Partagez
Aller en bas
avatar
152'
Membre

Nombre de messages : 542
Age : 16
Localisation : Ach, sûrement en train de corriger des fautes d'orthographe! (Mit ein Deutsch accent, bitte!)
Distinction : Crétin (SPY)
Nazi du dictionnaire (Gel')
Date d'inscription : 10/04/2015

Demande de Livres pour mon projet

le Mar 23 Juin 2015 - 16:18
Bonjour à tous,
(Je savais pas si ma demande était graphique ou scriptique donc je l'ai mise ici)
Donc dans mon projet, j'avais rajouté un script avec des livres (celui de Nicke)
Mais vu que je n'ai aucune idée, et que ce jeu est aidé par la magnifique commu' RMVX&Ace,
je voudrais vous demander à vous, les lecteurs, de me passer des textes que VOUS (et seulement vous!)
avez écrits pour que je les implante dans mon jeu.
Sur ce, j'espère que vous serez nombreux à poster
et que vous remplirez mon disque dur avec vos histoires!

152
avatar
Spytje
Administrateur

Nombre de messages : 5899
Localisation : La terre
Distinction : Spiraliste [Korn']
Forestia : Projet du mois juillet 2014
Papy Pulkigrat [Yama']
Date d'inscription : 16/03/2008

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Mar 23 Juin 2015 - 18:22
Je comprends pas trop quel genre de textes tu cherches.
avatar
152'
Membre

Nombre de messages : 542
Age : 16
Localisation : Ach, sûrement en train de corriger des fautes d'orthographe! (Mit ein Deutsch accent, bitte!)
Distinction : Crétin (SPY)
Nazi du dictionnaire (Gel')
Date d'inscription : 10/04/2015

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Mar 23 Juin 2015 - 18:51
N'importe lesquels (résumé de vos projets, mini-histoires, docs sur la fantasy, etc...) Du moment que c'est vous qui les écrivez ^^
avatar
Victor000.1
Membre

Nombre de messages : 385
Age : 21
Localisation : Picardie
Distinction : Crayon d'Or session n°3
1er membre de la communauté Curse
Date d'inscription : 09/05/2015

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Mar 23 Juin 2015 - 22:31
Tient, J'ai choisis une mini histoire (j'étais inspiré ce soir)

N'hésite pas à corriger les fautes, à me dire si cela te conviens ou si tu as des choses à dire dessus aussi Smile ) :



Le Drame de la Crevasse.


La Crevasse était un monde souterrain, prospère et riche, habité par des mineurs, courageux. Drosme, un homme fort, un brave dont l’âge commençait tout juste à déformer son visage, correspondait à l’idéal des Habitants de la Crevasse. Ses mains abîmées demandaient grâce face à la besogne qu’il effectuait chaque jour. Il inspirait crainte de par ses muscles saillant mais aussi le respect par son travail quotidien. Il aurait dû être loué, mais étrangement, il n’était pas apprécié de tout le monde. Il n’était pas méchant, ne faisait rien qui puisse déranger. Il se levait comme les autres, Il déjeunait, comme les autres, faisait son travail comme les autres, buvait comme les autres, mais, toujours en mieux… Ce qui avait la fâcheuse tendance de le rendre insupportable aux yeux des hommes. De plus, il était fort apprécié par la gente féminine. Sa galanterie et son air protecteur ne manquait pas de plaire aux femmes. Il savait vivre, mais pas aux dépens d’un autre.


La Mine subissait régulièrement quelques éboulements mais depuis un certain temps, ils se faisaient de plus en plus fréquents. Drosme, le courageux mineur se fît prendre, un jour, dans l’un d’eux. Il ne pût en réchapper. Aussi, son premier réflexe fût de se dire qu’il fallait économiser ses forces. Son corps aurait pût tenir plusieurs jours, mais l’obscurité eu tôt fait de le détourner de la raison. La panique le prit et il ne pût se résoudre à attendre plus longtemps. Il entreprît de creuser, mais il ne savait pas où. Tout du moins, il a creusé… Longtemps.


Au Village, les hommes qui - à la nouvelle de l’éboulement - décidèrent de se rassembler, se comptèrent. Ils comprirent vite qu’il manquait le grand Drosme.
« Il faut que nous allions le secourir, nous savons où il se trouvait lors de l’éboulement, il n’est pas bête, il y est certainement encore !
- Tu en oublies que ta femme a encore rêvé du ‘’Grand Drosme, le héros de la Crevasse’’ cette nuit.
- Cela n’a aucun rapport. C’est un Homme respectable.
- Je crois qu’au contraire que cet éboulement est un cadeau des Divins.
- Oui, en plus il aime manger du fromage tartiné de confiture au petit déjeuné ! »
Ainsi, s’ouvrit le débat sur la vie ou la mort du grand Drosme. Les haines secrètes se transformèrent en jalousie ridicules, les hommes ne trouvaient plus de mots pour cracher sur ce titan, sur ce bœuf qui luttait à cette heure pour sa vie. Ils continuèrent à débattre encore et encore jusqu’à leur décision finale. Ils décidèrent alors d’aller le chercher… pour le pendre. Lorsqu’ils arrivèrent à creuser jusqu’à la petite cavité dans laquelle il était coincé, son supplice avait déjà pris fin dans la sueur et le sang. Sa pioche cassé, il s’était écorché les mains sur du charbon.


Lorsqu’ils rentrèrent, les hommes racontèrent à leur femme le splendide combat et la terrible aventure qu’ils avaient menés pour tenter de sauver leur ami... trop tard.


PS: Pourrais-tu partager ton script de livre s\'il te plaît. (il m'intéresse)
avatar
Hymmitjah
Membre

Nombre de messages : 277
Age : 27
Localisation : Quelque part
Distinction : aucune
Date d'inscription : 13/08/2012
http://hymmitjahtrucs.tumblr.com

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Mer 24 Juin 2015 - 7:50
Un ptit texte descriptif sur les nomades djinns que j'ai écrit il y a quelque temps;


Coutumes et rituels nomades - Rituel de départ

Lorsqu'un djinn Nomade, quel que soit son élément d'appartenance, quitte un lieu où il a habité un certain temps, il se doit de détruire toute trace d'occupation "humaine" qui pourrait témoigner de leur présence (ex: maison, cendres, carcasses, outils et vêtements, etc.).

L'endroit doit redevenir le plus vierge possible, se rapprocher du lieu original.

Si le lieu à abandonner représente une valeur quelconque aux yeux de l'être ou des êtres concernés, un memento peut être laissé en lieu de l'habitation. Le souvenir, de préférence naturel, doit être en harmonie avec les alentours, malgré la charge spirituelle dont il est souvent doté.

Les plus fréquents sont les pierres (tombe, pierre plate, menhir, arrangement rituel) et les végétaux(arbres, champs, forêts), mais il peut aussi arriver, selon le lieu, que ce soit un élément plus insolite, comme un feu éternel s'élevant dans le désert.

Le memento doit être à l'épreuve du temps, ou du moins égaler la longévité du Nomade. S'il est d'origine végétale, il est de coutume de rester sur place ou à proximité afin de suivre son progrès jusqu'à ce qu'il soit hors de danger.
avatar
152'
Membre

Nombre de messages : 542
Age : 16
Localisation : Ach, sûrement en train de corriger des fautes d'orthographe! (Mit ein Deutsch accent, bitte!)
Distinction : Crétin (SPY)
Nazi du dictionnaire (Gel')
Date d'inscription : 10/04/2015

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Mer 24 Juin 2015 - 16:49
Donc déjà, merci pour vos textes (ils garniront la première bibliothèque du jeu)
pour mon script de livres, je te passe le lien du tutoriel de XtremViper dessus:
http://www.rpgmakervx-fr.com/t15263-creer-des-livres-a-la-skyrim
(Mon dieu, c'est un placement de produit pour... notre commu')
J'espère que vous en rajouterez, car vaut mieux trop que pas assez!
152
avatar
Victor000.1
Membre

Nombre de messages : 385
Age : 21
Localisation : Picardie
Distinction : Crayon d'Or session n°3
1er membre de la communauté Curse
Date d'inscription : 09/05/2015

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Jeu 25 Juin 2015 - 13:57
Rose éternelle,
Chant de la vie, infini
Linge mortuaire.

Haïkus

PS: Merci pour le liens, j'aurais pu le chercher moi même Very Happy
avatar
Andhrimnire
Membre

Nombre de messages : 21
Age : 30
Distinction : aucune
Date d'inscription : 18/06/2015
http://torminisregnum.ephpbb.com/

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Jeu 25 Juin 2015 - 16:46
Je peux te passer le chapitre 1 d'une de mes nouvelles fantastiques... J'ai écrit le chapitre 2 et 3 si l'histoire t'intéresse vraiment. Par-contre pour le chapitre 4 je coince un peu concernant la manière de l'écrire. Il se peut qu'il y est beaucoup de faute car je n'avais pas vraiment prévu de le montrer à quelqu'un. C'était seulement un passe-temps à la base.

Objet d'Agonie
Chapitre 1 : La neige rouge
Nous somme en quatre-vingt-quinze mille quatre cent vingt ans avant notre époque. A cette période le vent hurlait tel un animal sauvage. Le paysage changeait à chaque heure. La neige  recouvrait entièrement toute la surface de la terre. Même par-dessus les lacs, les rivières et les mers gelaient. La neige s'accumulait depuis quatre mille ans, donnant une épaisseur de un mètre de haut. On ne pouvait pas distinguer où on se trouvait. Les animaux eux même étaient absents de la surface. Le soleil ne brillait nul par, les nuages ne laissait pas passer la moindre lumière et ne former qu’un ciel gris.

Cependant au-dessus des nuages, une île lévitait dans le ciel grâce à une technologie très pousser. On pouvait également voir qu’elle était recouverte par un bouclier d’énergie, afin de protéger les habitants du manque d’oxygène, du froid, de la pression atmosphérique et du soleil. En effet la citée se trouvait dans la stratosphère à cinquante kilomètre d’altitude. La plateforme en elle-même à une forme ovale faisant cent soixante kilomètre carré de surface.

A l’intérieure du dôme, des habitants y vivaient. Pour la plus part des habitations, elles avaient une forme de tasse, avec des fenêtres en cône. Vue qu'aucune exploitation ne pouvait être réaliser, rien n’était jeter, tout se retrouvait réutiliser. Les habitants pouvaient vivre bien plus longtemps grâce à un vaccin et possédait une excellente hygiène de vie. En contre parti ils ne pouvaient pas avoir plus de deux enfants durant leur vie. Le traitement réduisait considérablement la fertilité des hommes et des femmes. Mais s’ils ne le prenaient pas, ils mourraient. Parce qu’autrement ils ne pouvaient pas supporter de vivre à une telle altitude. Grâce à la technologie, les Humains on apprit à altéré la réalité et pouvaient donc exercer la magie grâce à des objets.

Les habitants portaient tous des toges de différentes couleurs. La coutume voulait que l'on donne des noms de fleurs, d'arbre ou de végétaux à tous les habitants, afin de ne pas oublier que les humains son liée à la nature. Les hauts dignitaires quant’a eu, mettaient des vêtements différents du peuple. Parmi eux on pouvait distinguer des personnes qui avaient des sangs royaux. On les identifiées facilement avec leurs cheveux bleus, leurs yeux oranges et leurs peau très pale. Même si on pouvait clairement les distinguées, ils n’y avaient pas forcément de lien de parenté entre chacun d’eux. Mais seule ses personne pouvait se présenter pour être le nouveaux dirigeant et de préférence de genre féminin. Car la personne à avoir réaliser la construction de la citée volante, était une femme. Depuis lors on confia le pouvoir aux femmes. Lorsqu’elles sont élues, elles exercent la fonction de reine pendant dix ans.

La nouvelle reine été s’appelait Azaléa. Elle avait soixante ans, la peau lisse et pâle, un visage agréable à regarder, un corps magnifiquement sculpté, elle avait les cheveux long de couleur bleu attaché avec une pince-papillon, elle portait également un collier avec un pendentif celte et des bracelets en verre. Avec elle il y avait sa fille, Asclépiade. Elle avait vingt ans. Elle n’aimait pas porter les bijoux et ressemblait un peu à sa mère. Elle était la fierté d’Azaléa. Asclé était très doué pour manipuler la magie. A un tel point qu’elle pouvait modifier les molécules, changer leur structure, les séparer et en assembler d’autre. Les deux femmes portaient de longue robe violette. Il y avait aussi un garçon avec eux. C’était le petit frère de la princesse. Il s’appelait Dionée et avait dix ans. Il était souvent malade, il était squelettique et ne manipuler pas la magie. C’était une honte pour la mère. Elle le considérait comme un domestique. Pourtant lui aussi avait des cheveux court bleutés et les yeux oranges. Il portait un sarouel blanc et une chemise noire. Il accompagnait malgré tout sa sœur qu’il aimait plus que tout. Car elle était la seule à le considéré d’égale à égale.

Peu de temps après son avènement, la reine demanda alors aux ingénieurs de mettre au point une machine à voyager dans le temps. Grâce à sa elle espérait réparer les erreurs du passé, afin de ne plus subir cette période glaciaire. Beaucoup de personnes croyaient que ce cataclysme était naturel. Mais en fait, tout ça était la faute de l’Homme. A cause de son avancer technologique et d’en avoir toujours demandait plus à la nature. La période glaciaire ce fit sentir bien avant qu’elle ne débute. Mais personne ne voulait en prendre compte. Par conséquence la ville se retrouva isoler. Les effets secondaires de cette quarantaine ce faisait de plus en plus ressentir au fils des années. Et ce fut Azaléa qui fut la première sévèrement toucher. Elle instaura des lois de plus en plus absurdes. Comme par exemple l’obligation d’avoir une arme sur soit, alors qu’il est impossible d’en façonner car les seuls minerais sont sur la terre ferme. Toute les personnes qui n’arrivaient pas à suivre les directives que la reine instaurait, ce faisait exécuter. Ce qui provoqua une baisse fulgurante du nombre de personne habitante sur l’île céleste.
avatar
152'
Membre

Nombre de messages : 542
Age : 16
Localisation : Ach, sûrement en train de corriger des fautes d'orthographe! (Mit ein Deutsch accent, bitte!)
Distinction : Crétin (SPY)
Nazi du dictionnaire (Gel')
Date d'inscription : 10/04/2015

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Sam 27 Juin 2015 - 22:55
Merci Andhrimnire pour ton chapitre 1. Si ça te gène pas trop, je voudrais bien le chapitre 2.
Pour les fautes d'orthographe, ne t'inquiète pas. Étant un nazi de la grammaire (grammar nazii), je pourrai corriger les fautes.
152
PS: J'ai toujours besoin de textes :P
avatar
Andhrimnire
Membre

Nombre de messages : 21
Age : 30
Distinction : aucune
Date d'inscription : 18/06/2015
http://torminisregnum.ephpbb.com/

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Dim 28 Juin 2015 - 9:59
Pas de souci Smile. Je te passe le chapitre 2 ! Et vue que tu as besoin de texte je te donne aussi le chapitre 3. Si tu le demande gentiment je pourrais essayer de finir le chapitre 4  tongue

Chapitre 2 : La libraire

Le livre se referma entre les mains d'une femme âgée d'une trentaine d'année, les yeux verts, avec les cheveux mie-long de couleur rouge. Elle faisait dans les un mètre quarante pour trente  kilos. Cet adulte avait la peau pâle et travailler dans une bibliothèque. Son travaille consister à répertorier les livres et se renseigner sur chaque ouvrage qui débarquer, afin de pouvoir conseiller les visiteurs sur des livres. La libraire s’appelait Agathe et travaillait avec Catherine, une femme mesurant un mètre quatre-vingt et plutôt imposante avec ses quatre-vingt dix kilo. Ses cheveux long formaient des boucles blonde, ses yeux bleu et sa peau bronzer contrastait avec son rôle de surveillant. En effet, l'édifice se situait dans une banlieue mal fréquenter. Le récit que tenait Agathe ne possédait aucune écriture sur sa couverture et les première pages semblait attaquer directement l'histoire au lieu d'avoir une préambule ou d'information quelconque sur l'auteur ou l'éditeur. Cela l'intriguer beaucoup, elle n'avait jamais vue un tel ouvrage jusqu’à ce jour. L'écriture semblait manuscrite. Sous ses doigts elle pouvait sentir que le papier n'était pas ordinaire et qu'il était peut être ancien.

Mais la nuit montrait déjà son visage et il fallait fermer. Une foi les porte verrouiller, trois ruelles se présentait à elle. Elle prit la rue qui se trouvée en face d’elle et marcha lentement vers son domiciles. Les lampadaire éclairaient faiblement les maisons vénitiennes. Au bout de quinze minutes de marche elle s’arrêta devant sa demeure. Elle ouvrit la porte en bois et pénétra dans le hall. A sa gauche, un escalier qui donnait dans la chambre et la salle de bain. En face, une porte qui s’ouvrait vers le salon. A droite, la cuisine et en dessous des escalier, les toilettes. Les murs blancs contraster avec les meubles en bois. Elle ce débarrassa de ces affaires et ce prépara un repas pour le soir. Pendant la cuisson elle continua sa lecture :

La reine tua Dionée de ces propres mains et fit de sa fille une esclave mentale grâce à un diadème. Elle décidât également de lever une armée qui tuerait toute personne ne voulant pas lui obéir et qui oserait lui résister. Aconit, un homme du peuple décida que le reigne de cette garce devais s’arrêter. Cette personne posséder une grande stature, des muscles saillant, des yeux bleu claire et des cheveux blond. Il cherchât parmi le peuple des volontaires désireuses de rejoindre sa cause. Quelque personne de sa famille le suivit dans cette folie. Notamment sa cousine, Vesce, une jeune femme gentille, calme et ravissante, avec des yeux gris et de longs cheveux blanchâtre. Les autres membres de sa famille qui voulu le rejoindre fut exécuter. Lors de leur tournée, un homme du nom de Thym accepta de les rejoindre, ainsi qu'une amie à lui, Drosera. Cette dernière était une des rares scientifique qui exercer encore dans la cité, elle avait les cheveux brun attaché en queue de cheval, avec des yeux marrons et de petite taille. Tandis Thym, s'occupais de ingénierie de la citée et possédait la corpulence qui allait avec, sans oubliée ses cheveux roux accompagné de ses yeux légèrement rougeâtre. Puis, il y avait moi...

Elle due s'arrêter, car son repas était prêt. Elle referma le livre et le posa sur un coin de table. Elle se posa plusieurs questions sur cet ouvrage mystérieux pendant qu'elle mangeait. Après qu'elle eut savouré son dîner, elle alla dans sa chambre pour s'y endormir. Elle eu beaucoup de mal à trouver le sommeille. Elle n'arrêtait pas de repenser à ce qu'elle avait lut. Ainsi que de cet homme en imper qui lui confia cet ouvrage. Cela arrivait souvent que des gens donnent leur ancien livre pour qu'ils puissent être lut pas d'autre personne. Mais en générale, ils donnaient leur impression sur le récit, ainsi que sur l'auteur et la maison d'édition. Cependant, cette foi-ci, ce ne fut pas le cas. L'homme silencieux se contenta simplement de poser le bouquin sur le bureau de la libraire et repartie aussi vite qu'il était arriver. Au bout d'un long moment, Agathe fini par s'endormir. Mais le rêve fut très étrange :
Tous était blanc au tour d'elle, la couleur du ciel uniformément grise, hormis une colonne légèrement lumineuse qui descendait transpercer les nuages. Elle leva les yeux vers se halo, se rapprochant doucement de celui-ci. Au début, elle crut entendre le bruit du vent qui gémissait. Mais plus elle se rapprocher de cette lueur, plus le son qu'elle entendais se clarifier. Au bout d'un moment elle plus clairement identifier se mugissement. Il s'agissait de crie de plusieurs millier de personne qui paniquer ou se faisait tuer.
Elle se réveilla en sursaut. Terrifier par se son qui résonner comme des lamentations spectrale. Elle regarda l'heure. Son horloge indiqua neuf heure du matin. Elle repris son calme. Heureusement pour elle, elle ne travaillait pas aujourd'hui. Elle se prépara un café. Lorsqu'elle s'installa pour le boire, son regard s'arrêta sur le livre. Un mélange étrange de sentiment se bousculer en elle. Elle bue sa boisson chaude d'une traite et alla se coiffée en espérant qu'une idée germerait du fin fond de son cerveau. Elle décida d'invité Catherine à aller au cinéma avec elle et son amie d'enfance, Lucie. Agathe pris les clés de sa voiture ainsi que les clés de sa maison, elle ferma derrière elle, monta dans sa voiture rouge, puis se mis en route. Elle passa une excellente journée en compagnie de ces deux femmes. Même si elle était plutôt mal à l'aise avec Lucie qui aimait les femmes.

Quand le soir vint Agathe raccompagna les deux filles à leur domicile respectif, puis rentra chez elle. En allant se préparé pour ce coucher, ses yeux fixa à nouveau l'ouvrage sur la table. Elle hésitait, car elle pensait que le cauchemar venait du livre. Elle ne voulait pas que cela recommence. Cependant, sa curiosité l'emporta sur la peur. Elle prit l'ouvrage qu'elle continua de lire dans son lit :

Puis, il y avait moi, l'historien. Notre petit groupe de cinq se donnèrent rendez vous chez Drosera. Elle possédait la demeure la plus grande et la moins surveiller de toute la plateforme. Le gouvernement estimait que les scientifiques devaient avoir ce qu’il fallait à porter de main pour travail chez eux. Du coup la maison s’étendait sur trois étages avec beaucoup de matériel. Le rez-de-chaussée composer des pièces à vivre comme les chambres, la cuisine ou encore la salle de bain. L’étage, possédait les machines utiles pour un scientifique ainsi que différent produits. Et la serre au sous-sol pour disposer de composant naturel. Nous devions être extrêmement discret si on ne voulait pas passer par dessus bord ou pire. On devait dès à présent réfléchir à une stratégie d’attaque.


Chapitre 3 : Le mouvement
Thym prit la parole :
En premier lieux, faite attention à ne pas former de groupe dépassant trois personnes. Sous peine de voir notre rassemblement anéanti. Cependant cela ne nous arrêtera pas. Nous aurons besoin des compétences de tous le monde. Vesce pourra sans problème hacker les systèmes de sécurité, mais il restera les forces armés à gérer. Sans oublier de rechercher un plan architectural de la citée. Quelqu'un a des idées ?
Vesce répondit :
Les objets permettant de manier la magie ne son accessible qu'au dignitaire ainsi qu'a la nouvelle force armée. Si nous n'avons pas les moyens de riposter nous nous ferons vite écraser. Donc il va falloir fabriquer des armes similaires, même si je doute fortement que nous arriverons à créer de tel instruments aussi facilement.
Thyme reprit :
Donc il va nous falloir aussi du matériel, autre chose ?
Je rétorqua la chose suivante :
Je pense qu'il serait bon d'écrire nos fais et geste dans un journal privé afin que l'on n'oublie rien. Vue qu'il ne faudra pas former des groupes de trois personnes, je serais le seul à devoir faire le contacte entre les différents rebelles.
Thyme reprit :
C'est une bonne idée Aster. Je te donnerais une liste de composant, afin que je puisse créer nos armes. Je ne pourrais pas tous récupéré tous seul. Drosera préparera différent produit alchimique. Vesce infiltrera les banque de données informatique pour nous obtenir un plan. Avec tous ça, je pense que nous en avons de quoi nous occuper. On se retrouvera plus tard.


A ce moment, ses yeux se ferma doucement. Elle fit le même rêve que la nuit passer. Son songe fut interrompu par l'alarme du réveille. Sa tête décoiffée émergea péniblement du dessous de sa couverture, regardant d'un air blasé sa pendule. Elle se leva doucement de son lit. Elle se dirigea donc vers la salle de bain avec son pyjama, elle prit sa douche, se sécha avec un peignoir et alla chercher des vêtements propres dans sa chambre. Elle sorti une longue robe violette de son placard et des sous-vêtements simples de son tiroir. Elle s'habilla et se coiffa d'une natte avec un ruban noir. Elle ne prit pas de petit déjeuner et s'avança en direction de son travaille.

Quelques minutes plus tard, elle arriva donc devant la bibliothèque municipale et y pénétra. Un grand bureau en bois complètement envahi de papier en tous genre se trouvait à gauche de l'entrée. Derrière ce poste de travail, il y avait le fameux carton dans le quel elle y déposait tous les livres qu'elle recevait des particuliers.  à quelques mètres se trouvaient plusieurs rangées de meubles immenses contenant des centaines de livres entassés les uns derrière les autres. Quelqu'un l'attendait déjà, il s'agissait du responsable du bâtiment. L'homme en question avait le physique d'un fonctionnaire : imposant, barbu, avec les yeux marron, les cheveux très raides et court, vêtu d'une chemise à carreau et d'un jean. Il s'appelait Marc et il voulait lui parler visiblement :

Bonjour, Agate. Vous êtes en retard. De plus vous n'avez pas rendu votre rapport, concernant le livre que ce particulier vous à donner. Je suis très insatisfait de votre travaille. Pouvez-vous m'expliquer ?
-Bonjour, monsieur. Je suis désoler monsieur. Mais je n'ai pas encore les informations pour compléter la fiche de renseignement.
-Je me fiche de vos excuse. Vous avez jusqu'à demain pour régler le problème. Autrement vous serrez virer.
-Oui monsieur.
-Bien, en ce cas je vous dit à la prochaine. J'ai d'autre chose à faire.
-Au revoir, monsieur.


L'homme repartie juste après cette discutions. La femme soupira et fouilla la caisse. Elle voulait voir si l'inconnue n'aurait pas laisser un papier concernant le livre. Mais elle ne trouva rien. Elle soupira de dépit. Au moins elle pouvait remplir une partie de la fiche grâce à ce qu'elle avait lut. Elle finassa de ranger ses affaires avec une petite mine. Elle fit des recherches plus approfondis durant toute la journée. Elle découvrit que la couverture du récit était composé de soie ainsi que d'autre matière inconnue. Elle fut encore plus surprise quand elle apprit que ce livre avait plusieurs millier d'année à son effectif. Et elle fut encore plus étonnait que l'ancre et les pages ne pouvait pas être identifier. Cela dépasser l'entendement. Beaucoup de question se bousculer dans sa tête. Il s'agissait d'une découverte historique. Des Hommes aurait vécut l'une des ère glacière avec une technologie dépassant celle de notre époque. Cependant, il faudrait d'autre preuve pour soutenir cette théorie. Il fallait absolument qu'elle rencontre à nouveau cet inconnu. Il savait probablement quelque chose à se sujet. Mais elle ne savait rien sur cette personne. Il était impossible de le revoir. Après cela, elle rentra chez elle et s'endormit sans aller manger. Elle fit encore le même rêve, hormis que cette foi. Elle pue en voir d'avantage :
Une grosse masse ombreuse se trouvait dans la colonne lumineuse. Cet noirceur descendait dans un bruit sourd. Des gravas tombaient, des bâtiments semblait s'écrouler, une pluie de cadavre s'abattait en même temps que le neige et une grosse flamme se rapprocher dangereusement d'elle.
Lorsqu'elle se réveilla, elle constata que sa maison brûlait. Elle ne comprenait pas comment cela pouvait être possible. Mais elle n'avait pas le temps pour les divagations et devait rapidement sortir. La fumé envahissait l'habita et les flammes s'avançaient de plus en plus. Elle prit le livre et sauta par la fenêtre en pyjama. Elle fit une chute de trois mètre de haut. Elle se fit mal au jambes, mais au moins elle était en vie. Cependant, elle n'avait plus de logis et probablement plus de travaille. Elle s'assit sur le trottoir, regardant les pompier à l'oeuvre. Elle réfléchissait à ce qu'elle pourrait bien faire et où elle irait. Elle ne voulait déranger personne et son morale était au plus bas. Lorsque les pompiers eut finit, elle entendis une voie grave derrière elle :

-Ca va aller madame?
-Il va bien falloir...
-Je m'appelle Rhai et si je peu faire quoi que se soit pour vous, dite le moi.
-Merci, mais vous n'êtes pas un peu en train de profiter de la situation pour me mettre dans votre lit?


L'homme rit. Agathe se retourna et pue reconnaître l'inconnus qui lui avait léguer le livre. Elle était bouleversé sur le moment. Mais elle n'eut pas le temps de reprendre ses esprits. Elle fut de-suite prise en charge par les pompiers qui l’emmena à l’hôpital. Elle eu toute une série d'examen de santé. La seule déficience qui en résultat fut ses jambes. Elle devait subir une opération. A ce moment Agathe pensa que ça ne pouvait pas être pire et qu'il s'agissait de la plus mauvaise journée de sa vie. Elle eut toute la nuit pour repenser à cet incendie. Les pompiers avait conclut que cela venait du chauffage électrique. Mais elle se souvenait avoir parfaitement éteint les radiateurs. Cela n'avait rien de normale.
avatar
HME
Membre

Nombre de messages : 12
Distinction : aucune
Date d'inscription : 06/08/2015

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Mar 11 Aoû 2015 - 10:47
Un petit conte, ça te va?

La jeune fille au miroir

  Manille était une très jolie fille, et elle le savait très bien.
Elle avait toujours à sa portée un petit miroir argenté
Qu'elle ne lâchait jamais, ni de ses yeux, ni de ses mains,
Et à qui elle aimait parler.

  Elle se répétait sans cesse, toujours en fixant l'objet
À quel point elle était souriante, douce et belle,
Éblouissante, charmante et sensuelle.

  Elle s'amusait chaque soir à écrire devant son miroir
À quel point elle était douée, maline et ingénieuse,
Spirituelle, éveillée et astucieuse.

  Mais un jour où elle se promenait,
Un passant la bouscula
Et alors qu'elle se glorifiait
Le miroir se brisa.

  Elle vit tout atour d'elle, une foule qui vivait.

  Elle y vit des gens
plus souriants, plus doux, plus beaux qu'elle ne l'était.
Elle y entendit des gens
plus doués, plus malins et ingénieux qu'elle ne le sera jamais.

  Mais elle n'en fût pas triste.

  Elle admirait les gens
Plus éblouissants, plus charmants et sensuels.
Elle apprenait des gens
Plus astucieux , plus éveillés et plus spirituels.

  Et elle souriait,
Car elle avait trouvé bien mieux à suivre
Que son propre reflet.
avatar
152'
Membre

Nombre de messages : 542
Age : 16
Localisation : Ach, sûrement en train de corriger des fautes d'orthographe! (Mit ein Deutsch accent, bitte!)
Distinction : Crétin (SPY)
Nazi du dictionnaire (Gel')
Date d'inscription : 10/04/2015

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Mar 11 Aoû 2015 - 11:35
Merci, merci ^^
Tout ce que vous pourrez inventer, à condition que ça reste un peu Moyen Ageux
avatar
Andhrimnire
Membre

Nombre de messages : 21
Age : 30
Distinction : aucune
Date d'inscription : 18/06/2015
http://torminisregnum.ephpbb.com/

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Ven 16 Oct 2015 - 21:37
Du coup les textes que je t'es proposé ne vont pas. Car c'est un univers un peu particulier. Tu as 2 histoire. La première qui parle de l’Ère glacière qui au fils de la lecture évoluera pour arrivé à une ère plus ou moins contemporaine. Tandis que la deuxième parle de ce que vie la bibliothécaire à cause de ce livre mystérieux.

J'ai un récit un peut moins tiré par les cheveux à te proposer qui pourrais peut être mieux correspondre à une époque médiévale. Je te résume en quelque ligne l'histoire :
Une femme subit des brimades. Un jour elle une haine est tellement grande, qu'un démon viens la voir dans un rêve et lui accorde des pouvoirs. Suite à ça, plus elle se sert de ses pouvoirs pour provoqué la mort et la destruction, plus son apparence physique se rapproche de celui d'un monstre.

Oui je fais toujours des histoires avec des femmes en personnage principale ^^
Par-contre je ne sais pas quand je pourrais te le fournir. Je suis actuellement en formation pour 2 ans en alternance. Du coup je n'ai plus trop de temps pour moi.
avatar
Ewaldar
Membre

Nombre de messages : 1387
Age : 24
Localisation : Suisse
Distinction : aucune
Date d'inscription : 29/12/2011
http://ewaldar.wixsite.com/les-ames-perdues

Re: Demande de Livres pour mon projet

le Sam 17 Oct 2015 - 0:26
Si tu vas sur la présentation de mon projet, tu as des textes concernant l'univers, l'histoire, ainsi qu'un descriptif des continents. J'utilise ces derniers dans mon jeu avec le même script.

Lorsque ce sera un peu mis en page et amélioré, je pourrais t'envoyer les premiers chapitres de mon roman (basé sur le jeu).

J'ai un conte que j'avais écrit il y a un moment, mais c'est en allemand, ça va aller ?
Contenu sponsorisé

Re: Demande de Livres pour mon projet

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum