Partagez
Aller en bas
Gelarto
Gelarto
Gelato Della Mamma

Nombre de messages : 2919
Age : 24
Distinction : Grand bêta-testeur de la communauté Curse
Personne avec du goût
Je ne suis pas une glace italienne, bordel de merde! [Gel']
Mon plus grand fan [Yama']
Mon ptit bichon [encore Yama']
Jeau-Paul II[Mist']
Saint-Gelato Le Frais [Mist']
Écrivain du dimanche [Amal']
FF IV Fanatic [LaCommu']
Collectionneur de distinctions de merde [Yama]
ModoGel [Un staffieux mais lequel?]
RNGel 2.0 [Zeal']
Date d'inscription : 31/07/2012

Résultat - Quicker #2 Empty Résultat - Quicker #2

le Dim 18 Nov 2018 - 21:42
~Résultats~
Résultat - Quicker #2 1m3k

Thème : Duel !

Bonsoir à tous, nous revoilà pour les résultats de ce second Quicker qui a regroupé 2 participants ! Merci à eux !
Pour cette session, ce fut un vote pour désigner le vainqueur. Et on restera sur ce système pour les prochains Quickers.

-------------------------------------------------

Seconde place :  Leinelec avec 2 votes

Spoiler:
Un choc. Puis un autre. Porté par le vent, le son sillonnait la surface ondulante du lac pour se noyer dans ses reflets rougeoyants. Le crépuscule tombait sur la plaine et le concert de fer. Les fleurs blanches s’irisaient sous le soleil couchant. Les herbes hautes pliaient sous la brise. Et sous les pas. Des bottes en cuir reculaient dans une danse chaotique.
— Mort.
Nouveaux chocs.
— Mort.
Le pied droit piétinait le gauche.
— Mort.
Le gauche butait dans le droit.
— Mort.
— Ha !
Les bottes en cuir trébuchèrent sur la berge. Les roseaux fléchirent. Le parfait miroir du lac se brisa. L’homme tomba à l’eau dans un nuage d’éclaboussures et se réceptionna sur les fesses. Son épée abandonna ses mains, plaquées dans la vase pour amortir sa chute, et disparut parmi les joncs.
Un éclat argenté se figea entre ses deux yeux azurés qui convergèrent derrière sa tignasse blonde maculée d’eau et de boue. La pointe de la lame brillait si près de son visage qu’un tremblement de la main de celui qui la maniait le lui aurait entaillé. Mais il n’en fut rien. Elle ne tremblait jamais. Il ne tremblait jamais.
— Mort…
À défaut de relever la tête sous peine de voir la lame pénétrer sa chair, Oswald leva ses prunelles vers l’ombre qui le dominait, vers la voix impassible, traînante, si différente de la sienne comme il était différent de lui. Lui qui pataugeait dans la vase, essoufflé, alors même que son adversaire ne tressaillait pas, debout sur la terre ferme.
Oswald cherchait son regard, sans parvenir à le capter. L’œil noir d’Irmin regardait au-dessus de sa tête, par-delà la surface du lac, vers l’horizon lointain. L’autre, le gauche, dissimulé derrière un bandeau sombre était perpétuellement plongé dans les ténèbres. L’obscurité l’habitait. Du moins, Oswald le pensait. Il n’avait jamais su si une prunelle logeait toujours derrière ce cache-œil. À plus d’une reprise, il avait été surpris de voir son compagnon parer des attaques venant de sa gauche. Des assauts qu’il n’aurait normalement jamais dû percevoir, ou trop tardivement.
— Et… tu comptes baisser ton épée sur le point de pourfendre ma royale tête, ou m’ignorer encore longtemps ? tenta Oswald.
Un silence qui lui sembla interminable s’immisça. Le goutte-à-goutte de ses vêtements détrempés faisait office de compagnon sinistre. Irmin détacha son regard des méandres pastel de la voûte céleste pour les baisser sur sa fausse victime.
— Je me demandais juste… Tu comptes crever encore combien de fois ?
Oswald cligna des yeux et sentit monter jusqu’à ses joues une chaleur qui ne devait rien à l’eau glacée dans laquelle il baignait.
— Crev… Je ne suis pas mort que je sache ! Tombé, trempé, blessé dans mon orgueil, mais pas mort !
— Tu crois vraiment que t’as le temps de te morfondre ?
— Non, mais…
Irmin s’accroupit sur la berge, les bras posés sur ses genoux, l’épée pendante au bout de sa main gauche.
— Que tu le veuilles ou non, je t’ai buté cinq fois, et j’aurais pu faire monter le chiffre. D’autres moins calés que moi t’auraient empalé peut-être deux ou trois fois, mais au cas où tu le saurais pas, il suffit de crever une fois pour mourir.
Oswald rougit, de honte et de fureur. Il ne venait pas de recevoir une leçon, mais deux, et aucune d’elles ne lui était particulièrement agréable. Il se releva d’un bond et entreprit de regagner la berge. Dans sa précipitation le jeune homme glissa dans la vase et chuta aussi dignement que sa piètre condition le lui permit. Il se redressa, attrapa son épée plantée parmi les joncs, et regagna la terre ferme d’un pas décidé.
Irmin n’eut pas à se retourner pour deviner l’épée pointée dans sa direction. Le souffle saccadé d’Oswald et sa détermination immuable suffit. Le mercenaire pivota de moitié sans pour autant quitter sa posture confortable, juste assez pour avoir dans son champ de vision un Oswald menaçant, du moins, dans les apparences.
— T’es vraiment décidé à remettre ça ? s’enquit Irmin.
— Plus que jamais ! D’une manière ou d’une autre, je dois apprendre à manier cette arme. J’ai bien compris que j’en avais besoin pour survivre dans ce monde.
Irmin se redressa avec l’agilité d’un félin, sans un bruit, sans un mouvement de l’herbe.
— J’arrive.
En un éclair il était là. Oswald leva son épée juste à temps pour parer le premier assaut meurtrier. Les deux lames se rencontrèrent et vibrèrent sous le choc. Celle du mercenaire, ferme et assurée, exerçait sa pression sur celle de l’élève, tremblante.
— T’as pas deux mains ? lança Irmin.
— Hein ?
Le souffle d’Oswald se perdit. Les lèvres scellées, transpirant et rougissant sous l’effort, le jeune prince en cavale déployait ses maigres forces pour contrer l’assaut. Insuffisante. Il porta sa seconde main à la poignée pour raffermir sa prise. Qu’il était sot de ne pas y avoir songé plus tôt ! Il aura fallu qu’Irmin le lui suggère. Il avait pensé qu’en faisant comme lui, qu’en l’imitant, alors il serait aussi capable. Mais il semblerait qu’il s’était trompé. Le mercenaire rompu au combat délivrait plus de force dans son seul membre, pourtant guère plus épais que le sien.
Oswald repoussa Irmin et passa à l’offensive. La lame siffla. Le mercenaire se pencha à peine en arrière pour l’éviter, plus pour la forme que par nécessité. Elle ne l’aurait jamais touchée.
— Tu es trop crispé sur l’épée. T’es un vrai bout de bois. Tes pieds sont trop proches. T’as aucun équilibre.
Nouveaux chocs. Irmin parait chacune des attaques d’Oswald dans laquelle il déchargeait pourtant toute sa volonté. Mais rien n’y fit. Chaque assaut échouait, la lame du jeune prince toujours réceptionnée par l’autre. Pire, à présent il reculait. Encore et encore, jusque sous un vieux chêne qui largua ses glands sur sa tête.
— Et t’es plein d’ouverture, souffla Irmin.
Oswald allait parer une nouvelle fois l’épée, lorsqu’une douleur lui traversa le ventre et le plia en deux. Il dut y regarder à deux fois pour comprendre l’origine de son mal.
— Tu… Tu n’as pas le droit ! suffoqua Oswald.
— Tu te concentres trop sur l’épée et t’oublies le reste. C’est pas d’elle que tu dois avoir peur, mais de celui qui la manie.
— Et… Et moi… Je te fais peur ?
Irmin ôta son poing du flanc d’Oswald qui se laissa glisser le long du tronc, et fit regagner le fourreau à son épée. L’entraînement était fini. Le mercenaire s’accroupit devant sa victime toujours à la recherche de son souffle et occupé à se masser le ventre.
— Va savoir.

-------------------------------------------------------

Première place :  Shua avec 3 votes

Spoiler:
Le soleil était déjà couché, et le village des humains était désormais paisible. Ses résidents à grandes jambes étaient désormais tous tombés à la merci des bras géants de Morphée. Seuls certains continuaient de se faire entendre, par les vrombissements incroyables qu'ils produisaient en respirant, et qui faisaient vibrer les murs de l'auberge.

J'enfilais ma cape, taillée dans un morceau de tissu d'humain du patelin, pendant que mon plus jeune souriceau m'observait, attentif.

"Tu vas vraiment te battre avec Sir Gaston papa ?
- Effectivement fiston. Je dois faire allégeance à nos règles et me présenter à ce duel qu'il m'a lancé. Tu comprends, c'est important.
- Je peux venir aussi alors ?
- Surtout pas ! Tu es encore trop jeune, et puis tu dois t'assurer que ta mère sois concentrée ailleurs pour assurer mes arrières, d'accord ?"

Je lui fis un clin d'oeil pour intensifier l'importance de son travail d'équipier dans cette affaire.

"Comptes sur moi papa !"

Il accepta la requête avec un grand sourire.

Rassuré, j'attrapai ma fine lame : une superbe aiguille dorée, chapardée à une humaine de passage trop habillée et accessoirisée pour la région. Je quittait mon foyer silencieusement, depuis un trou dans le mur de la chambre des propriétaires humains de l'auberge.

Je me faufilais sous la porte, puis dans le couloir, jusqu'à la porte de derrière qui donnait sur la grange.

Je reniflais un coup l'air ambiant, vérifiait le ciel : pas de prédateur en vue, je m'élançais à toute vitesse pour atteindre un bout de cabane négligée, collée à la grange.

J'entendais déjà mes compères des environs crier, chantonner à tue-tête, quand je passais à travers deux planches et arrivait enfin dans le repère des souris du coin. Certaines étaient déjà en train de vider des dés de bière locale de façon déraisonnée.

"Braham ! Te voilà enfin !"

Je ne pouvais pas m'empêcher de sourire en reconnaissant la voix de Britt, mon meilleur ami, qui se jetait presque sur moi alors qu'on s'était vue la veille.

"Aurais tu déjà gouté quelques lampées de bières sans moi par hasard Britt ? Tu dois me soutenir tu te souviens ? J'espère que tu es en état !
- Ahah, bien sûr voyons ! Rassures toi je suis juste content de te voir, comme d'habitude. Je tiens à avoir toute ma tête pour profiter du spectacle et te voir donner une leçon à Gaston. Il est là bas ! Viens je t'escorte !"

Britt était vraiment joyeux de toute cette histoire, mais j'essayais de refreiner mon sourire pendant qu'il me trainait au fond de la salle, où Gaston m'attendait avec sa clique.

"Sir Braham ! Vous êtes bien là, et à l'heure. Je m'impatientais, et j'avais peur que vous ne soyez pas là ce soir pour nous montrer toutes les prouesses que vous avez aimé raconter à qui veut bien l'entendre hier soir."

Gaston trépignait comme un gosse d'humain à qui ont promettait un combat avec un vrai chevalier de la court.

"Je n'aurais loupé ça pour rien au monde, et je vous invite à me suivre dehors de suite si vous le voulez bien. je suis plutôt impatient également de croiser la lame avec vous."

Lui et moi, comme nos amis et les spectateurs de la scène, avions tous des étoiles dans les yeux pendant que nous sortions sous la lueur de la lune, et que nous prenions place.

Sir Gaston et moi nous tenions désormais face à face.

Je me tenais alors en garde, sur mes deux pattes arrières fléchies et en angle droit. Je relevais la tête et ma lame d'une main dans sa direction.

L'assemblée semblait déjà captivée.

"Oh ohh. Vous voulez nous impressionner avec quelques postures d'humains Sir Braham. Voyons voir si vous avez aussi leurs compétences."

Gaston attrapa alors son bout d'os bien pointu et m'imita, de façon plus agressive et impulsive.

J'optais une posture de défense, désireux de le laissait attaquer en premier et s'avancer vers moi, me donnant une opportunité de l'attaquer.

Il s'avança comme je l'avais prédit, d'un geste brusque.

J'esquivais facilement néanmoins en pivotant simplement sur le côté. Je profitais que Gaston soit emporté dans son élan pour riposter, et la pointe de mon aiguille s'arrêta non loin de sa gorge.

"Oooooooooh ! Il est vraiment doué !"

La bande à Gaston semblait fascinée en découvrant mes talents cachés.

"Tu à l'air de te débrouiller, mais voyons si tu maitrises vraiment ou si c'est juste la chance du débutant."

Gaston ne laissa pas échapper sa surprise, mais il se tenait maintenant plus distant et plus méfiant. Je ne pourrais plus attendre de geste impulsif de sa part.

Il recula légèrement, j'en fis autant. Je me tenais sur mes deux pattes, puissant et sûre de moi. Je m'avançais donc pour donner l'assaut.

Il parvint à riposter, mais mes mouvements étaient plus sûrs, plus fluides et rapides. Je parais son coup et contre ripostais.

Gaston ne pouvais plus cacher son étonnement, et ses yeux me fixaient, emplies de questions et de surprise.

J'avoue que j'appréciais grandement ce moment, et ne pouvait m'empêcher d'avoir un sourire en coin.

Je continuais de "danser" autour de Gaston, stoppant facilement ses coups, et plaçant toujours de nouvelles attaques quand et là où il ne s'y attendait pas.

Nous étions tous excité par le combat et la représentation que je donnais, devenant une célébrité d'un soir dans les yeux des souris présentes.

Brusquement, alors que nous étions tous totalement enivrés par l'ambiance et par l'alcool pour certains, un cri nous frappa de terreur !

"UN CHAT ! ATTAQUE DE CHAT EN VUE ! DISPERSEZ VOUS !"

Le duel prit fin instantanément ! Gaston comme moi lâchâmes nos armes, et toutes les souris présentes se précipitèrent dans tous les sens à une vitesse folle ! Je senti Britt m'attirer dans sa direction, et nous décidâmes de sprinter jusqu'à l'auberge en voyant que le chat avez jeté sont dévolus dans une direction opposée.

Nos petits coeurs battaient encore bien plus vite qu'à l'accoutumée, et nos pattes qui refusaient de s'arrêter nous portèrent jusqu'à chez moi, où nous étions sûrs d'être en sécurité.

Nous nous arrêtâmes, à bout de souffle, dès que nous nous trouvions dans mon salon.

"Bon sang ! Juste après que j'ai tout donné contre Sir Gaston, il a fallu que ce monstre se pointe !
- OUUAOUUUU ! BRAHAM ! T'ÉTAIS INCROYABLE !!"

Briit se jetait soudainement sur moi, et je remarquais seulement son regard empli d'étoiles et d'admiration !

"Voyons Braham ! Je t'impressionne à ce point, il t'en faut peu !

J'essayais de contenir son élan d'affection, mais je ne pouvais cacher le sourire sincère que j'affichais alors, touché par l'admiration de mon cher ami.

"Où as tu appris à te battre aussi bien ? C'était vraiment génial !
- C'est un secret, mais je te le présenterais à l'occasion si tu me lâches la grappe maintenant. Tu m'écrases les côtes !
- AH ! Désolé, désolé !"

Il me donna enfin un peu de mou pour que je puisse reprendre mon souffle.

"Il y a un jeune humain qui s'entraine en secret. Il est vraiment admirable et très bon. J'ai l'habitude d'aller lui rendre visite et de l'observer. Tu pourras m'accompagner les prochaines fois si tu y tiens et que tu restes discret, ok ?
- OUI ! Oui oui oui !"

Il me serra les mains rapidement, comme pour emplir un contrat et s'assurer que je ne revienne pas sur mes paroles.

-------------------------------------------------------

Bravo à tous !  On se retrouve demain ou Mardi pour le prochain Quicker !

_________________
Résultat - Quicker #2 1501028175-pantsu
Shamugan
Shamugan
Membre

Nombre de messages : 1324
Localisation : Perdu quelque part dans Shamu's Land, au bord des portes de la folie, entre l'art, la science et la philosophie... À la même position que n'importe quel être humain en somme et il me semble :3
Distinction : Shashamumugangan [Yama feat GJLP]
Pavé César! [mais on aime! Gel]
Qu'est que tu ferais sans moi :3 [Yama']
Chouette amoureuse de Boubou [Ministre de la Culture]
Date d'inscription : 05/07/2016

Résultat - Quicker #2 Empty Re: Résultat - Quicker #2

le Dim 18 Nov 2018 - 23:48
J'EN ÉTAIS SÛR QUE C'ÉTAIT VOUS DEUX! è_é

'Fin bref, GG sinon, c'était de sympathique texte! o/
En espérant pourvoir en relire :3
Shua
Shua
Animatrice

Nombre de messages : 1577
Distinction : La Dame Bucolique
Poisson 2017 [Amal]
K-Shua [Zeal']
Shua la ninja qui part comme une voleuse... :v [:3]

Date d'inscription : 30/06/2016

Résultat - Quicker #2 Empty Re: Résultat - Quicker #2

le Lun 19 Nov 2018 - 13:17
xD

Ce duel avec Sir Leinelec était fort sympathique. Merci pour cette rencontre, j'espère voir l'entrainement ou les prestations de plus de participants les prochaines fois. A la r'voyure !
P.S : désolée encore pour les fautes tout ça, j'ai même pas eu le temps de me relire en vrai. Tout est sorti comme ça depuis les images qui filaient dans ma tête entre deux photoshopage pour le mensu' même pas paru. =x


_________________
Résultat - Quicker #2 Ezgif-12

Indisponible pour une période indéterminée pour raison personnelle, merci de votre compréhension.
Symphotang
Symphotang
Membre

Nombre de messages : 268
Age : 20
Localisation : Dans son lit
Distinction : Poisson 2018 [Amal']
Duo comique du fofo' de 2017 à aujourd'hui feat Élolo :v (mais on aime qd même <3) [:3]
Date d'inscription : 12/05/2013

Résultat - Quicker #2 Empty Re: Résultat - Quicker #2

le Lun 19 Nov 2018 - 15:46
Aaaaah ! Je me disais bien pour Leinelec mais pas du tout pour Shua :x
Bien joué à vous !
Élogio
Élogio
Membre

Nombre de messages : 472
Localisation : Discord
Distinction : Vainqueurs Quicker I - Saison 2 [Amal']
Blagueur un peu nul mais on l'aime bien quand même [Yama']
Élologigio, un taquin qu'on aime bien taquiner [:3]
Poisson 2018 [Amal']
Duo comique du fofo' de 2017 à aujourd'hui feat Symphotang :v (mais on aime qd même <3) [:3]
Directeur du zoo sur le thème des rats [Yama]
Date d'inscription : 12/02/2017

Résultat - Quicker #2 Empty Re: Résultat - Quicker #2

le Lun 19 Nov 2018 - 22:39
Félicitations à vous! Résultat - Quicker #2 724130

Un peu déçu du manque de bucolisme de la prestation de Shua...

Je trouve ça vraiment mieux de faire voter le public moi aussi, et ça a l'air plus simple pour le staff vu qu'ils n'ont même plus besoin de prendre la peine de voter. :p
Contenu sponsorisé

Résultat - Quicker #2 Empty Re: Résultat - Quicker #2

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum