait 3h de jeu. Je dirais donc que le making ne peut pas rendre no-life, sauf si bien entendu on y passe TOUT son temps. Mais c'est rare des gens comme ça... si on faisait un sondage, peut de maker dirait y passer sa vie je pense. Après le fait de créer quelques chose relève du travail, on peut ensuite le partager avec des gens, des discussions se font autour de cela.

Je connaît certaines personnes qui passe leur temps à jouer à la Xbox... ne faire que ça... ça, ça relève d'un no-life, tu ne créer rien (l'imagination n'est pas solicité), tu suis généralement un parcourt que le plus-part des joueurs suivront tout comme toi, t'est quasiment un zombie en fait...

Pour mon cas je joue à GuildWars et Flyff, j'y passe pas mon temps, je deviendrais dingue... !
avatar
Spawn73
Membre

Nombre de messages : 40
Distinction : aucune
Date d'inscription : 01/04/2009

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 13:56
Réponse à Jess :

Pourquoi jouer à la Xbox non stop te mettrais plus à l'écart des autres que de passer son temps à lire ou d'aller tout les jours faire du Mountain-bike ?
Ce sont toutes des activités solitaires qui sont répétitives et qui peuvent prendre le même temps.

Les questions que je pose ne sont pas là pour "casser" ou quoi que ce soit, je les poses seulement pour mieux comprendre vos point de vue ^^
avatar
Jess
Staffeux retraité

Nombre de messages : 855
Age : 27
Localisation : Ma drums ou mon ordi !
Distinction : Dieu de Kipatord


Date d'inscription : 04/05/2008

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 14:07
Ha ouais mais t'inquiète pas j'ai compris ce que tu faisait. Mais vois tu... je ne vais pas donner TOUT les exemples d'activité pouvant conduire à devenir no-life... sinon on a pas finie ! XD
Quand je met la Xbox, je le met pas à part des autres, ce qui importe c'est le résultat. Bon quand même, je te dirais que le fait de lire instruit déjà plus que la Xbox, quelqu'un qui lis un livre par semaine d'un auteur différent, d'un style déférent, qui comprend, retient, tout ce qu'il lit, cette personne auras souvent un bien meilleur discours que quelqu'un qui a joué à 20 jeux pendant toutes l'année...
Et le montain-bike, je pense que ça entretient une meilleur condition physique que la Xbox. XD
avatar
Alexdream
Membre

Nombre de messages : 1400
Age : 29
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 02/03/2008
http://alexdream.canalblog.com/

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 14:11
Perso je suis fan de Rpg et ce n'est pas pour ça que je me définie il ne faut pas coller d'étiquette en fonction du style de jeux.
avatar
Spawn73
Membre

Nombre de messages : 40
Distinction : aucune
Date d'inscription : 01/04/2009

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 14:13
Réponse à Alexdream :
Encore une fois je pense que dire : moi non je ne me définis pas comme ça ... n'est pas forcément un argument qui peut faire avancer le débat ...

Réponse à Jess:
Et le montain-bike, je pense que ça entretient une meilleur condition physique que la Xbox.

Et si on prend le même exemple avec la WII ? ^^
De plus je suis d'accord sans être d'accord sur le fait que lire instruit plus que le jeux vidéo : passer 50h sur V.Hugo est plus enrichissant que "GTA" mais passer 50h sur Titeuf, Garfield etc... est beaucoup moins enrichissant que "Cerebral academy" ou "Apprendre à cuisiner" sur DS ^^


Dernière édition par Spawn73 le Ven 3 Avr 2009 - 14:20, édité 1 fois
avatar
Mist'
Staffeux retraité

Nombre de messages : 3313
Age : 25
Localisation : France // Auvergne // Cantal
Distinction : Ours Barbu é_è [/Shamu']
Artiste de talent [Yama']
Date d'inscription : 22/12/2007
http://www.rpgmakervx-fr.com

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 14:18
Bah dans mon cas, j'suis d'accord sur le fait que le RPG ne rend pas no-life.
C'est vrai que si tu passes tout ton temps à faire du making, aller sur internet, jouer à des jeux japonais sur émulateurs, tu peux être considéré comme un no-life, m'enfin...

Je pense que rester sur un PC toute la journée, sur MSN, le forum, ou à glander, c'est pas être un no-life, si? x)

Le RPG ne rend pas no-life donc, c'est le no-life qui aime le RPG, car comme dans la majorité des cas, le no-life va chercher à finir un jeu à 100%, à relever des défis, le RPG lui propose ce qu'il cherche, c'est pour cela qu'il joue aux RPGs.

Personnellement, j'suis un gros g33k, pas un no-life, parce que les potes et l'éclate, ça passe avant le PC, normal quoi ='P

Être no-life, ça craint...

_________________
avatar
Jess
Staffeux retraité

Nombre de messages : 855
Age : 27
Localisation : Ma drums ou mon ordi !
Distinction : Dieu de Kipatord


Date d'inscription : 04/05/2008

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 14:37
Oui Spawn73 après tout dépend de tes lectures et des jeux auxquels tu joue... bien qu'apprendre à cuisiner sur DS et plus une nouvelle façon d'apprendre (et donc pas un jeu) et la WIFI une nouvelle façon de se bouger (donc c'est pas un jeu non plus).

Mister M. à bien raison quand il dit que le no-life veux relever le défie à 100% etc etc.
Si tu veux définir ce qu'est un no-life, c'est quelqu'un qui n'as pas de vie de vie sociale. Pourquoi faire compliqué. Alors créer un RPG et avoir une vie sociale ne fait pas no-life. Perso je trouve qu'il n'y a pas à faire une thèse là dessus...

Et oui être no-life, ça craint...

Puis quand tu l'est vraiment, et qu'un jour tu est bien obligé d'affronter la réalité, c'est dur. Le no-life est un problème de société, au même niveau que l'alcoolique ou le drogué, faut pas en parler à la légère, il y a des gens qui en souffre vraiment quand il essaye de se détacher de leur ordinateur (par exemple). Quand on tombe la dedans c'est dur, j'ai une connaissance dans ce cas... il ne s'en pas conte pour le moment, mais nous avec le recul on le voie et il fiche sa vie ne l'air...
avatar
Spawn73
Membre

Nombre de messages : 40
Distinction : aucune
Date d'inscription : 01/04/2009

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 14:38
Définition Wikipédia :
Un nolife (de l'anglais « no life », littéralement « pas de vie » ou « sans vie ») est une personne qui consacre une très grande part si ce n'est l'exclusivité de son temps à pratiquer sa passion voire son travail au détriment d'autres activités, d'une manière addictive, ce qui affecte ses relations sociales et sentimentales.

Rebondissons sur cette définition:
1/ Qu'est-ce qu'une "grande part de son temps" ? En comparaison de quoi ?
2/ "[...] a pratiquer sa passion voire son travail". Etant en médecine je vais passer un nombre énorme d'heure à soigner mes malades en hôpital. Cela me range-t'il dans les nolife ? (Je prend la profession de médecin parce que c'est la première du genre qui me viens à l'esprit ^^)
3/ "[...] au détriment d'autres activités" Donc, si je sors en boîte au lieu de dormir je rentre dans la définition ?
4/ "[...] ce qui affecte ses relations sociales et sentimentales" Bouddha, premier no-life ? ^^
avatar
kordarr
Modérateur

Nombre de messages : 1838
Age : 28
Localisation : île de la réunion, Le Tampon.
Distinction : Auto-proclamé sex-symbol de la commu'
Frère jumeau de Jonathan ( Secret Story )
Exhibitionniste en herbe
[Mist' & Coco' Smile]
Fan n°1 de Coco'
Psychopathe en chef
Date d'inscription : 05/11/2008

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 14:42
Le fait qu'il a besoin d'une seconde vie non physique pour se sentir quelqu'un inclut tous le monde nan ? Dans ta vie n'as-tu jamais embellis ton image, tes exploits, raconter de mensonge sur toi ? Si oui cela veut peut-être dire dire que pour te sentir mieux tu as crée un toi non-existant... es-tu un no-life pour autant ?
...Et bien là je t'avoue que tu est à côté de la plaque, le no-life se créer un vie nouvelle, il ne rafistole pas la sienne comme les mythomanes, lui il se créer une nouvelle identité et personnalité à travers des moyens technologiques, ce qui le rend indupitablement associal.

le fait que tu te tapes des tricks tout seul dans ton coin fait effectivement de toi un no-life
...Bon je vais y penser, mais là encore ça fait pas de moi un no-life, j'ai une vie social à côté moi. Ce qu'un no-life pur et dur n'as pas...Je préfère faire des tricks tout seul que de rester chez moi à jouer à WoW en me prenant pour un trol...oO

"Apprendre à cuisiner" sur DS
Je l'ai trouvé sympa ce jeu, mais ça fait pas vraiment bosser ton cerveau, ya pas une seule touche créativité...(je le sais je suis cuisinier^^)

tout cas moi j'ai juste envie de dire qu'un no-life, si on traduit le terme c'est quelqu'un qui n'as pas de vie ! Ne pas avoir de vie... ici en fait ici c'est plus de vie sociale dont on parle, on peut très bien faire un RPG et sortir le soir, aller au ciné, en concert, faire de la musique.
Exactement, les RPG plaisent au no-life, ils ne les font pas...(et puis avec mes 300heure sur FF7 et mes 230 heures sur le 12...sans parler des centaines voir des milliers d'heures sur tout mes autres jeu...Je me considère plus comme un gamer que comme un no-life^^)


2/ "[...] a pratiquer sa passion voire son travail". Etant en médecine je vais passer un nombre énorme d'heure à soigner mes malades en hôpital. Cela me range-t'il dans les nolife ?
3/ "[...] au détriment d'autres activités" Donc, si je sors en boîte au lieu de dormir je rentre dans la définition ?
4/ "[...] ce qui affecte ses relations sociales et sentimentales" Bouddha, premier no-life ? ^^

2/ Bah apparement oui^^ Moi je suis cuistot et je passe beaucoup de temps au taff, et pourtant ya moyen de concillier les deux...
3/...Je suis un no-life du sommeil dans ce cas^^
4/ Là c'est de la religion, c'est pas pareil, Bouddha était un no-life de la méditation...
avatar
Spawn73
Membre

Nombre de messages : 40
Distinction : aucune
Date d'inscription : 01/04/2009

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 14:57
Pour Bouddha c'est une petite joke ^^
Pour le nombre d'heure de travail des cuisiniers et des médecins en hôpitaux je ne vais pas trop m'attarder dessus et seulement dire que je suis toujours en admiration devant le travail que vous devez fournir, le stress à gérer et les heures de travail à accomplir, mais j'ai la conviction que bosser en hôpital ça prend beaucoup beaucoup plus de temps (surtout en chirurgie ^^).
Concernant les MMORPG je ne suis pas très fan personnellement, mais un groupe d'amis qui geek dessus h24 sont considérés comme no-life alors qu'ils pratique la même activité ensemble nan ?

En tout cas je vous remercie tous de réagir aussi ardemment à ce sujet qui me tiens particulièrement à coeur. Comme le dit Jess être un no-life est devenu une nouvelle addiction émergeante qui peut avoir de graves conséquences sur la santé et en médecine nous n'avons pas assez de recul pour voir comment prendre en charge des patients atteints de cette "maladie". Vos commentaire m'aident donc a faire évoluer mon raisonnement.

Pour ma part je ne pense pas que nous soyons no-life. J'espérais en disant que oui trouver quelqu'un qui me soutiendrais pour étudier le raisonnement d'un vrai "no-life"
avatar
kordarr
Modérateur

Nombre de messages : 1838
Age : 28
Localisation : île de la réunion, Le Tampon.
Distinction : Auto-proclamé sex-symbol de la commu'
Frère jumeau de Jonathan ( Secret Story )
Exhibitionniste en herbe
[Mist' & Coco' Smile]
Fan n°1 de Coco'
Psychopathe en chef
Date d'inscription : 05/11/2008

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 15:33
mais j'ai la conviction que bosser en hôpital ça prend beaucoup beaucoup plus de temps (surtout en chirurgie ^^).
Je parierai pas, mais le truc dont je suis sûr c'est que vous passez plus de temps à l'école que nous :p
avatar
momohinio
Membre

Nombre de messages : 176
Age : 35
Localisation : Lille
Distinction : aucune
Date d'inscription : 12/03/2009

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 16:01
@Spawn73 a écrit:"un no-life et une personne qui pratique une activité seul"

hum...
Alors quand on se touche la louloute on est no-life ? ^^"

tu te trompes dans ta définition du no-life, le no-life n'a pas de vie sociale, c'est pas parce que tu fais une activité seul que tu n'as pas de vie sociale rien à voir.

Je cours tout seul je suis no life
je mange tout seul je suis no life
je regarde la tele seul je suis no life.....

Ca peut pas tenir debout. Le no-life, c'est plus le gars qui fait rien y finis les cours hop y rentre chez lui et y joue à wow, y fait une pause pour manger y joue à wow, il se leve il joue à wow... mais comme ca tout le temps, pasque ouai des fois t'es a fond dans un rpg donc t y consacre du temps. mais apres tu passes à autres choses ou t capable de faire des coupures sans soucis.


ps: Je prend wow juste en exemple car c'est le plus rependu ^^
avatar
Jess
Staffeux retraité

Nombre de messages : 855
Age : 27
Localisation : Ma drums ou mon ordi !
Distinction : Dieu de Kipatord


Date d'inscription : 04/05/2008

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Ven 3 Avr 2009 - 17:53
Je n'osais pas faire cette réponse merci ^^, et oui wow c'est parce que c'est le plus rependu.
En gros ouais voilà là vie d'un no-life. ^^
Y a pas grand chose à ajouter ! XD

N'empêche que c'est peut être bien comme vie ! Et si c'était nous qui n'étions pas dans le droit chemin. Maintenant nous allons donc réfléchir sur cette question ! Allez hop hop hop.

(hum : c'était ironique vous inquiétez pas.)
avatar
Coco'
Staffeux retraité

Nombre de messages : 6575
Age : 25
Localisation : Nord/Douai
Distinction : EL DICTATOR COCO'
Coco-Dieu en puissance

Grand gourou suppléant de la secte des MAGIKARP
Leader charismatique des 2beStaffieux

N°1 du forum
Président, vice-présidents et membres honoraires de la cour suprême du forum
Président de l'association des grosses distinctions CMB
Date d'inscription : 02/07/2008
http://www.rpgmakervx-fr.com

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Sam 4 Avr 2009 - 19:19
Je viens rajouter mes points de vue sur ce sujet.
Pour moi, un no-life est une personne accro a un jeu vidéo, pouvant passer des journées entières dessus affalé sur un siège, et n'ayant que très peu de contacts avec l'éxterieur, sauf par MSN, mais c'est rare. Le no-life joue même la nuit, rève de ça la nuit, ne pense qu'à ça en cours... bref, nous pouvons comparer le no-life à un drogué.
Je m'y connais particulièrement bien car je connais 4/5 gars qui sont de gros no-lifes, et de dofus en plus (malheur T_T ).

"un no-life et une personne qui pratique une activité seul"

Tu peux être no-life, mais tu peux très bien jouer avec quelqu'un. Un exemple très concret, les MMORPGs. Dans ce jeu, tu peux être très bien un no-life et ne pas être seul. Là, c'est plus le sujet de la "second life", ce qui dérive un peu.
avatar
Samanosuke
Membre

Nombre de messages : 147
Age : 25
Distinction : aucune
Date d'inscription : 28/03/2009

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Sam 25 Avr 2009 - 21:14
Je suis tout à fait d'accord avec Coco-Drift pour sa définition du No-Life.

Personnellement, je pense que les RPGistes sont souvent pris pour des No-Lifes à cause du genre ; les RPG sont extrêmement riches au niveau du contenu (du moins en général) et demande du temps avant d'en voir la fin.
Ce n'est pas comme un Mario : sois t'y arrive et tu le fini vite sois t'y arrive pas ! Point barre
Pour un RPG c'est différent, quand tu es bloqué, il suffit de faire du leveling et de retourner voir le boss. En gros, un RPG n'est pas infinissable (toujours en général) et étant très long, tu veux le finir et, si tu accroches à l'histoire, tu ne t'arrêteras pas avant de l'avoir fini. Mais une fois fini, c'est fini !

Pour les MMORPG la différence se situe au niveau du scénario, il n'y en a pas ou presque. Le jeu n'a pas de limite, et les développeurs s'arrange pour renouveler constamment leur jeu.
Ils sont indirectement à l'origine de la "No-Liferie" (pas très Français tout ça ^^)
avatar
Muteo
Membre

Nombre de messages : 89
Distinction : aucune
Date d'inscription : 18/11/2008

Re: RPGistes = No-lifes ?

le Mar 25 Aoû 2009 - 0:02
Désolé de répondre un peu en retard, mais pour moi un nolife (nolife typique hein, j'exagere ^^) c'est :
-un boutonneux à lunettes/dents jaunes/cheveux longs et gras/ qui n'aime pas les slims, marcels et converses.
-il s'habille souvent en noir, a la peau blanche et grasse, il écoute du metal genre evanescance ou children of bodom.
-il porte des jeans (sales), des grosses chaussures noires ou des nike a 2 balles.
-il a pas bcp de VRAIS amis, il est drôle SEULEMENT SUR LE NET, bafouille, se fait marcher sur les pieds, est timide, se fait traiter de nolifes souvent, eet est souvent une victime.
Il passe ses journées seuls avec son clavier préféré (quel poète je suis =) )

Le nolife joue bcp au RPG, Donjons et dragons, wow, etc... Mais il joue surtout en ligne et sur pc, or les rpg se joue souvent en solo et sur consoles (les MMORPG sont differents des RPG).
Les nolifes sont aux rpg ce que les enfants sont aux simpsons... des intrus.
De toute façon, rien ne vaut un ptit pokemon sur DS ou un Halo 3 sur 360. Au moins on evite les nolifes, car personnelement, je n'aime pas les geeks...
Contenu sponsorisé

Re: RPGistes = No-lifes ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum