Partagez
Aller en bas
avatar
Batcher
Membre

Nombre de messages : 224
Localisation : Le pays le plus froid du monde: La belgique
Distinction : blend-master survolté
[Adurna]
Date d'inscription : 29/09/2009

[Cours] scénario

le Jeu 22 Sep 2011 - 19:50
Un scénario kesako?


I/ Intro

D'après wikipédia:
Un scénario est un récit technico-littéraire destiné à être filmé, dessiné dans le cas d'une bande dessinée, joué dans un jeu de rôle, ou modélisé en 3D dans le cas d'un jeu vidéo ou d'un film d'animation.

Ok jusque là je pense que tout le monde était au courant et ça n'avance à rien. Plus précisément un scénario est la première chose que tout créateur de film, bande dessiné, jeux vidéo (se qui nous intéressent ici) doit faire. Évidemment cela ne s'écrit pas du jour au lendemain et sachez qu'un scénario pour un film est en général d'une page par minute.
Pour l'intro c'est finis rentrons dans le vif du sujet.

II/ Le fond de l'histoire


Je vais commencez cette partie avec une question qui à mon avis beaucoup d'entre vous se sont posé et ont trouvé des réponses erronées.

Qu'est ce qui rends une histoire intéressantes?

Hurlant du fond de la salle: *des péripéties* *de l'empathie pour le héros* *du suspense*.

Et bien chers élèves sachez que non la réponse est on ne peu plus simple:

1/ l'extraordinaire

Une situation banale intéresse peu même si elle créait de l'empathie. Prenez par exemple une histoire à l'eau de rose où Ken rencontre Barbie dans un bar lui parle, l'invite à diner puis il se marièrent et eurent plein d'enfant.
Interet? Aucun.
Mais si pendant se temps Barbie se fait enlever se qui oblige Ken a se battre à 1 contre 100 pour la sauver c'est mieux.

2/ la vraisemblance ou crédibilité

Vous ne devez pas vous obligé a être crédible ou hyper réaliste. Tout est possible en jeux vidéo a partir du moment où vous respectiez certaines règles.

a/ Tout doit être présentez dans l'exposition ou l'intro, tout est permis et c'est là que toute votre histoire ou votre jeu se joue. Si vous voulez que votre héros ai des ailes, c'est ici que vous devez le dire, mais dans un monde où tout le monde est bleu, où tout le monde est muet il ne faut pas qu'en plein milieu de votre jeux un mec jaune et qui parle survienne le joueur se demanderait se qu'il se passe et en général c'est pas bon signe. La seul question que le joueur peux se poser voir même doit se poser c'est: "qu'est ce qu'il va se passer?".

b/ A savoir que cette vraisemblance d’événement doit se passer par rapport au statut du HEROS et j'insiste. Ce qui est extraordinaire pour une fillette de 6 ans ne l'est pas forcément pour un adulte.

Cette question de vraisemblance m’amène a un autre point :
le DEUS EX MACHINA : se terme barbare désigne un fait irréel qui amène la fin de l'histoire. En l’occurrence quand une histoire touche à son paroxysme et que la personne qui écrit le scénario ne sait pas comment cela doit finir il fait en général appel au deus ex machina qui est la pire fin possible à mon gout.

3/ Les obstacles ou péripéties:

Elles font partie intégrante de votre jeu et en sommes c'en est l’attrait principale. Une seul chose à savoir la difficulté de celle ci doivent ètre croissante (ça parait logique mais je tenais a le rajouter).



voici un graph de "l'intensité" d'un film en fonction du temps par défault

Prenons l’exemple de mon prof :
Il s’agit de plusieurs alpinistes, disons 5, qui gravissent une montagne. Au premier campement, ils perdent une tente qui s’envolent. N’ayant plus assez de place 2 d’entre eux décident d’arréter . Entre le premier et le 2eme, un des 3 rescapé tombent dans une crevasse. Les 2 derniers continuent et l’un meurs après une féroce bataille contre un ours. Le dernier vaillament continue sa route et de retrouvent a 10 metre du sommet quand ils tombent nez à nez avec un mur lisse et impossible a gravirent n’ayant plus de forces il ne sait plus quoi faire. (là le scenariste contraint de faire arriver notre gaillard au bout cherche une solution). Quand tout a coup une paire d’ailes pousse sur son dos et il se retrouve au sommet.
Voilà cette exemple regroupe a peu près les points vu précédemment.

III/ Comment ecrire un scénario.

Un scénario ne s’écrit pas du premier coup évidemment. Il est constituer d’étapes à respecter ou pas selon votre niveau ou votre temps. Cependant prendre du temps pour écrire le scénario n’est pas négligeable et évitera les deus ex machina et autre incohérence du même type.

1_ Le synopsis : C’est le résumé entier de se qui va se passer sans dialogue et non littéraire. Je reviens sur le terme non littéraire par la suite.
2_ Le traitement : texte qui s’écrit d’un bloc. Entièreté du film ou jeux sans dialogue.
3_Le séquencier : Reprendre le traitement et le découpé en paragraphe avec un paragraphe par scène.
4_Scénario : Séquencier avec dialogue.

Voilà de quoi est constitué l’élaboration de votre histoire.

IV/ Différence entre écriture scénaristique et littéraire.



ecriture scénaristique ecriture litéraire
2 scénaristes ont le même style2 auteurs 2 façon d’ecrire 2 styles différents
Moment écrits au présent Différentes conjugaison
Pas de phrase du style tout les jours etc…
Pas de pensées etc…
En clair description de votre film etc…



V/ Exemple de scénario et présentation


1. INT. CLASSE. JOUR.
.1


Le PROFESSEUR déambule dans le classe et regarde ses élèves bavarder entre eux.

PROFESSEUR
(en hurlant)
Vous me faites tous chier à ne pas écouter ce que je dis. Si c’est comme ça je pars.

Le professeur pars devant ses élèves méduser.

ELEVES BLOND AU FOND DE LA CLASSE

(en criant)
Allez tous chez moi pour boire un coup.


Les élèves sortent de la classe.


2. INT. APPARTEMENT DE L’ELEVE BLOND. JOUR (numéro de scéne. Interieur/extérieur. Endroit. Jour/nuit/crepuscule/aube/matinée/soirée)
2.

Saut de ligne
Description (en justifié avec nouveau personnage écrit en majuscule)
Saut de ligne
NOM DE LA PERSONNE QUI PARLE (en maj centré en gras)

(didascalie) en italique centrer
Dialogue écrit en justifié.
Saut de ligne
Saut de ligne
Scene suivante

Voici comment est écrit un scénario de film de cinéma. Ce n'est pas une obligation pour vous qui faites des petits projets. Mais ça peux rendre service au moins pour la partie histoire.

J'attends d'avoir un petit plus de notion sur le character design et je vous ferez pars de mes découvertes sur comment créer un personnage.

Merci de votre lecture

Batcher
avatar
Dishi
Membre

Nombre de messages : 632
Age : 20
Localisation : Marseille
Distinction : Alias Dichie
Aussi alias Sherifa Luna de la commu' (je suis dichie et d'ailleurs )

Co-créateur du Nyan Xak
[Tétété]

Apprenti Pedobear
[Mémé nova]

Keupiteur de ponctuation.
[un sombre inconnu.]
Date d'inscription : 07/07/2011
https://github.com/paul-roman

Re: [Cours] scénario

le Jeu 22 Sep 2011 - 20:09
Très bon tuto, merci à toi Very Happy
avatar
Pharazon
Staffeux retraité

Nombre de messages : 1700
Age : 32
Localisation : Au Pays des Bisounours
Distinction : Super distinction!
[Coco' ]
Date d'inscription : 14/04/2010

Re: [Cours] scénario

le Jeu 22 Sep 2011 - 20:46
Pas mal ton tutoriel.
Il ya juste une chose avec laquelle je ne suis pas d'accord :

voir même doit se poser c'est: "qu'est ce qu'il va se passer?".
Pour ma part, je pense que si un joueur commence à se demander "qu'est-ce qu'il va se passer", c'est qu'il n'est pas pris intégralement dans le film/jeu.
Au contraire, pour que le jeu soit réussi, il faut que le joueur/spectateur soit impliqué au maximum dans l'histoire (je parle bien sur au moment du jeu ou du film).
Après, par contre, ce n'est pas dérangeant (pendant une pause/ une sauvegarde/etc...) que le scpetateur/joueur raisonne sur l'ensemble et se pose des questions quand à la suite des évènements.


---

modélisé en 3D dans le cas d'un jeu vidéo
Mais pourquoi seulement de la 3D. Arrêter avec la 3D, bon sang^^
foutu wikipédia
avatar
Balbereith
Staffeux retraité

Nombre de messages : 4129
Age : 26
Localisation : dans l'ombre...
Distinction : Péripatéticienne à temps perdu
Helly n°666 [Coco' ;D]
mon ptit balbounet p'tit jardinier en herbe(les râteaux ça le connait) [tonton Adurna]
Cultivateur professionnel de la commu' (il a de bons outils en de nombreux exemplaires ) [Coco' Smile]
Date d'inscription : 13/05/2009

Re: [Cours] scénario

le Jeu 22 Sep 2011 - 21:48
Peu être suggéré que le joueur ne doit se demander, mais plutôt supposer ? Ce qui montre une plus grande implication du joueur, car il pense avoir assez d'élément pour théoriser sur la suite, et qu'il y prend un certain plaisir, et qu'il envie de continuer ^^
avatar
Batcher
Membre

Nombre de messages : 224
Localisation : Le pays le plus froid du monde: La belgique
Distinction : blend-master survolté
[Adurna]
Date d'inscription : 29/09/2009

Re: [Cours] scénario

le Jeu 22 Sep 2011 - 23:38
our ma part, je pense que si un joueur commence à se demander "qu'est-ce qu'il va se passer", c'est qu'il n'est pas pris intégralement dans le film/jeu

Je vois se que tu veux dire mais pour faire simple c'est plutôt le sentiment que l'on ressent quand entre 2 épisodes (dans le cas d'une saga) on a qu'une envie qui est de voir la suite. Ou même dans un jeu pendant un moment de creux la seul chose que l'on veux c'est avancer pour voir se que va devenir telle héros ou telle PNJ.
Enfin c'est se que je ressens quand je joue à certains jeu ou le fait de lvl up ton héros te mets dans l'optique de que va-t-il se passer si je fais ça ou ça. Je parlais de ses questions là et pas d'un grand moment de solitude.
Contenu sponsorisé

Re: [Cours] scénario

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum