Connexion automatique

Pas encore membre ? Inscrivez-vous ici !
Vous avez oublié votre mot de passe ? On vous aide ici

AccueilPage d'accueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Sélecteur de thème :


Partagez | .
Mon ressenti avec RPGMaker

Epherazar
Néophyte

Néophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 21
Capacités : débutant
Distinction : aucune
Date d'inscription : 20/07/2017

MessageSujet: Mon ressenti avec RPGMaker   Dim 23 Juil 2017 - 11:27

Bonsoir à tous,

Ce n'est pas très joyeux comme message d'entrée sur le forum, mais je pense qu'il est nécessaire d'exprimer mon ressenti sur le logiciel. J'aimerais vraiment avoir des avis là-dessus, car plus j'avance dans mon projet, plus l'utilisation du logiciel m'inquiète.

Je vous fait le topo : J'ai commencé à toucher à RPGM vers l'âge de 13-14ans, je m'amusais à mapper à gauche à droite, à faire des personnages, des événements mais ça s'arrêtait là. Mais récemment, depuis peut-être 3 semaines/1 mois, je me suis lancé dans un projet bien plus grand que toutes les petites idées que j'avais dans mon adolescence, simplement pour passer le temps.

En élaborant mon système de compétence, la complexité des relations entre les éléments, les niveaux de compétences, les classes élémentaires, les races avec l'une de mes amies et j'en passe, j'ai trouvé ça génial à travailler ! Mais depuis que je me suis mis à entrer le tout dans la base de données, je me rends compte que ma vision du jeu s'éloigne drastiquement de ce que le logiciel a à offrir par défaut. Je me rends compte qu'il va me falloir manipuler nombre de scripts, et je dois le reconnaître, les scripts me font vraiment très peur.

Je ne comprends rien du tout aux lignes de code. J'ai fait des tonnes de recherches sur le système de RUBY, le RGSS3, ce qui m'amène souvent à des pages et résultats en anglais. Et mon niveau d'anglais n'est clairement pas suffisant. J'aimerais vraiment apprendre à maîtriser le tout mais je ne sais même pas par où commencer. Sans parler des autres domaines du logiciel, bien que le script reste pour moi le pire, de très loin, car je ne suis pas bon du tout.

D'abord déterminé, j'ai l'impression qu'il va me falloir revoir mes objectifs à la baisse et ça me dérange énormément. Je me sens de moins en moins capable au fur et à mesure que les jours passent et que j'ouvre le logiciel. ! Pourtant je passe mon temps à regarder les lignes de codes de base, à essayer d'en comprendre le fonctionnement, regarder des tutos sur le web en vidéos, en image, à l'écrit mais il n'y a rien à faire... même la manipulation d'une ligne de codes, je n'y comprends rien. (J'ai réussi à installer la vue de derrière et à modifier le placement de mes personnages, rien d'exceptionnel.)

Je voulais savoir votre avis là-dessus, donc, et savoir si certains d'entre vous étaient également passés par-là. Si oui, comment vous êtes-vous finalement débrouillés ? Avez-vous menés vos projets à terme ? Car j'ai l'impression que les systèmes que j'ai mis en place sont vraiment trop complexes et vont me demander des efforts incroyables, que j'ai peur de ne pas pouvoir fournir par manque de temps, à fortiori.

Merci d'avance pour vos réponses, et également pour avoir lu ce message dans son intégralité.
 
Shamugan
Garde du Palais

Garde du Palais
avatar
En ligne

Nombre de messages : 701
Capacités : débutant
Distinction : Shashamumugangan [Yama feat GJLP]
Date d'inscription : 05/07/2016

MessageSujet: Re: Mon ressenti avec RPGMaker   Dim 23 Juil 2017 - 12:19

Deux solutions:
- tu cravache en solo et tu développe tes compétences. Mais là, ça va se compter en année.
- tu trouve une équipe où vos compétences couvre un peu tout et sont complémentaires.

Pour la programmation, pas le choix. C'est généralement en anglais. Faudra y passer par là. Sans compter que les communautés anglaises sont plus prolifique que nous (le fofo' officiel de RPG maker est en anglais). Ou alors japonais si t'a de la motiv, le japon étant la mère-patrie de RPG maker et les communautés amateurs y sont prolifiques.

Pour avoir parcouru le fofo', ne t'inquiète pas, tu n'est pas le seul. Beaucoup ont pleuré sur leur premier projet. Certains ont abandonnés. D'autres l'ont totalement reconstruit parce qu'ils avait été trop ambitieux sur leurs première version. Il y aussi des projets en pause parce les auteurs se sont rendu compte qu'il y avait des problèmes, pt qu'ils vont réussir à les résoudre, pt que non. Mais certains aboutissent quand même au final, quelques fois....

Bon après, je suis dans le même cas que toi, en fait^^. Mais comme tu a pu t'en rendre compte, c'est compliqué de faire un jeu, très compliqué. Et tu pourra souvent voir sur le fofo' les anciens en train de raler contre les débutants qui croit que c'est facile de faire un jeu^^. Ça n'empêche que certains ont réussi.

Tout dépend de ta motiv et de tes capacités au final. Et aussi de ce qui t'intéresse. Une fois que t'a bien défini ça, construit tes objectifs par rapport à tes capacités. Ou alors vois si il y a pas des personnes prêtes à te rejoindre dans ton projet. Mais sinon, oui, c'est très, très, très, compliqué un projet et surtout un "bon" projet. Faudra t'attendre à avoir des coup de pompes de temps à autre comme ça.
 
Elemsis
Philosophe

Philosophe
avatar
http://elemsischronicles.blogspot.fr/

Nombre de messages : 373
Age : 26
Localisation : Pyrénées-Orientales
Capacités : confirmé
Distinction : aucune
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Mon ressenti avec RPGMaker   Dim 23 Juil 2017 - 14:10

Pour moi, il faut que tu revoies tes exigences à la baisse, même si c'est déplaisant, au moins dans un premier temps.

Parce que ça fait trop à assimiler d'un coup. Il vaut mieux garder seulement quelques concepts qui te tiennent à coeur, pour obtenir un gameplay déjà fonctionnel.
Après quoi, tu seras toujours à temps d'effectuer les modifications pour ajouter le reste au fur et à mesure de tes découvertes et de ton apprentissage.

A vouloir tout réussir avant de démarrer vraiment la conception du jeu, tu vas juste sauter de difficulté en difficulté, en passant un temps monstre à résoudre chacune d'elle, et sans avoir le moindre sentiment d'avancement, car tu n'auras encore rien de jouable. Résultat, tu vas probablement perdre en motivation, et adieu le projet.

Je ressens souvent la même chose que toi, malgré les années d'expérience. Donc la solution que je te propose est celle que j'utilise. Commencer simple, avec seulement un ou deux challenges casse-tête à mettre en place. Puis améliorer "pendant" la conception. Même si ça va te forcer à retoucher à la BDD et à tes events, c'est moins démotivant. De toute façon, la BDD ne sera jamais finie avant la fin du jeu, car tu devras forcément y faire des calibrages au fil du temps pour équilibrer ton jeu.
 
Mist'
Administrateur

Administrateur
avatar
http://www.rpgmakervx-fr.com En ligne

Nombre de messages : 3208
Age : 24
Localisation : France // Auvergne // Cantal
Capacités : expert
Distinction : é_è
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Mon ressenti avec RPGMaker   Dim 23 Juil 2017 - 23:13

Comme je te l'ai dit sur le topic d'entraide : Plante-toi, essaie, et recommence.

C'est certain que l'on apprend pas du jour au lendemain à maîtriser un outil. Au début, on a pas les mêmes compétences que lorsqu'on expérimente pendant des années l'utilisation d'un outil. RPG Maker ne déroge pas à cette règle.

Je pense qu'à un moment donné, tout le monde est confronté à cette réalité : Réaliser "le projet des ses rêves", c'est pas évident DU TOUT. Il faut prendre son mal en patience, et s'exercer, et ça passe forcément par des erreurs, du doute, de la frustration, et des moments d'incompréhension face aux diverses situations dans lesquelles on se trouve.

Ca implique de revoir ses ambitions à la baisse, et de se mettre à apprendre.

Si tu n'as pas de notions de programmation, dans un premier temps, essaie de bosser avec les évènements, ça te permettra déjà d'acquérir une certaine logique, qui te servira par la suite si tu te lances dans la programmation en RGSS, par exemple.

Personnellement, je n'ai jamais présenté de projet. Je n'ai jamais non-plus réellement avancé sur un de mes innombrables essais de projet avant maintenant. Je pense que c'est parce que j'ai essayé de maitriser un maximum RPG Maker, en expérimentant des choses diverses et variées, et que je me suis énormément concentré sur mon apprentissage. Cependant les faits sont là, et ce passage du message d'Elemsis illustre merveilleusement bien mon cas :

Elemsis a écrit:
A vouloir tout réussir avant de démarrer vraiment la conception du jeu, tu vas juste sauter de difficulté en difficulté, en passant un temps monstre à résoudre chacune d'elle, et sans avoir le moindre sentiment d'avancement, car tu n'auras encore rien de jouable. Résultat, tu vas probablement perdre en motivation, et adieu le projet.

J'ai réalisé une foule de systèmes en évènements, en scripts, des maps, des bases de données, toutes ces choses à différents degrés de complexités. Mais sans réelle avancée d'un quelconque projet concret, j'ai toujours fini par me démotiver et à laisser ce travail de côté. A CHAQUE FOIS. Et c'est normal. C'est aussi l'un des pièges d'en vouloir trop. On s'apprend avec le temps.

Je te dirais donc qu'entrer dans ce domaine, même sans grande compétence, ce n'est pas si grave, au final. Le tout, c'est de se lancer, d'accepter de manquer de toutes ces compétences que l'on aimerait avoir dès le début, et de faire de petits projets faciles à finir. L'expérience fera que tu arriveras à réaliser des projets de plus en plus gros et plus complexes.

Il n'est pas impossible que tu arrives à réaliser ce projet qui te tient à cœur, mais il n'y a aucun raccourci, et il te va falloir travailler dur pour acquérir les connaissances que tu recherches. Demande de l'aide, la communauté est là pour ça. Le reste te viendra au fur et à mesure. Wink

_________________
 
Brandobscure
Grand Homme

Grand Homme
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 21
Localisation : Belgique
Capacités : confirmé
Distinction : aucune
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Mon ressenti avec RPGMaker   Lun 24 Juil 2017 - 0:13

Je sais ce que c'est, je suis aussi passé par là quand j'ai commencé sur Rpg maker Vx,
tout aller bien pour faire des petites choses, juste pour le fun, mais j'ai du tout apprendre seul,
je ne savais pas comment fonctionner les interrupteurs, les variables, et les scriptes,
du coup je ne savais rien faire par moi-même à part mapper...
Quand j’installais un script, il ne fonctionné pas, je voulais faire des interrupteurs qui activaient des mécanismes, pas moyen ! (Alors que c'était tout bête)
Mais bon au fil du temps, j'ai exploré le logiciel, je me suis inscrit sur un forum, et je faisais beaucoup de demandes pour de l'aide, que ce soit pour me faire des scriptes, ou des ressources.
Je présentais des projets, mais qui n'avaient aucun sens il était nul.
Puis j'en aie refait d'autres, j'ai enfin suivi les conseils de la communauté,
ce qui a fait que mes projets sont devenu un peu mieux chaque année.

Et maintenant, tout va pour le mieux, je gère le logiciel plus que jamais !
Mais, je suis toujours aussi nul pour scripter !
Donc voilà, tout ça pour dire qu'au départ, tu vas avoir des difficultés pour faire ce que tu veux, n'hésite pas à demander l'aide de la communauté pour t'aider et poser des questions (surtout)
Avec le temps tu t'amélioreras car tu auras plus de connaissances.


Dernière édition par Brandobscure le Lun 24 Juil 2017 - 5:40, édité 2 fois
 
Zealaws
Commerçant

Commerçant
avatar
En ligne

Nombre de messages : 1601
Age : 17
Localisation : Rouen / Bretagne
Capacités : moyen
Distinction : Grand bêta-testeur de la communauté Curse
Personne avec du goût
Poisson 2017 [Amal]
OTP URGOT [Amal]
Sur ce/En tous cas bonne continuation ! [Yama]
Master photoshop [Gel']
Voleur de podium [Gel']
Date d'inscription : 03/07/2015

MessageSujet: Re: Mon ressenti avec RPGMaker   Lun 24 Juil 2017 - 1:12

D'habitude je sors cette phrase pour troller, mais là c'est un peu l'idéal qui se fracasse contre le mur de la dure réalité

Mes compères ont déjà fait un bon topo, j'ai pas grand chose à rajouter.
Au final c'est normal, souvent on se lance dans la création de jeu comme dans un jeu alors qu'en réalité c'est un travail de longue haleine parfois compliqué. Disons que ça vient avec le temps, du coup faut pas s'attendre à faire des miracles en quelques semaines, c'est presque une question d'années avant de pouvoir faire le projet de ses rêves (sauf si le projet de tes rêves c'est un clone de FF I).
Pas le peine de t'affoler, c'est en forgeant qu'on devient forgeron, faut pas avoir peur d'expérimenter et d'éventuellement se foirer Wink Ce qui compte c'est pas le nombre de fois où tu tombes, mais le nombre de fois où tu te relèves !

En tous cas, bonne continuation à toi !

PS: Je peux considérer que je suis encore dans cette phase où mes ambitions dépassent (de plutôt loin) mes capacités donc bon
 
Hermoni
Garde du Palais

Garde du Palais
avatar

Nombre de messages : 762
Age : 30
Localisation : Quelque part entre la cuisine et le clavier.
Capacités : bon
Distinction : aucune
Date d'inscription : 07/09/2015

MessageSujet: Re: Mon ressenti avec RPGMaker   Lun 24 Juil 2017 - 2:04

Pour ma part un truc que j'te conseillerais c'est de bien garder en tête cette idée de ton projet que tu as (tel quel, avec tout c'que tu voudrais y rajouter) mais de pas te lancer dans celui ci directement.
Puis, soit de t'entrainer à créer des morceaux de systèmes, soit (et ça peut être mieux) de te lancer sur un petit projet de beaucoup moins grande envergure dans le quel tu auras mis de coté tout ce qui est beaucoup trop complexe à mettre en place pour l'instant, pour y mettre tout le reste.

Pourquoi j'dis ça ? Parce que commencer son projet principal en disant "je mettrais tel et tel système en place plus tard" forcera à un moment ou à un autre de revoir beaucoup de choses (plein d'event, plein de truc dans la BDD, voir carrément le mapping si tu te dis commencer simple puis vouloir le modifier ensuite en overlay par exemple).
Et autant de changement peut aussi décourager (en tout cas pour ma part ça m'a découragé). Donc à toi de voir.

Sinon si tu voulais te lancer dans les scripts, vaut bien mieux piger l'anglais, ça c'est sur.
Après selon c'que tu veux tu peux gérer surement pas mal de truc en event, et certaines idées peuvent déjà avoir été faite en scripts par d'autre. Faut fouiller, tester.

Bon courage^^
 
Zangther
Garde du Trésor

Garde du Trésor
avatar

Nombre de messages : 866
Capacités : très bon
Distinction : aucune
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Mon ressenti avec RPGMaker   Lun 24 Juil 2017 - 2:26

RPG Maker est trop limité.
Il est bien quand on veut faire du Dragon Quest.
Quand on veut commencer à faire plus (Zelda, Pokemon, etc) là ça devient plus complexe.

La programmation, si tu veux faire tout ce que tu veux c'est obligatoire, sinon tu devras passer soit par un logiciel très spécialisé ou alors par un programmeur dont tu sera totalement dépendant pour l'avancement de ton jeu.

Personnellement, j'ai stoppé RPG Maker parce qu'il ne m'offrait plus ce que je désirais voir dans un logiciel de création de jeux vidéo.
 
Yamashi
Anim' - Modérateur

Anim' - Modérateur
avatar
En ligne

Nombre de messages : 2463
Age : 22
Localisation : Alentours de Nancy
Capacités : expert
Distinction : Éternel Floodeur [Gel']
666 (SPY)
+2500pts pour sa folie des 1000 messages [Gel']
Génie intergalactique... ou pas [Gel']
Voix suave number one [Amal']
Collectionneur de distinctions (mais moins que Gel) [Yama]
Date d'inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: Mon ressenti avec RPGMaker   Lun 24 Juil 2017 - 5:21

Aaaah... Les dures réalités du Game Design sous RPG Maker.

Je pense que nous avons été pas mal dans le même cas: On a découvert RPG Maker, on nous a dit que c'était très simple d'utilisation, on s'est fait envoûté par le chant des sirènes, et là, bim, la réalité du Game Design nous tombe sur le coin de la face.

En fait, RPG Maker et le Game Design, c'est comme pour tout, on ne les maîtrise pas du jour au lendemain. Je ne pourrais pas te donner de meilleurs conseils que ceux de mes compères, fais un projet simple pour commencer, après celui-ci tu en refais un autre bien meilleur et ainsi de suite, jusqu'au jeu de tes rêves. Certes, ça prend son temps, mais c'est nécessaire si tu veux arriver à tes fins (et ça peut même te servir dans la vie professionnelle).


J'ai eu un peu près le même parcours que Brando', à la différence que je ne me suis intéressé aux commu' qu'en 2013.
J'ai commencé RPG Maker le 12 juillet 2010, je sortais de 2 ans de romhack de Super Mario World avec Lunar Magic. J'avais déjà une idée des jeux de mes rêves. Mais comme je suis un joueur de jeux de plateforme avant tout, je captais que dalle aux mécanismes d'un RPG (si on retire les Zelda, je n'avais jamais joué à un RPG). Pour le coup, ça été un très gros avantage, puisque j'avais des exigences très limitées et je me contentait de faire des combats très simple et des event peu poussé. J'ai continué sur cette lancée pendant plus d'un an.

En février 2012, j'estime que j'ai les compétences nécessaire pour mener à bien l'un des jeux de mes rêves (bon en vrai, mes compétences étaient encore assez limitées), mais mes exigences vis-à-vis d'un RPG étaient encore très peu poussée. Je l'ai mené jusqu'au bout, mais il était vraiment pas top et je me suis fait défoncé à la présentation (courant 2013) parfois à juste titre, d'autre fois moins.
J'ai failli être démotivé et abandonner le making et revenir sur Lunar Magic. Mais j'avais énormément appris à dompté le logiciel depuis 2012, sans passer par du script (car comme toi, ça fessait assez peur). Au point que j'ai commencé à faire un a-rpg en août 2013 et Mario Kart like en novembre 2013. Etant grand fan de Mario Kart, j'avais pour la première fois des exigences poussées, après 3 ans de making à mon actif. Quand à l'a-rpg, il était encore simple dans ces mécanique de rpg, tu te contentais de taper sur tout se qui bouge (en montant en level) et utiliser 2/3 objets ou compétences occasionnellement.
La totalité de ces jeux (sauf le mode 7 du Mario Kart like) ont été réalisé en événements. Et savoir que tu as réussi à détourner le logiciel de base pour en faire autre chose, sans aide extérieure, c'est super motivant.

Je continu sur ma lancée. En 2015, j'ai pensé avoir des couilles suffisamment bonnes pour pouvoir me lancer dans les jeux de mes rêves. Au bout de 2 ans de développement, ils ne sont pas prêt d'être terminé. Pour le jeu de plateforme, j'ai ds exigences particulières, que j'arrive à remplir sans problème. Pour le rpg, j'ai réuni une petite équipe pour m'assister (2 gros jeux en même temps, c'est pas rien), ce qui me permet aussi d'avoir un jeux avec des mécaniques RPG au top, alors que mes exigences pour les RPG sont encore aujourd'hui très faible.


Voilà, c'était un bref résumé de mes 7 ans de making. Je conclurais en disant 2 choses:
-1: N'ai pas d'ambition trop forte dès le début, on te l'a déjà dit mais c'est très important pour bien progresser Wink .
-2: Visiblement, pour réussir à rester sur RPG Maker, le mieux c'est de rien capter aux RPG et donc avoir très peu d'exigence vis-à-vis de ces derniers XD .

_________________
Mes jeux

Je soutien:
 
 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon ressenti avec RPGMaker